Mauna Loa (Hawaii): dernière mise à jour // Latest update

7 heures (heure française) : Dans une mise à jour publiée à 9h00 (heure locale) le 8 décembre 2022, et confirmée dans la soirée, le HVO indique que l’éruption du Mauna Loa dans la zone de rift nord-est se poursuit avec un changement majeur depuis la veille. La bouche au niveau de la Fracture n° 3 reste active mais l’alimentation en lave semblait être très réduite au moment de la publication de la mise à jour. On voyait pourtant une superbe fontaine de lave (voir image ci-dessous) sur la webcam le matin, mais l’activité semble avoir chuté dans la soirée.

Selon l’Observatoire, la lave déborde des chenaux près de la bouche éruptive mais les coulées se déplacent à moins de 4 km de la source. Les chenaux en aval de ce secteur semblent taris et n’alimentent probablement plus la coulée principale.
À 5 h 30 le 8 décembre, le front de coulée était à l’arrêt à environ 2,8 km de la Saddle Road. La coulée de lave est maintenant inactive sur la majeure partie de sa partie inférieure.
Les émissions de SO2 restent élevés et le tremor reste présent sous la fracture active.
Il est trop tôt pour dire si l’éruption touche à sa fin ou si elle marque juste une pause. Les prochaines heures ou jours nous en diront plus sur ce qui se passe.

Remarque personnelle : Il sera également intéressant de savoir comment se comporte le lac de lave dans le cratère de l’Halema’uma’u au sommet du Kilauea. Ces derniers jours, son niveau a chuté de 4 ou 5 mètres avant de remonter de un mètre le 8 décembre. On peut se poser plusieurs questions. S’agit-il d’une simple réduction temporaire de son alimentation? Si oui, existe-t-il une relation avec la forte diminution de l’éruption du Mauna Loa? Le niveau du lac a-t-il chuté suite à une migration du magma vers une zone de rift? Cette dernière hypothèse semble toutefois peu probable car les instruments, sismographes en particulier, n’indiquent rien de tel.

°°°°°°°°°°

9 décembre – 9h00 (heure locale), 20h00 (heure française) : L’éruption du Mauna Loa continue dans la Northeast Rift Zone. La bouche qui s’est ouverte dans la Fracture n°3 rsste active mais son alimentation en lave a considérablement faibli (voir image webcam ci-desssous) et les émissions de gaz sont faibles. Les coulées en aval de cette bouche active ne dépassent pas 2 km de longueur. Les chenaux de lave sur le parcours de la lave semblent taris et n’alimentent probablement plus le front principal qui s’est arrêté à environ 2,8 km de la Saddle Road.
Le HVO n’est pas en mesure de fournir d’explications sur le déclin actuel de l’éruption. Il est fréquent que les éruptions montent des variations de débit ou s’arrêtent complètement. Un retour à des niveaux d’alimentation en lave plus importants pourrait se produire et le HVO continue de surveiller de près cette activité.
Source : HVO.

°°°°°°°°°°

10 décembre, 7 heures (heure française) : Le dernier bulletin du HVO en date du 9 décembre 2022 à 15 h 30 (heure locale) informe le public que les émissions de lave et de gaz sont toujours faibles au niveau de la Fracture n°3 sur la zone de rift nord-est du Mauna Loa. Il semble que l’éruption vive ses dernières heures. Les coulées de lave ne s’étirent que sur 2,65 km en direction du nord-est. Les chevaux en aval de la source sont taris et n’alimentent probablement plus le front de coulée qui est inactif et s’est arrêté à environ 2,8 km de la Saddle Road.
Les scientifiques du HVO ont beau dire qu’ « il est fréquent que les éruptions augmentent et diminuent ou s’arrêtent complètement et un retour à un débit éruptif élevé pourrait se produire », la diminution progressive de l’apport de lave à la Fissure 3 tend à montrer que l’éruption est en phase terminale.

°°°°°°°°°°

10 décembre, 22h00 (heure française) : L’éruption du Mauna Loa dans la Rift Zone NE se poursuit, mais l’activité diminue régulièrement. La Fracture n°3 a considérablement réduit les émissions de lave et de gaz. Il est confirmé que les chenaux de lave qui partent de la fracture sont taris pour la plupart et que les coulées n’avancent plus. En conséquence, la Saddle Road n’est plus menacée, mais il faudra beaucoup de temps pour que la lave se refroidisse. Un petit lac de lave a remplacé les fontaines de lave à l’intérieur de la Fracture n°3.
Il y a maintenant moins de sismicité, ce qui signifie que l’alimentation est en train de décliner et que la lave ne se déplace pas autant qu’avant. Le HVO admet qu’un retour d’activité plus important est possible mais peu probable.
Source : HVO.

Activité de la Fracture n°3 le 9 décembre au matin ! (capture écran webcam)

—————————————–

7:00 am (French time) : In an update released at 9:00 am (local time) on December 8thn 2022, and confirmed in the evening, HVO indicates that the Northeast Rift Zone eruption of Mauna Loa continues with a major change since the day before. The fissure 3 vent continues to erupt but the supply of lava appeared to be much reduced at the time of the update, even though one could see a dramatic lava fountain on the webcam (see screenshot belox). It looked as if activity at the vent had declined in the evening.

According to the Observatory, lava is overtopping channels near the vent with flows no farther than 4 km from the source. The channels below this point appear drained of lava and probably no longer feed the main flow front.

As of 5:30 a.m. on December 8th, the flow front was stalled about 2.8 km from Saddle Road. The lava flow is now inactive for most of its lower length.

SO2 emission rates remain elevated and the tremor continues beneath the currently active fissure.

It is too early to say whether the eruption is coming to an end or if it is just having a pause. The next hours or days will tell us more about what is happening.

Personal note: It will also be interesting to know how the lava lake is behaving in Halema’uma’u crater at the summit of Kilauea. In recent days, its level dropped by 4 or 5 meters before rising again by one meter on October 8th . One can ask several questions. Is it just a temporary reduction of the lava sypply? If so, is there a relationship with the sharp decrease in the Mauna Loa eruption? Did the lake level drop due to magma migration to a rift zone? However, this last hypothesis seems unlikely because the instruments, seismographs in particular, indicate nothing of the sort.

°°°°°°°°°°

10 décembre 2022, 7 heures (heure française) : In a bulletin released on December 9th – 3:30 pm (local time), HVO informs the public that the Northeast Rift Zone eruption of Mauna Loa continues. The fissure 3 vent continues to erupt with a reduced supply of lava and reduced gas emissions. Low lave fountains feed flows extending only 2 km from the source. The channels below this point appeardrained of lava and probably no longer feed the main flow front. The main flow front is inactive and has stalled about 2.8 km from Saddle Road.

The significance of the reduced supply of lava is not yet clear; it is common for eruptions to wax and wane or pause completely. A return to high levels of lava discharge could occur and HVO continues to closely monitor this activity.

Source: HVO.

°°°°°°°°°°

December 10th, 10 pm (French time) : The Mauna Loa eruption in the NE Rift Zone continues, but activity is steadily decreasing. Fissure 3 has significantly reduced lava and gas emission output. There is confirmation that the lava channels from the fissure are mostly drained and the flows are stagnant. As a consequence, the Saddle Road is no longer under threat, but it will take a lot of time for lava to cool. A lava pond in Fissure 3 has replaced the lava fountains of the past days.

There is now less seismicity, which means lava is not supplied and is not moving as much as it has been. HVO admits that a return to higher level discharge is possible, but not likely.

Source: HVO.

3 réflexions au sujet de « Mauna Loa (Hawaii): dernière mise à jour // Latest update »

  1. Bonjour Claude.
    Pensez vous que la même chambre magmatique superficielle pourrait alimenter les deux exutoires, celui du Mauna Loa et celui du Kilauéa ?
    A vol d’oiseau il y a environ 32 km (merci Google map).

    Bonne journée.
    Frédéric.

    J’aime

    1. Bonjour Frédéric,
      Votre question est celle que sous-entend ma remarque personnelle sur mon blog. La situation actuelle, avec les 2 volcans en éruption devrait permettre de savoir si l’éruption de l’un a une influence sur celle de l’autre. La baisse de niveau du lac de lave du Kilauea ne veut pas forcément dire que c’est le Mauna Loa qui pompe la lave car de telles variations se sont déjà produites plusieurs fois. Le niveau du lac semble remonter alors que l’éruption du Mauna Loa semble marquer le pas. Il est très difficile de dire s’il existe un lien de chambre magmatique entre les deux volcans. Le HVO pense que oui. A voir.
      Bonne journée

      J’aime

      1. Merci Claude.Mais il me semble que l’analyse physico chimique des laves émises pourrait peut-être différencier l’origine. De part de leur structure cristalline et de la composition minérale (silice, magnésium, et autres).? 🙂Amitiés.Frédéric.

        Envoyé depuis Yahoo Mail pour Android

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.