Mont Agung (Ile de Bali / Indonésie)

Dans ma dernière note sur l’activité volcanique dans le monde, j’ai mentionné le Mont Agung, qui montre régulièrement des sautes d’humeur, avec des panaches de cendre pouvant atteindre jusqu’à 5,5 km d’altitude. Une anomalie thermique est visible sur les données satellitaires. Des retombées de cendre ont été signalées dans des villages voisins.
Cette situation vient d’être confirmée par un nouvel épisode éruptif le 3 avril 2019 à 17h31 (TU) et qui a duré près de quatre minutes. Le volcan a éjecté de la cendre jusqu’à 6 km au-dessus du niveau de la mer. L’éruption a provoqué un mouvement de panique parmi les habitants en prière au temple de Besakih, à 9 km de l’Agung.
Le niveau d’alerte reste à 3 (sur une échelle de 1-4) avec une zone d’exclusion de 4 km de rayon. Les personnes vivant le long des rivières au pied du volcan doivent se méfier des lahars qui peuvent se déclencher les jours de pluie intense.
Des secouristes ont dû intervenir auprès de deux touristes norvégien et néerlandais qui s’étaient égarés au cours d’une randonnée sur le Mont Agung, alors que l’activité volcanique s’intensifiait. Les autorités de Bali rappellent qu’elle ont interdit toute activité de randonnée depuis le réveil du volcan en 2017.
Source : VSI, The Jakarta Post.

——————————————-

In my last note about volcanic activity around the worls, I mentioned Mount Agung which is regularly showing signs of activity, with ash plumes that may rise up to an altitude of 5.5 km. A thermal anomaly is visible in satellite data. Ashfall has been reported in nearby villages.

The situation has been confirmed by an eruptive episode which occurred at 17:31 (UTC) on April 3rd, 2019 and lasted nearly four minutes. The volcano ejected ash up to 6 km a.s.l.  The eruption caused panic among residents praying at Besakih Temple, located 9 km from Mt Agung.

The Alert Level remains at 3 (on a scale of 1-4) with a 4-kilometre-radius exclusion zone. People living along the rivers at the foot of the volcano should watch for possible lahars that could be triggered on rainy days.

Volunteers and search and rescue officials have rescued a Norwegian and a Dutch tourist who had got lost during their hike on the Mt Agung, amid increasing volcanic activity. Bali authorities have prohibited any hiking activity since the volcano showed heightened activity in 2017.

Source : VSI, The Jakarta Post.

Episode éruptif sur le Mont Agung (Source: CVGHM)

Etna: nouveau paroxysme au Cratère SE!

drapeau francais   Il suffit que j’aie le dos tourné pour que l’Etna fasse des siennes ! Hier, j’étais au Parc Floral de Paris, près du Château de Vincennes,  car j’avais été invité à l’inauguration de l’exposition des photos primées lors du concours organisé par le magazine Terre Sauvage (voir ma note du 25 mars).

Vincennes-02

A l’occasion de cette manifestation, j’ai retrouvé l’ami Olivier Grünewald qui m’a indiqué qu’un paroxysme venait de commencer sur l’Etna. A noter qu’Olivier se remet tout juste de son voyage au Kamchatka au cours duquel il a réalisé une belle galerie de photos de l’éruption du Tolbachik (voir ma note du 3 mars). Cette expérience russe a failli lui coûter cher car il a subi de très sévères gelures aux pieds. En effet, la température était souvent inférieure à -40°C et la vie sous la tente devient alors particulièrement délicate. Comme quoi, les pieds peuvent souffrir aussi bien du froid que de la chaleur en milieu volcanique !

Pour en revenir à l’Etna, le paroxysme a eu lieu au niveau du cratère SE. Il a débuté en fin de matinée pour se poursuivre pendant quelques heures en début d’après-midi. Les nombreuses captures d’images de webcams et autres photos mises en ligne sur Internet montrent une importante émission de cendre ainsi que des fontaines de lave. Boris Behncke (INGV Catane) indique que ce fut « un autre beau paroxysme et le plus bruyant qu’il ait jamais entendu ».

Boris a mis en ligne une petite vidéo qui montre bien l’intensité du paroxysme:

http://www.flickr.com/photos/etnaboris/8616812329

Voici une autre vidéo. Il serait souhaitable que les vidéastes installent une bonnette coupe-vent sur le micro pendant la prise de vues.

http://youtu.be/R2AuVKZH-20

 

drapeau anglais   When the cat is away the mice will play! Yesterday I was at the Parc Floral de Paris, near the Château de Vincennes, because I was invited to the inauguration of the exhibition of the winning entries in the competition organized by Terre Sauvage (see my note of 25 March).

On the occasion of this event, I met Olivier Grunewald who told me that a new paroxysm had begun on Mount Etna. By the way, Oliver is just recovering from his trip to Kamchatka during which he made a nice gallery of the eruption of Tolbachik (see my note of March 3rd). The Russian experience was quite painful as he suffered severe frostbites on his feet. Indeed, the temperature was often below -40 ° C when life in a tent becomes particularly difficult. So, the feet may also suffer both from the cold and the heat in a volcanic environment!

As far as Mount Etna is concerned, the paroxysm occurred at the SE crater. It began late in the morning and continued for several hours early afternoon. The many images of webcams and photos posted on the Internet show a significant emission of ash and lava fountains. Boris Behncke (INGV Catania) said that it was « another great paroxysm and the loudest he had ever heard. »

Boris has released a short video that shows the intensity of the paroxysm:

http://www.flickr.com/photos/etnaboris/8616812329

Here is another video. The film makers shoud cover the microphone with a windbreak.

http://youtu.be/R2AuVKZH-20

Voici quelques captures d’écrans de webcams pour illustrer cet événements // Here are a few screenshots to illustrate this event:

Etna-3-avril-01

Etna-3-avril-02

Etna-3-avril-03