Islande: le cratère de Fagradalsfjall // Iceland: the Fagradalsfjall crater

Si vous cliquez sur le lien ci-dessous, vous verrez une vidéo que j’attendais avec impatience car elle montre l’intérieur du cratère édifié par l’éruption de Fagradalsfjall en Islande, sur la péninsule de Reykjanes :

https://www.facebook.com/Vikurfrettir/videos/525573888554701

Comme le montre le tremor volcanique, l’activité éruptive se produit par à-coups réguliers d’intensité similaire, avec des pauses entre les événements. En conséquence, la superficie du champ de lave n’a pas augmenté au cours des dernières semaines et la lave n’a pas envahi de nouvelles terres. Elle a recouvert les vallées de Meradalir, Geldingadalir et Nátthagi, mais s’est arrêtée avant d’atteindre le bord du champ de lave. Tel un mille-feuilles, les couches de lave successives s’entassent près du cratère, encourageant la théorie du volcan bouclier suggérée par les scientifiques islandais il y a quelques semaines.
Il semble évident que le niveau de la lave à l’intérieur du cratère baisse considérablement et très rapidement entre les crises éruptives. À l’aide d’un drone, Jón Steinar Sæmundsson, un habitant de Grindavík, a réalisé la vidéo susmentionnée du cratère lors d’une pause éruptive en juillet.
La vidéo montre que le cratère est très profond jusqu’à l’endroit où se produit la vidange de la lave. Une fois la crise éruptive arrivée à son terme, la coulée de lave s’arrête définitivement, la pression des gaz chute également et le cratère se vide complètement. Lorsque l’éruption reprend, il faut plusieurs heures pour que la lave remplisse le cratère avant de déborder.
À en juger par la vidéo, la cuvette du cratère a une profondeur d’environ 60 à 70 m, mais le puits de vidange est beaucoup plus profond. Lorsque le cratère est inactif, le conduit semble aller très profond, probablement en dessous de la surface du sol d’origine.
Source: Iceland Monitor.

——————————————

If you click on the following link, you will see a video I have impatiently been waiting for because it shows the inside of the crater built by Iceland’s Fagradalsfjall eruption on the Reykjanes Peninsula:

https://www.facebook.com/Vikurfrettir/videos/525573888554701

As shown by the volcanic tremor, eruptive activity occurs in regular pulses of simimar intensity, with pauses between the events. As a consquences, the area of the lava field has not grown in the past weeks, and the lava has not flowed over new land. It reaches Meradalir, Geldingadalir and Nátthagi valleys, but stops before reaching the edge of the lava field. Therefore, it piles up near the crater, encouraging the theory of the shield volcano suggested by Icelandic scientists a few weeks ago.

It ssems the surface of the lava inside the crater drops considerably and very rapidly between the eruptive crises. Using a drone, Jón Steinar Sæmundsson, from Grindavík, shot the above-mentioned video of the crater during an eruptive pause in July.

The video shows that the crater is very deep, down to a drain. Once the eruptive crisis comes to a halt, the lava flow stops completely, the gas pressure drops as well, and the crater empties completely. Once the flow resumes, it takes many hours to fill the crater before lava starts flowing out.

Judging from the video, the crater bowl is about 60-70 m deep, but the drain goes much deeper. While the crater is inactive, it seems the surface of the lava in the conduit drops below the surface of the land prior to the eruption.

Source: Iceland Monitor.

Captures d’écran de la vidéo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.