Routes et alimentation électrique à Lower Puna (Hawaii) // Roads and power supply in Lower Puna (Hawaii)

Le service des Ponts et Chaussées d’Hawaï (HDOT) a décidé d’abaisser la limitation de vitesse sur la Highway130 (qui relie Keaau à Pahoa) à 25 miles (40 km) à l’heure à proximité des bornes kilométriques 14,4 et 14,6. Cette mesure est nécessaire pour la sécurité des habitants de Kalapana et de Pahoa lorsqu’ils roulent sur les plaques d’acier installées au-dessus des fractures ouvertes par l’activité volcanique dans la région. Le HDOT et la Garde Nationale continuent de surveiller la température et le dioxyde de soufre au niveau des fractures. Des caméras ont également été installées sur la Highway 130 et la Highway 11 qui ont été endommagées par l’activité sismique le 16 mai. La Highway130 est actuellement la seule route d’accès pour les habitants de Lower Puna à la suite de la fermeture de la Highway 137 le 19 mai.
Le HDOT travaille en collaboration avec le Service des parcs nationaux et d’autres organismes pour que la Chain of Craters Road puisse devenir une voie d’évacuation si la Highway 130 devait être coupée par la lave. Un projet consiste à traverser la coulée de lave de 2016-2017 tout en prenant des mesures pour prévenir les impacts négatifs sur les ressources culturelles et naturelles dans le Parc National des Volcans d’Hawaï. Des relevés aériens et par géoradar de la coulée de lave solidifiée de 2016-2017 n’ont pas révélé de problèmes de sécurité majeurs qui empêcheraient que la Chain of Craters Road devienne une voie d’évacuation si nécessaire.
Source: HDOT.

Dans le même temps, les distributeurs d’électricité d’Hawaii ont prévenu leurs clients que des coupures de courant sont probables avec la coupure de la Highway 132 par la lave. Les compagnies surveillent l’évolution de la situation et sont prêtes à mettre en œuvre de plans de redistribution de l’électricité dans le secteur de Lower Puna. La lave a détruit beaucoup de lignes électriques et téléphoniques, ce qui perturbe considérablement les communications téléphonique dans Lower Puna.
La zone de Kapoho et des environs va connaître une panne d’électricité prolongée avec la franchissement de la Highway 132 par la lave. Le courant ne sera pas rétabli dans la région de Kapoho tant que les compagnies d’électricité n’auront pas effectué une évaluation complète de la situation et mis en œuvre des plans de distribution alternatifs, et tant que la région ne sera pas jugée suffisamment sure pour les techniciens.
La lave a endommagé et détruit beaucoup d’équipements de distribution d’électricité. La population doit se comporter comme si les lignes, les transformateurs et autres équipements électriques étaient sous tension, même quand ces équipements sont au sol. Les gens doivent rester à l’écart des lignes à terre ou qui pendent et se dire qu’elles sont sous tension et donc dangereuses. Quelqu’un qui verrait une personne blessée après avoir touché une ligne électrique doit appeler le 9-1-1 pour obtenir du secours.
Source: Compagnies d’électricité.

———————————————

The Hawaii Department of Transportation (HDOT) is lowering the speed limit on Highway 130 (Keaau-Pahoa Road) in the vicinity of mile markers 14.4 and 14.6 to 25 mph. The lowered speed limit is necessary for the safety of the Kalapana and Pahoa residents as they drive over the steel plates installed over the cracks caused by the volcanic activity in the area. HDOT and the Hawaii National Guard continue to monitor the area for heat and sulphur dioxide levels. Cameras have also been installed on Highway 130 and Highway 11, which suffered damage due to seismic activity on May 16th. Highway 130 is currently the only accessible route for the residents of Lower Puna following the closure of Highway 137 on May 19th.

HDOT is working with the National Parks Service and other agencies to prepare Chain of Craters Road as an evacuation route should Highway 130 be cut off by the eruption. Plans are in the works to provide emergency access across the 2016-2017 lava flow while taking measures to prevent adverse impacts to cultural and natural resources within Hawaii Volcanoes National Park. Aerial surveys and ground penetrating radar over the solidified 2016-2017 lava flow do not show major safety issues preventing the development of Chain of Craters as a future evacuation route.

Source : HDOT.

In the meantime, Hawaii utility companies warn customers that power interruptions are likely after lava crossed Highway 132. They have been monitoring lava activity and are ready to implement their plans to perform planned switching to reroute power to customers in the Lower Puna areas.  Lava has destroyed a lot of electricity and telephone lines, which disturbs telephone communications in Lower Puna.

The areas in and around Kapoho will experience an extended power outage after the crossing by lava of Highway 132. Power in the Kapoho area will not be restored until the utilities are able to complete a full assessment and implement alternative plans to serve this area once it is safe for company personnel to do so.

Lava has damaged and destroyed a lot of utility equipment. Everyone should treat lines, transformers, and other utility equipment as energized even if the equipment is on the ground. People should stay away from downed or low-hanging power lines and assume they are energized and dangerous. Somenone who would see an injured person after touching a downed power line should call 9-1-1 for help.

Source: Hawaii utility companies.

Photo où l’on peut voir sur la droite de la route une ligne électrique en train de s’enflammer au contact de la coulée de lave (Crédit photo: USGS)

Kilauea (Hawaii): Dernières nouvelles // Latest news

8 heures (heure française): L’événement majeur des dernières heures est une coulée de lave émise par la fracture n ° 8 et qui a traversé la Highway 132. Cette dernière est coupée entre le Lava Tree State Park et Four Corners, ce qui complique sérieusement l’accès à Lower Puna.
Un autre problème concerne l’alimentation électrique de ce secteur car la lave a endommagé ou détruit plus de 400 poteaux et autres équipements. Cela a provoqué une panne d’électricité dans la région de Vacationland et Kapoho Beach Lots qui sera sans courant pendant une longue période.

Comme je l’ai écrit dans ma note précédente, la zone touchée par l’éruption est interdite au public. La police a arrêté un couple originaire de New York qui n’a pas respecté cette interdiction. Lundi soir, le couple a contourné un point de contrôle sur la Highway132, stationné sa voiture près du Lava Tree State Monument (fermé au public lui aussi) et est entré « dans une zone où l’activité de coulée de lave était intense. »

La police a également dressé un procès-verbal au propriétaire d’un bateau pour défaut d’équipement de sécurité. Le bateau était amarré à la rampe d’accès de Pohoiki (interdite d’accès elle aussi) et était dans l’incapacité de retourner à Hilo.
La police indique que ces infractions peuvent entraîner de lourdes amendes parce qu’elles sont survenues lors d’une situation de catastrophe.
Source; Protection Civile et HVO.

°°°°°°°°°°

Dernière minute: La Police a ordonné une évacuation immédiate pour Noni Farms Road et Hale Kamahina Road à proximité de la Highway132, dans le secteur de la borne Mile 5 en raison du risque présenté par une coulée de lave. Cette décision concerne toutes les habitations et toutes les entreprises situées le long de la Highway 132 au niveau de la borne Mile 5 et dans les environs immédiats.
Des centres d’hébergement sont ouverts au Pahoa Community Center, au Kea‘au Community Center et à la Sure Foundation Church.

°°°°°°°°°°

20 heures (heure française): Le HVO indique dans sa dernière mise à jour que la fracture n° 8 a continué à faire jaillir de hautes fontaines de lave tout au long de la nuit de mardi à mercredi matin, avec des hauteurs dépassant parfois 60 mètres, avec la présence de nombreuses fontaines secondaires atteignant 20 mètres de hauteur. Ces fontaines continuent d’alimenter une coulée de lave qui descend le long de la Highway 132. La vitesse de progression de la lave s’est accélérée mardi en fin de journée et en début de journée mercredi, à raison d’environ 600 mètres par heure. La coulée s’est dirigée vers le nord de la Highway 132 à proximité de Noni Farms Road et de Halekamahina Road, en empruntant une descente plus abrupte qui pourrait la conduire jusque dans le secteur de Four Corners.
La coulée émanant de la fracture n° 18 est active et descend vers la Highway 137 à moins de 100 mètres à l’heure.
Une activité sporadique est également observée sur les fractures n° 7 et n° 15.
Des cheveux de Pele provenant de la fontaine de lave de la fracture n° 8 retombent à l’ouest de cette dernière et jonchent le sol dans les Leilani Estates.
Des panaches de cendre sortent par intermittence de l’Overlook Crater au sommet du Kilauea, mais aucun événement explosif n’a été enregistré depuis mardi matin.
Source: HVO.

°°°°°°°°°°

22h30 (heure française): Nouvelles évacuations. La zone d’évacuation de Lower Puna vient d’être étendue en urgence le matin du 30 mai (heure locale) et inclut désormais les subdivisions côtières de Vacationland et Kapoho Beach Lots car la lave se trouve à moins de 1,5 km de la dernière route d’accès de la région.
La police a fait du porte-à-porte pour avertir les habitants que s’ils ne partaient pas immédiatement, ils risquaient d’être isolés si la lave traversait la Highway 137 près de l’intersection connue localement sous le nom de Four Corners. L’opération d’évacuation s’est achevée vers 2h30 du matin. La Highway137 a été mise à sens unique afin de faciliter l’écoulement du trafic au moment de l’opération d’évacuation.
Beaucoup de maisons de Vacationland et Kapoho Beach Lots sont des locations de vacances, et la Protection Civile avertit les habitants depuis plus d’une semaine qu’ils doivent se tenir prêts à évacuer dans un délai très bref.
Source: Protection Civile.

————————————————-

8:00 a.m. (French time): The major event of the past hours is that a lava flow emitted by Fissure n° 8 has crossed Highway 132 which is closed from Lava Tree State Park to Four Corners.

Another problem concerns the power supply in the Lower Puna area as lava damaged or destroyed more than 400 poles and other equipment in the area. This caused a power outage in the Vacationland and Kapoho Beach Lots area. The area will be without power over an extended period of time.

As I put it in my previous post, the area affected by the eruption is off limits to the public. The police has arrested a New York state couple for allegedly violating park closure and evacuation orders in an active lava zone. The couple on Monday night bypassed a security check-point on Highway 132, parked near the closed Lava Tree State Monument and walked “into an area of intense active lava flow.”

Officers also cited a boat owner for boat safety equipment violations after the boat was tied up at the closed Pohoiki Boat Ramp and was unable to return to Hilo.

The police said that all of the citations issued on Monday can carry high penalties because they happened during a disaster situation.

Source; Civil Defense & HVO.

°°°°°°°°°°

Last minute : The Hawaii Police Department has ordered a MANDATORY EVACUATION for Noni Farms Road and Hale Kamahina Road off of Hwy 132, around the 5-mile marker due to lava inundation. This notice affects all residents and businesses in Hwy 132 at the 5-mile marker and immediate surrounding area.

Shelters are open at the Pahoa Community Center, Kea‘au Community Center and the Sure Foundation Church.

°°°°°°°°°°

8:00 p.m. (French time): HVO indicates in its latest update that Fissure 8 maintained high fountains throughout Tuesday night and into Wednesday morning, with sustained heights exceeding 60 metres and the presence of multiple secondary fountains that reached to 20 metres. This fountaining continues to feed a lava flow that moves downslope along Highway 132. Advance rates accelerated late Tuesday and early Wednesday, reaching approximately 600 metres per hour. The flow moved north of Highway 132 in the vicinity of Noni Farms Road and Halekamahina Road, advancing along a steepest descent path that could take the flow to the Four Corners area.
Fissure 18 flow also remained active, moving downslope toward Highway 137 at rates of less than 100 metres per hour.

Sporadic bursts of activity are also observed at Fissures 7 and 15.
Pele’s hair from lava fountaining at Fissure 8 is falling to the west of the fissure and accumulating on the ground within Leilani Estates.

Ash continues to erupt intermittently from the Overlook Crater, at Kilauea’s summit, but no small explosive events have been recorded since Tuesday morning.

Source: HVO.

°°°°°°°°°°

10:30 p.m. (French time): New evacuations. The evacuation area in Lower Puna was abruptly expanded early in the morning of may 30th (local time) to include the coastal subdivisions of Vacationland and Kapoho Beach Lots as lava approached to within 1.5 km of the last access road into the area.

Police went door-to-door in those subdivisions to warn residents that if they did not leave immediately, they could become isolated if lava crossed Highway 137 near the intersection known locally as Four Corners. The evacuation operation was completed at about 2:30 a.m. Highway 137 was converted into a one-way route to ease the flow of evacuation traffic.

Many of the homes in the Vacationland and Kapoho Beach Lots are used as vacation rentals, and Civil Defense officials have been warning residents of the area for more than a week to be prepared to evacuate on very short notice.

Source : Civil Defense.

Source: Protection Civile

Carte thermique du réseau de fractures (Source: USGS)

Eruption du Kilauea (Hawaii): Dernières informations // Latest news

7 heures (heure française): L’éruption se poursuit mais la situation semblait moins inquiétante dans la soirée du 28 mai à Lower Puna.
La coulée de lave issue de la fracture n° 8 a atteint Pohoiki Road  mais a cessé de progresser quand l’activité au niveau de la  fracture a diminué brusquement.
Quelques fractures se sont réactivées brièvement pendant la journée. Au cours d’un survol en début d’après-midi du 28 mai, les scientifiques du HVO ont pu voir que les fractures  8, 18, 20, 22, 6/13 et 7/21 s’étaient réactivées ; les fractures 7 et 21 montraient les fontaines de lave les plus importantes. Toutefois, ces différentes fractures n’ont pas émis suffisamment de lave pour qu’elle atteigne la côte, de sorte que les deux entrées dans l’océan sont beaucoup plus discrètes. Seule une petite coulée résiduelle pénétrait dans l’océan au niveau du chenal le plus à l’est.
Au sommet du Kilauea, l’Overlook Crater dans l’Halema’uma’u continue d’émettre des panaches de cendre par intermittence. Comme prévu, les alizés ont faibli, de sorte que des retombées pourraient se produire dans les localités situées sur la zone sommitale du volcan.
Source: HVO.

°°°°°°°°°°

12 heures (heure française): Dans leur dernière mise à jour publiée à 23h00 (heure locale) le 28 mai 2018, les géologues du HVO signalent qu’une coulée de lave pahoehoe avance rapidement vers le nord le long de Luana Street. Vers 22h00 (heure locale) le 28 mai, le front de coulée se trouvait à moins de 300 mètres de Kahukai Street. La lave avance à une vitesse d’une vingtaine de mètres par heure vers le nord-est. Un survol de la zone en début de soirée a permis de constater que les fractures 16, 18, 22, 13 et 20 étaient actives, avec une coulée vers le sud à partir des fractures 16 et 18.
Des cheveux de Pele provenant de la fontaine de lave de la fracture n° 8 sont transportés par le vent. Il est demandé aux habitants d’éviter autant que possible l’exposition aux cheveux de Pele qui peuvent provoquer une irritation de la peau et des yeux, de la même façon que les cendres volcaniques.
Les responsables de la Protection Civile demandent à toute personne résidant dans le secteur de Pomaikai Street E de partir immédiatement. Il est rappelé au public que les habitants proches de l’éruption doivent quitter la zone pour éviter de se trouver isolés par la coulée. La protection Civile fait du porte à porte dans les rues concernées. Les centres d’hébergement de Pahoa et de Keaau, ainsi que la Sure Foundation Church sont ouverts.

Je profite de cette note pour saluer – Aloha ! – les personnes du District de Puna qui ont pris contact avec moi pour être informées sur l’évolution de l’éruption au début du mois de mai, quand des bornes Internet n’avait pas encore été installées dans les centres d’hébergement. Les informations que je recevais à cette époque du HVO et de la Protection Civile ont permis à ces personnes de mieux connaître le déroulement de l’éruption. Je les remercie de leur confiance. Mahalo !

°°°°°°°°°°

20 heures (heure française): L’information la plus importante publiée par le HVO dans son bulletin du mardi 29 mai 2018 au matin concerne la Fracture n° 8 qui s’est réactivée hier après-midi avec des fontaines atteignant 60 mètres de hauteur qui ont alimenté une coulée de lave qui se déplaçait vers le nord-est. Cette coulée avançait par-dessus la coulée déjà émise la veille par cette même Fracture n° 8 ; elle a ensuite progressé en terrain découvert et traversé Pohoiki Road vers 5h00 mardi matin. À 7h00, la lave avançait le long de la bordure nord d’une ancienne coulée émise par la Fracture n° 7, en direction de la route d’accès à la centrale géothermique PGV.
La Highway132 est fermée entre le Lava Tree State Park et Four Corners en raison d’une coulée de lave qui s’approche rapidement de la route. Il est conseillé à la population d’éviter cette zone. Beach Road est désormais le seul accès possible à Lower Puna.
Des observations effectuées mardi matin confirment également la poursuite d’une faible activité des fractures 18, 19 et 20. La fracture n° 18 émet des coulées de lave qui avancent en chenal et ont parcouru environ un tiers du parcours (environ 2 km) vers la côte.
Des cheveux de Pele provenant des fontaines de lave de la Fracture n° 8 sont emportés par le vent et retombent à l’ouest de la fracture. Lundi soir, on signalait des cheveux de Pele à Pahoa. Comme je l’indiquais précédemment, il est demandé aux habitants d’éviter au maximum l’exposition à ces particules volcaniques.
En ce qui concerne le sommet du Kilauea, une explosion dans le cratère de l’Halemaumau le 28 mai dans la soirée a généré un panache de cendre de 4.500 mètres de hauteur. Les alizés soufflent faiblement vers le nord-ouest et des retombées de cendre peuvent affecter les secteurs de Volcano et de Pahala.
Source: HVO.

———————————————-

7:00 a.m. (French time): The eruption continues but the situation looks less worrying on the evening of May 28th in Lower Puna.

The lava flow from Fissure 8 reached Pohoiki Road but stalled as the fissure’s activity abruptly diminished.

A few fissures reactivated briefly during the day. During an overflight in the early afternoon of May 28th, HVO scientists could see that fissure 8, 18, 20, 22, 6/13, and 7/21 reactivated with Fissure 7/21 having the highest fountains. The reactivated fissures have not yet erupted enough lava to reach the coast so the two ocean entry sites were relatively inactive. Only a minor ooze of residual lava was entering the ocean from the Eastern channel.

Ash continues to erupt intermittently from the Overlook Crater within Halema’uma’u at Kilauea’s summit. Winds have weakened and shifted in direction so that ashfall could occur in communities around the summit area.

Source: HVO.

°°°°°°°°°°

12:00 p.m.(French time) : In their latest update released at 11:00 p.m. (local time) on may 28th, HVO geologists report a fast-moving pahoehoe lava flow that moved north along Luana Street. As of 10:00 p.m. (local time) on May 28th, the flow front had reached within 300 metres of Kahukai Street. The flow is travelling an estimated 20 metres per hour to the northeast. An overflight early in the evening showed that Fissures 16, 18, 22,13, and 20 were active, with a flow moving south from Fissures 16/18.
Pele’s hair from vigorous fountaining of Fissure 8 is being transported downwind. Residents are urged to minimize exposure to Pele’s hair which can cause skin and eye irritation similar to volcanic ash.
Civil Defense officials warn anyone in the area from Pomaikai Street east to leave the area immediately. They remind the public that residents close to the eruption need to leave the area to avoid being isolated by the flow. Authorities are going door to door on the affected streets. Shelters at the Pahoa and Keaau community centres and at the Sure Foundation Church are open.

I’d like to take advantage of this post to say Hello – Aloha!- to the persons of the Puna District who got in touch with me to be informed about the evolution of the eruption in early May when Internet terminals had not yet been installed in the shelters. The information I was receiving from HVO and Civil Defense helped these people to better understand the evolution of the eruption. I thank them for their confidence. Mahalo!

Voici une photo de la coulée émise par la fracture n° 8 le 28 mai au matin, avant que l’activité diminue de manière significative plus tard dans la journée. On remarquera la fontaine de lave à la source (Crédit photo: USGS)

°°°°°°°°°°

8:00 p.m. (French time): The most important information released by HVO in the early morning of Tuesday, May 29th, 2018 mostly concerns Fissure 8 which reactivated yesterday afternoon and was fountaining to heights of 60 metres at times and feeding a lava flow that was travelling to the northeast. That flow moved atop the Fissure 8 flow that was active the previous night, passing on to open ground and crossing Pohoiki Road at about 5:00 a.m. on Tuesday morning. At 7:00 a.m., lava was advancing along the north margin of a previous lava flow from Fissure 7 toward the PGV access road.

Highway 132 is being shut down between Lava Tree State Park and Four Corners, due to a fast-moving lava flow approaching the highway. Everyone is advised to avoid the area. Beach Road is the only access into Lower Puna.

Visual observations early Tuesday morning also confirm continued weak activity at Fissures 18, 19, and 20. Fissure 18 has produced channelized flows which have advanced about one-third of the way (about 2 km) toward the coast.
Pele’s hair from lava fountaining at Fissure 8 is being transported downwind and falling to the west of the fissure. On Monday night, there were reports of Pele’s hair falling in Pahoa. As I put it before, residents are urged to minimize exposure to these volcanic particles.

As far as the summit of Kilauea is concerned, an ash eruption at Halemaumau Crater on May 28th in the evening produced an ash plume 4,500 metres in the air. Light winds are blowing toward the northwest and ashfall may affect the Volcano and Pahala areas.

Source: HVO.

Voici une vidéo impressionnante de l’éruption réalisée le 28 mai 2018. On distingue en particulier les puissantes fontaines de lave émises par la fracture n° 8:

Eruption du Kilauea (Hawaii): Dernières nouvelles // Latest news

07h00 (heure française): Lors d’un survol effectué le 24 mai 2018, les géologues du HVO ont pu observer que les fractures 6, 13 et 22 vomissaient toujours de la lave, avec deux coulées bien canalisées qui atteignaient l’océan. Le chenal le plus à l’est se divise en deux bras juste avant d’atteindre l’océan et donne donc naissance à deux points d’entrée. Au total, la lave entre maintenant dans le Pacifique en trois endroits situés entre la Pohoiki Bay et MacKenzie State Park (Highway 137, entre les bornes 12 et 14).
La partie centrale du système de fractures dans la Lower East Rift Zone continue d’être la plus active. La fracture n° 7 s’est réactivée le 24 mai au matin avec de puissantes fontaines de lave et une coulée qui avance vers l’est dans les Leilani Estates. La lave a envahi Kaupili Street et Mohala Street, entre Leilani Avenue et la ligne de fractures.
Les habitants dans les maisons en aval des coulées de lave doivent se tenir prêts à évacuer à tout moment.
Un panache de cendre est sorti de l’Overlook Crater au sommet du Kilauea vers 18 heures le 24 mai. Il a atteint 3 000 mètres de hauteur et des retombées de cendre peuvent sue produire sur les zones environnantes, en particulier Pahala au sud-ouest.
Sources: HVO et Protection Civile.

————————————————-

7:00 a.m. (French time): During an overflight performed on May 24th, 2018, HVO geologists noted that fissures 6, 13 and 22 were still erupting, with two channelized flows reaching the ocean. The eastern lava channel splits just before reaching the ocean, so it has two entry points, creating a total of three ocean entries. They are located between Pohoiki Bay and MacKenzie State Park (Highway 137 mile markers 12 to 14).

The middle portion of the fissure system in the lower East Rift Zone continues to be the most active. Fissure 7 reactivated on May 24th in the morning and is actively fountaining lava. The flow is moving towards the east into Leilani Estates. It has covered Kaupili and Mohala Streets, between Leilani Avenue and the fissure line.

Residents down rift of the lava flows should be prepared to voluntarily evacuate at a moment’s notice.

An ash eruption at the Kilauea summit occurred at about 6 p.m. on May 24th. The resulting ash plume reached 3,000 metres and may affect the surrounding areas. The wind may carry ash to the southwest toward Pahala.

Sources: HVO & Civil Defense.

Crédit photo: USGS / HVO

Kilauea (Hawaii): En cas d’évacuation… // Is case of an evacuation…

Avec une route coupée et une autre menacée, les autorités craignent toujours que des coulées de lave isolent les habitants de Lower Puna. Cela pourrait se produire si une fracture s’ouvrait sur ou à proximité de la Highway 130 dont certaines parties ont été recouvertes de plaques de métal à cause des fractures dans le sol.
Deux Sikorsky CH-53 Sea Stallions sont en attente sur Big Island et sont prêts à intervenir en cas d’évacuation d’urgence. Ces hélicoptères sont capables de transporter 43 personnes à la fois et pourraient être utilisés si des habitants se trouvaient isolés ou si un incident se produisait à la centrale géothermique Puna Geothermal Venture.
La Highway 137 a été coupée le 19 mai lorsque la lave est entrée dans l’océan. L’éruption le long de l’East Rift Zone du Kilauea a déplacé environ 2 000 personnes. La lave a  couvert plus de 700 hectares et détruit une cinquantaine de structures depuis le 3 mai. Moins de 2 000 personnes seraient touchées si la lave coupait la Highway130, route d’évacuation essentielle pour la population. Les autorités envisagent également la réouverture de la Chain of Craters Road – qui est partiellement recouverte de lave – comme voie d’évacuation à travers le Parc National des Volcans. Selon le HVO, de la chaleur est détectée sous les plaques de métal sur la Highway 130 et des fractures à proximité continuent à émettre de la vapeur, mais il ne semble pas y avoir de SO2 en provenance du sol dans cette zone. Bien que la situation n’ait pas beaucoup changé, elle reste toutefois préoccupante.
Dans l’ensemble, la déformation du sol et la sismicité se sont stabilisées le long de la zone du rift. De grandes quantités de lave continuent à être vomies par les fractures dans la partie centrale de la zone d’éruption, depuis les Leina Estates jusqu’aux Lanipuna Gardens qui sont presque complètement recouverts de lave.
D’agissant de la centrale géothermique PGV, les équipes de techniciens continuent d’achever le colmatage des puits géothermiques. Les efforts visant à protéger les puits de la lave en y introduisant de l’eau ont vraisemblablement éliminé ou atténué tout risque de libération brutale de sulfure d’hydrogène. Si une fuite devait provoquer un dégagement de gaz, une évacuation serait probablement décrétée sur un rayon de 1 à 5 kilomètres, selon les conditions de vent et l’heure de la journée, mais il est aussi possible qu’aucune évacuation ne soit nécessaire.
Source: journaux hawaïens.

—————————————–

With one highway severed and another one threatened, officials still fear the possibility of lava flows isolating residents in Lower Puna. That could happen if a fissure opens at or near Highway 130, portions of which have been plated over because of ground cracks

Two Sikorsky CH-53 Sea Stallions are on Hawaii Island and can be put into use in case of an emergency evacuation. Those aircraft are capable of airlifting 43 people at a time, and could be flown if residents become isolated or if an incident happens at Puna Geothermal Venture.

Highway 137 was severed on May 19th when lava entered the ocean. The eruption along Kilauea’s East Rift Zone has displaced about 2,000 people, covered more 700 hectares with lava and destroyed about 50 structures since May 3rd. Less than 2,000 people would be affected if lava cut off Highway 130, a major lifeline for residents. Officials also are looking at reopening Chain of Craters Road, which is partially covered by lava rock, as an evacuation route through Hawaii Volcanoes National Park. According to HVO, heat is being detected from under the metal plates on Highway 130 and cracks nearby continue to steam, but there doesn’t appear to be any SO2 coming from the ground in that area, where the highway crosses the rift zone. Although the situation has not changed much, it remains concerning.

Overall, ground deformation and seismicity has levelled off along the rift zone. Large amounts of lava continue to pour from fissures in the central part of the eruption zone from the Leilani Estates to the Lanipuna Gardens which are almost completely covered by lava.

At PGV, crews continue to finish quenching one more geothermal well. Efforts to secure the wells from lava by quenching with water or plugging have likely mitigated any risk of an unabated release of hydrogen sulphide. If a well breach causes a gas release, an evacuation could occur between 1 and 5 kilometres, depending on wind conditions and time of day, though it is possible no evacuation would be needed.

Source : Hawaiian newspapers.

Des hélicoptères Sikorsky CH-53 Sea Stallion seraient utilisés en cas d’évacuation d’urgence (Crédit photo: Wikipedia)

Vue de la centrale PGV (en bas de l’image) sous la menace des coulées de lave (Crédit photo: USGS)

Kilauea (Hawaii): Les fractures du désespoir // The fissures of despair

Comme je l’ai écrit à maintes reprises, l’éruption le long de la Lower East Rift Zone a ouvert une vingtaine de fractures qui émettent des projections et des coulées de lave. Une cinquantaine de maisons et autres bâtiments ont été détruits par la lave. Toutes les fractures ne vomissent pas de la lave, mais elles peuvent causer des dégâts importants.
Ainsi, lorsqu’un couple a retrouvé sa maison dans les Leilani Estates, l’homme et la femme ont découvert une fracture de 3 mètres de large et 150 mètres de long qui cisaillait leur terrain et se prolongeait jusque sous leur maison. Le couple avait hérité de la maison que le mari avait construite avec son père en 1990. Le couple envisageait de la transmettre à leurs enfants, âgés aujourd’hui de 11 et 12 ans mais, de toute évidence, cela ne sera pas possible.
Quand le couple a quitté la maison en toute hâte il y a quelques semaines, il n’a pris que les photos et les documents les plus importants. L’homme et la femme ont tout laissé derrière eux. Les déformations du sol ont déplacé la maison d’au moins 1,20 mètre et elle penche maintenant d’un côté. Tous leurs effets personnels restés dans la maison sont  rendus inutilisables par le dioxyde de soufre.
La maison de leur voisin, achetée pour 335 000 dollars en avril 2017, est toujours debout, même s’il ne peut plus vivre à l’intérieur. La fracture traverse sa propriété et se prolonge dans celle du couple et de l’autre côté de la rue. L’homme savait que sa propriété avait été recouverte par la lave il y a plusieurs siècles, mais il ne s’attendait pas à ce que cela se reproduise un an après l’achat de sa maison.
Voici une photo de la maison avec la fracture qui passe dessous. Il y a aussi une vidéo de l’endroit mais je n’indiquerai pas le lien. Je ne supporte pas de voir des badauds venir prendre des photos d’un endroit où les gens connaissent une grande détresse après avoir tout perdu. C’est du pur voyeurisme. Soit dit en passant, j’avais lu que la subdivision des Leilani Estates était fermée au public par peur du vandalisme, avec des points de contrôle sur toutes les routes d’accès … Quelqu’un peut-il m’expliquer la présence des gens en train de prendre des photos sur la propriété que l’on voit dans la vidéo? ?
Source: Honolulu Star Advertiser.

———————————————

As I put it many times before, the eruption along the Lower East Rift Zone opened about 20 fissures that produced spatter and lava flows. About fifty houses and other structures have been destroyed by lava. However, all the fissures do not produce lava, but they can cause major damage.

When a family returned to thei home in Leilani Estates, they found a 3-metre wide crack running over a length of 150 metres through their backyard and beneath their house. The family inherited the house the husband built with his father in 1990. The couple had envisioned eventually passing their home on to their children, now aged 11 and 12, but it will probably be impossible.

When the family scrambled to evacuate a couple of weeks ago, they only took their photographs and most important documents. They left everything else behind. The house has shifted at least 1.20 metres and is now leaning to one side. All of their remaining belongings are ruined by the sulphur dioxide.

The home of her neighbour is still standing, though he can no longer live in the house he bought for $335,000 in April 2017. The crack runs from his backyard into the couple’s property and across the street. The man knew his poperty was covered by lava hundreds of years ago, but he did not expect it to happen a year after he bought his house.

Here is a photo of the house with the crack running under it. There is also a video of the place but I won’t indicate the link. I can’t bear seeing people flocking and taking photos of a place where people are in great distress for having lost everything. This is sheer voyeurism. By the way, I had read that the subdivision of the Leilani Estates was closed to the public for fear of vandalism, with checkpoints on all the access roads… Can someone explain me what the people taking photos are doing on the property shown in the video?

Source: Honolulu Star Advertiser.

La Nature est puissante et impitoyable (Crédit photo; Presse hawaienne)

Eruption du Kilauea (Hawaii); Beaucoup de lave et de SO2 // A lot of lava and sulphur dioxide

7h00 (heure française): L’activité se poursuit en plusieurs points le long des fractures éruptives. Les fontaines de la fracture n° 22 alimentent une coulée de lave qui atteint la côte juste au nord de MacKenzie State Park. Le point d’entrée de la lave s’est déplacé vers l’ouest. Les fractures 5, 6 et 19 continuent à émettre des projections de lave qui alimentent une coulée vers le sud qui n’avance plus et une autre vers le nord le long de Pohoiki Road. De faibles projections sont observées sur la fracture n° 17. Dans le même temps temps, de nouvelles fontaines de lave sont apparues le 22 mai dans l’après-midi le long de la ligne de fractures entre Kaupili Street et Mohala Street, près de la fracture n° 23.
Les émissions de gaz volcaniques ont triplé. Les concentrations de SO2 sont élevées dans toute la zone située sous le vent en aval des bouches éruptives. Des masques  seront distribués à Pahala, Volcano,  Na’alehu, au Hawaiian Ocean View Community Center et à Keaau. Ces masques de référence N95 peuvent protéger contre l’inhalation de cendre volcanique, mais ne protègent pas contre les gaz et les vapeurs acides.
On enregistre d’importantes quantités de SO2 – jusqu’à 15 000 tonnes par jour – le long de la Lower East Rift Zone. Les scientifiques du HVO affirment que l’éruption sommitale et le cratère du Pu’u O’o n’ont jamais produit de telles quantités de SO2. Les émissions de SO2 du Pu’u O’o atteignaient en moyenne 200 à 300 tonnes par jour mais le cratère est toyalement inactif en ce moment. Les émissions de SO2 au sommet du Kilauea atteignent en moyenne entre 3 000 et 6 000 tonnes par jour.
Les autorités mettent en garde le public contre les explosions de méthane près des zones de végétation.
Source: USGS / HVO.

°°°°°°°°°°

19 heures (heure française): Dans sa dernière mise à jour du 23 mai, le HVO indique que l’éruption se poursuit dans la subdivision des Leilani Estates et celle des Lanipuna Gardens. L’activité éruptive la plus intense dans la Lower East Rift Zone a migré vers la partie centrale du système de fractures. Les plus actives le 22 mai étaient les n° 22,19, 6, 5 et 23. La fracture n° 17, à l’extrémité nord-est du système de fractures ne montre plus qu’une activité réduite. La fracture n° 6 alimente une coulée vers le sud, à peu près parallèle à la coulée émise par la fracture n° 22. Les fontaines de lave des fractures 5 et 23 alimentent des coulées dans la partie est des Leilani Estates. Il est aussi à noter que du méthane s’est enflammé dans plusieurs fractures sur les routes. Les émissions de gaz restent élevées. Voir toutes les coulées sur la carte USGS ci-dessous
L’alimentation magmatique reste soutenue dans la Lower East Rift Zone. La sismicité reste présente mais les événements sismiques ne se sont pas déplacés vers l’aval de la zone de rift au cours des derniers jours, et seuls quelques petits séismes ont été enregistrés dans la zone de rift.

La lave continue d’entrer dans l’océan avec des explosions.  L’accumulation de lave en amont de l’entrée dans l’océan a formé un petit lac de lave surélevé dont la surface se trouve à 11 mètres au-dessus du sol.
De petites émissions de cendre se produisent fréquemment au niveau de l’Overlook Crater au sommet du Kilauea. Des retombées de cendre ne peuvent être exclues dans les zones sous le vent.

—————————————————

7:00 a.m. (French time): Activity continues at multiple sites along the eruptive fissures. The fountains from fissure 22 feed a single lava channel that reaches the coast just north of MacKenzie State Park. The actual point of entry has been shifting to the west. Spattering continues from fissures 5, 6, and 19 that fed a lava flow to the south that is now stalled and a smaller flow to the north along and south of Pohoiki Road. Weak spattering continues at fissure 17. Meanwhile, a new area of fountaining started on May 22nd in the afternoon along the fissure line between Kaupili and Mohala Streets near fissure 23.

Volcanic gas emissions have tripled. SO2 concentrations are at high levels throughout the area downwind of the vents. Ash masks will be distributed in Pahala, Volcano, Na’alehu, Hawaiian Ocean View Community Center, and Keaau. N95 masks can protect from breathing volcanic ash, but do not protect against gases and vapours.

Significant levels of SO2 — as high as 15,000 tons a day — are being produced along the lower East Rift Zone. HVO scientists say that even the summit eruption and Pu’u O’o never produced such high quantities of SO2. Previous levels of SO2 in the Pu’u O’o Crater measured about 200 to 300 tons a day. There are no SO2 emissions currently coming from the crater. Kilauea’s summit emissions average 3,000 to 6,000 tons a day.

Officials are warning the public about methane explosions near areas of vegetation.

Source : USGS / HVO.

°°°°°°°°°°

7 p.m. (French time): In its latest update (May 23rd in the evening), HVO indicates that the eruption continues in the subdivisions of the Leilani Estates and Lanipuna Gardens. The most active eruptive activity in the Lower East Rift Zone shifted to the middle portion of the system of fissures.

The most active fissures were 22,19, 6, 5, and 23. Fissure 17, at the northeastern end of the fissure system is only weakly active now. Fissure 6 is feeding a flow to the south, roughly parallel to the western flow from fissure 22. Fountaining of fissures 5 and 23 fed flows in the eastern part of Leilani Estates. Methane is also seen burning in road cracks. Gas emissions are still very high. See all the lava flows on the USGS map below
Magma continues to be supplied to the Lower East Rift Zone. Elevated earthquake activity continues, but earthquake locations have not moved farther downrift in the past couple of days, and there were only a few earthquakes located today in the rift zone.

The ocean entry remains active and is producing occasional explosions. A perched lava pond reaches 11 metres above the ground level
Small ash emissions from the Overlook crater are occurring frequently. Ashfall may happen in downwind locations.

Vue générale du site éruptif et de l’entrée en mer (Crédit photo: USGS / HVO)

Vous obtiendrez une image plus grande de la carte en cliquant sur ce lien :

http://bigislandnow.com/wp-content/uploads/2018/05/USGS-Map-May-22.jpg