Islande: ouverture d’une 3ème fracture éruptive // Iceland: Opening of a 3rd eruptive fissure

J’attendais les bulletins des autorités islandaises pour confirmer ce que les webcams montraient ce matin: Une troisième fracture s’est ouverte sur le site de l’éruption! Vers minuit, le sol s’est ouvert entre les deux autres. L’événement était prévisible car un affaissement du sol avait été observé hier entre les deux éruptions.

Une deuxième webcam avait été installée en direction des éruptions 1 et 2 lorsque la troisième fracture s’est ouverte au centre de l’image.

La nouvelle fracture se trouve à environ 420 mètres au nord de la première éruption et la coulée de lave avance dans la Geldingadalur.

Le site de l’éruption a de nouveau ouvert aux randonneurs à 6 heures le matin du 7 avril. Les visiteurs doivent s’habiller chaudement, faire preuve de prudence, suivre les instructions et respecter les règles de distanciation imosées par la Covid-19. Ils doivent aussi être prêts à évacuer rapidement la zone si la situation éruptive devait empirer. Sauf problème inattendu, le site restera ouverte jusqu’à 18 heures.

Source: Iceland Monitor.

°°°°°°°°°°

Mécontentement à Grindavik!

Les éruptions dans la Geldingadalur perturbent la vie jusqu’à Grindavik qui se trouve à quelques encablures de l’événement. Les autorités locales se plaignent du trafic intense généré par le grand nombre de personnes qui veulent assister au spectacle. Selon certains, le volcan «détruit littéralement l’infrastructure de la ville […] C’est comme si toute la ville était prise en otage. Ça ne peut plus durer.»

Les centaines de bénévoles de l’équipe locale de secouristes ont ​​beaucoup à faire avec l’éruption qui a débuté le 19 mars. Non seulement ils ont dû sécuriser la zone, mais des milliers de personnes sont venues voir le volcan. Cette situation a généré des complications inattendues. Ainsi, les habitants de Grindavík ne pouvaient plus aller nulle part à cause de la circulation. Les gens ne pouvaient plus se rendre dans les magasins le 5 avril tellement il y avait de circulation. Certains habitants se sont retrouvés bloqués près du mont. Þorbjörn et les équipes d’intervention, dont une ambulance, ont eu du mal à se rendre sur place.

L’histoire semble loin d’être terminée pour l’équipe de secouristes avec l’ouverture de nouvelles fractures sur le site de l’éruption….

Source : Iceland Monitor.

————————————–

I was waiting for the authorities’confirmation to inform about what the webcams revealed this morning: A third fissure has opened on the eruption site! Around midnight a new fissure opened between the other two. The event ha been expected after land subsidence was noticed between the two eruptions yesterday.

A second webcam had been installed with a view of eruptions one and two when the third fissure appeared, conveniently located at the center of the frame.

The new fissure is about 420 metres north of the original eruption, and the lava stream flows into Geldingadalur.

The eruption site opened to hikers at 6 am on April 7th. People are asked to dress warmly, to exercise caution, follow directions, and to respect disease prevention rules. They must, too, be ready to evacuate the area at short notice, should conditions change for the worse. Provided there are no unexpected developments, the area will remain open until 6 pm.

Source: Iceland Monitor.

°°°°°°°°°°

 Discontent at Grindavik!

The eruptions in Geldingadalur are causing disruptions to life in Grindavik which lies at a short distance from the event.  Local authorities complain that the heavy traffic because of the volcano goers “is literally breaking the infrastructure of the town.” They say “it’s like a hostage situation for the whole town. It can’t go on like this any longer.”

The hundreds of volunteers for the search and rescue (SAR) team in Grindavík have had a lot to do with the eruption that started on March 19th. Not only did they have to secure the area, but thousands of people have hiked to see the volcano since it erupted. This has had many unexpected complications. One of them is that the residents of Grindavík can’t get anywhere because of traffic. For instance, people couldn’t get to the store on April 5th because of the heavy traffic. Some were stuck close to Mt. Þorbjörn for a longer time and response parties have been in trouble getting through traffic, for example, the ambulance.

The story seems to be far from over for the SAE team with the opening of new fissures on the eruption site….

Source : Iceland Monitor.

L’ensemble du site ce matin, avec les 3 fractures éruptives

(Capture image webcam)

Une réflexion au sujet de « Islande: ouverture d’une 3ème fracture éruptive // Iceland: Opening of a 3rd eruptive fissure »

  1. Bonjour Claude,

    Je me demandais si ce serait pertinent de nous rappeler peut-être bientôt ce qu’ont été les feux du Krafla si jamais on peut tenter quelques rapprochements avec ce qui est en train de se produire.

    En tout cas ça m’intéresserait.

    Cordialement,
    Benoît Rioland

    J'aime

Répondre à Benoît Rioland Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.