Urgence et évacuations à St Vincent-et-les Grenadines // Emergency and evacuations at St Vincent-and-the Grenadines

9 avril 2021 – 8h (heure française): Selon les derniers bulletins de l’UWI, la situation évolue rapidement et une urgence a été décidée à La Soufrière de St Vincent.

Une évolution rapide de l’activité sismique a été observée le 8 avril 2021. Six épisodes de tremor ont été enregistrés à partir de 3 heures du matin, à des intervalles d’environ deux heures et demie. De plus, ces épisodes de tremor, généralement associés à l’ascension du magma vers la surface, ont lentement augmenté en intensité.

Le réseau sismique a également enregistré cinq séismes longue période (LP), généralement associés à des mouvements de magma, au cours des deuxième et quatrième épisodes de tremor. Il y a également eu deux brefs essaims sismiques volcano-tectoniques (VT) à des profondeurs allant jusqu’à 5 kilomètres sous le sommet du volcan. Deux essaims VT avaient déjà été enregistrés les 23-26 mars et le 5 avril.

Les émissions de gaz au sommet du volcan ont également augmenté. En particulier, la hauteur du dôme a considérablement augmenté le 8 avril. Il a maintenant atteint la hauteur du cratère à l’ouest (partie sous le vent) de l’île. Son incandescence est désormais visible depuis l’Observatoire de Belmont.

Tous ces paramètres montrent que le magma s’approche probablement de la surface, avec le risque d’une éruption explosive. En conséquence, le niveau d’alerte a été élevé au Rouge et un ordre d’évacuation a été émis pour les habitants de la zone Rouge autour du volcan

Le navire MV Gem Star est amarré à la jetée de Chateaubelair pour accueillir les personnes évacuées. Le Centre national des opérations d’urgence (NEOC) fonctionne désormais 24 heures sur 24. Les navires de croisière font route vers St Vincent pour aider aux évacuations. La compagnie Carnival Cruise Lines envoie deux navires. Chaque navire pourra accueillir jusqu’à 1 500 personnes qui seront transportés vers les îles voisines. Toutes les précautions seront prises pour protéger la santé et la sécurité de l’équipage du navire et des passagers qui montent à bord. Les compagnies Royal Caribbean et Celebrity Cruises ont envoyé chacune un navire qui devait arriver le 8 avril dans la soirée.

Pour le moment, on ne sait pas combien de personnes seront évacuées, où le navire les emmènera ou si elles resteront temporairement à bord. Environ 16 000 personnes vivent dans la zone Rouge et devront être évacuées vers le sud de l’île où les abris d’urgence sont prêts à les accueillir. Les supermarchés et les stations service ont rapidement été pris d’assaut, par les riverains qui craignent sans doute une crise économique consécutive à la catastrophe naturelle attendue.

Il se peut que la pandémie de Covid-19 vienne brouiller les cartes. Le Premier ministre de Saint-Vincent a déclaré lors d’une conférence de presse que les gens doivent être vaccinés s’ils montent à bord d’un bateau de croisière ou s’ils sont hébergés temporairement dans d’autres îles voisines.

Il est bon de rappeler que l’éruption explosive du 6 mai 1902, a tué 1700 personnes. La dernière éruption explosive remonte à 1979. Elle n’a pas fait de victimes

Source: médias d’information locaux.

Source : UWI

Source : NEMO

++++++++++

18h00: Les scientifiques de l’Observatoire de Belmont indiquent qu’il y a eu une crise éruptive sur La Soufrière à 8h40 le matin du 9 avril 2021. Des panaches de cendres jusqu’à 8 km de hauteur ont été observés. Des retombées de cendre ont affecté l’aéroport international d’Argyle Comme je l’ai déjà écrit, toutes les personnes vivant dans la zone Rouge ont été invitées à évacuer immédiatement. Les géologues de l’Université des Antilles (UWI) indiquent que la « percée » du dôme a eu lieu à 8 h 41, et qu’un panache de cendres vertical s’en est échappé. Contrairement à ce qu’ont affirmé certains médias, il n’y a pas eu d’explosion majeure du dôme sommital. Selon l’UWI, le volcan a retrouvé une période calme, mais d’autres explosions sont attendues prochainement et la première crise éruptive n’était probablement pas la plus importante. De plus, les séquences éruptives à La Soufrière peuvent se poursuivre pendant des jours ou des semaines.

En raison de la direction du vent, la plupart de la cendre devrait rester dans la partie nord de l’île où il est toutefois fait état de chute de «graviers chauds» (probablement des lapilli) sur les toits des maisons dans différentes parties de l’île.

La police a déployé son personnel dans les endroits stratégiques pour protéger la vie et les biens et assurer la libre circulation des véhicules sur les routes de l’île. Les points de contrôle garantiront qu’aucune personne ou véhicule non autorisé ne pénètre dans la zone Rouge. De plus, il est conseillé aux personnes qui ne résident pas dans la zone rouge de ne pas s’y rendre car cela pourrait compliquer l’évacuation des personnes affectées par l’éruption. La police exhorte tous les automobilistes à se garer sur le côté gauche des routes et à céder le passage à tous les véhicules prioritaires et autres impliqués dans le transport des personnes évacuées. La police, avec d’autres agences de sécurité, assurera la sécurité dans tous les sites d’hébergement et fera en sorte que les personnes évacuées se trouvent dans un environnement sécurisé pendant et après l’éruption de La Soufrière. La police sécurisera également les biens et le bétail laissés par les familles évacuées.

 Source: médias d’information locaux.

Le panache éruptif le 9 avril 2021 au matin (Source : UWI)

——————————————–

April 9th, 2021 – 8 am (French time): : According to the latest reports, the situation is changing rapidly and an emergency has been decided at St Vincent’s La Soufriere.

A rapid change in seismic activity was observed on April 8th, 2021. Six separate episodes of tremors starting at 3 am were recorded with intervals of about two and a half hours between them. Moreover, the tremor episodes, usually associated with the movement of magma to the surface, have slowly increased in magnitude.

The seismic network has also recorded five long-period earthquakes, isually associated with the movement of magma, during the second and fourth episodes of tremor.

There have also been two brief swarms of small volcano-tectonic (VT) earthquakes, located at depths up to 5 kilometres below the summit of the volcano. Two similar VT swarms had already been recorded on 23-26 March and on April 5th.

Gas emissions at the summit of the volcano gave also increased.

Visual observations indicate that the dome’s height increased significantly on April 8th. It has now reached the height of the crater on the western (Leeward side) of the island. The glow from the dome is now visible from the Belmont Observatory.

All these parameters show that a fresh batch of magma is probably getting close to the surface, with the risk of an explosive eruption.  As a consequence, the alert level has been elevated to RED and an evacuation order has been issued for residents in the Red Hazard Zone of the La Soufriere Volcano.

The MV Gem Star is docked at the Chateaubelair Jetty to transport residents who are evacuated. The National Emergency Operating Center (NEOC) has been fully activated and is operating around the clock. Cruise ships are heading to St Vincent to assist in evacuations. Carnival Cruise Lines is sending two ships. Each ship will accommodate up to 1,500 residents who will be transported to neighbouring islands. All precautions will be taken to protect the health and safety of Carnival crew and the passengers who board the ships. Royal Caribbean and Celebrity Cruises are each sending one ship expected to arrive on April 8th in the evening.

It is not immediately clear how many people will be evacuated, where the ship will take them or if they will remain temporarily aboard. Roughly 16,000 people live in the red zone and will need to be evacuated to the south of the islands where emergency shelters are ready to welcome them. Supermarkets and gas stations were quickly invaded by residents who feared an economic crisis following the expected natural disaster.

Evacuation efforts could be hampered by the pandemic. St Vincent’s Prime Minister told a news conference that people have to be vaccinated if they go aboard a cruise ship or are granted temporary refuge in other nearby islands.

Let’s bear in mind that the explosive eruption of May 6th, 1902, killed 1,700 people. The last explosive eruption dates back to 1979. It claimed no casualties

Source: Local news media.

+++++++++

6:00 pm : Scientists at the Belmont Observatory indicate that there was an explosive eruption at the La Soufriere Volcano at 8.40 on the morning of April 9th, 2021. Ash plumes of up to 8 km were observed. Ashfall has been recorded at the Argyle International Airport

As I put it before, all persons in the Red zone have been asked to evacuate immediately.

The University of the West Indies (UWI) geologists indicate that the “punching” of the dome took place around 8.41, with a vertical ash plume. According to UWI, the volcano is now back into a quiet period, but more explosions expected soon; the first one was not the biggest and the eruptions at La Soufriere could continue for days or weeks.

Due to the wind direction, most of the ash is expected to remain in the northern part of the island where there have been reports of “hot gravel” (probably lapilli) falling on house roofs across different parts of the island

The police has deployed its staff at strategic locations throughout the country to safeguard life and property, and to ensure the free flow of traffic on the nation’s roads. Check points will ensure that no unauthorized persons or vehicles enter the Red Zones. In addition, persons who do not reside in the “Red Zones” are advised not to visit these areas as it could complicate the transportation of affected persons from the Disaster Zones. The police is urging all motorists to pull to the “left side” of the roads and “give way” to all emergency and other vehicles involved in transporting persons out of the danger zones so as to maintain a free flow of traffic at all times. The police, along with other security agencies, will coordinate security at all designated shelters to ensure that evacuees are in a safe and secure environment during and after the explosive eruption of the La Soufriere volcano.

The police will also secure the properties and livestock that are left behind by the evacuees from break-ins and thefts.

Source: Local news media.

3 réflexions au sujet de « Urgence et évacuations à St Vincent-et-les Grenadines // Emergency and evacuations at St Vincent-and-the Grenadines »

  1. Bonjour Claude.

    Aïe, cela ne sent pas bon, cette histoire.
    Les vidéos qui circulent sur le net montrent des panaches noirâtres de cendres pulvérisées.
    Je crains que la situation ne s’envenime, à l’image de Soufrière Hills qui a dévasté et changé l’île de Montserrat.

    Bonne journée.
    Frédéric.

    J'aime

    1. Bonjour Frédéric,
      C’est vrai que la situation à St Vincent est très inquiétante. Comme vous le dites, elle rappelle les journées sombres de Montserrat. Il faut toutefois se méfier des images diffusées par la presse. Certaines ne sont pas des photos prises à St Vincent. Quand il faut illustrer en urgence, les journalistes prennent parfois ce qui leur tombe sous la main!
      Bonne journée.
      Claude

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.