Le plan d’évacuation en cas d’éruption de l’Öræfajökull (Islande) // The evacuation plan in case of an eruption of Öræfajökull

Comme je l’ai indiqué dans une note publiée le 22 novembre 2017, un plan d’évacuation concernant l’Öræfajökull a été diffusé par la Protection Civile islandaise suite à l’augmentation d’activité montrée par le volcan au cours des derniers jours.
Selon le plan, si les ordres d’évacuation sont émis en raison d’une éruption imminente du volcan, les habitants de la zone concernée sont invités à se diriger immédiatement vers les trois points de rassemblement, les plus proches: Svínafell 1, Hof 1 ou Hnappavellir 2 (voir carte ci-dessous) et ils doivent attendre de nouvelles instructions en restant à l’intérieur de leurs véhicules.
Si la cendre ou les tepra émis par le volcan commencent à tomber, les gens sont invités à se mettre à l’abri dans le bâtiment le plus proche et à suivre les nouvelles instructions qui seront diffusées. Le plan d’évacuation d’urgence est accessible en cliquant sur ce lien:
http://icelandmonitor.mbl.is/news/nature_and_travel/2017/11/22/emergency_evacuation_plan_for_oraefajokull_volcano/

Les autorités islandaises rappellent à la population que le volcan Öræfajökull, dans le sud-est de l’Islande, est la plus haute montagne du pays, avec 2 110 mètres d’altitude. Le volcan est entré en éruption à deux reprises, en 1362 et 1727. Le volcan a récemment montré un regain d’activité avec une hausse de la sismicité et, plus tôt ce mois-ci, un affaissement d’un kilomètre de diamètre dans la calotte glaciaire au-dessus de la caldeira du volcan. À ce jour, il n’y a aucun signe d’éruption imminente. Suite à la dernière hausse d’activité, le volcan est surveillé très attentivement par les scientifiques et les autorités islandaises.
Source: Iceland Review.

—————————————–

As I put it in a note released on November 22nd 2017, an evacuation plan for the Öræfajökull volcano has been published by the Department of Civil Protection in Iceland in light of increased activity in recent days.

According to the plan, if evacuation orders are issued due to imminent eruption in the volcano, people in the area are instructed to immediately gather at three assembly points, whichever is closest: Svínafell 1, Hof 1, or Hnappavellir 2 (see map below) and wait in their vehicles for further instructions.

If volcanic ash or volcanic tepra starts falling, people are instructed to seek shelter in the nearest building and follow further instructions when they are issued. You will see the detailed emergency evacuation plan by clicking on this link:

http://icelandmonitor.mbl.is/news/nature_and_travel/2017/11/22/emergency_evacuation_plan_for_oraefajokull_volcano/

Icelandic authorities remind the population that Öræfajökull volcano in South-East Iceland is the country’s highest mountain, at 2,110 meters.. The volcano has erupted twice since Iceland was settled, in 1362 and 1727. The volcano has shown some signs of unrest recently, increased seismic activity, and earlier this month a new ice-cauldron measuring one kilometer in diameter formed in the glacial ice-cap over the volcano’s caldera. As of now there is no sign of imminent eruption. But in light of increased activity, the volcano is monitored closely by scientists and Icelandic authorities.

Source : Iceland Review.

Vue du plan d’évacuation dans l’éventualité d’une éruption de l’Öræfajökull (Source: Protection Civile islandaise)

Et si le Mont Fuji entrait en éruption? // What if Mount Fuji erupted?

drapeau francaisLes Japonais sont inquiets. Alors que le Mont Fuji vient d’apparaître sur la liste des sites du Patrimoine Culturel Mondial de l’UNESCO, ils craignent qu’un tremblement de terre majeur dans le pays déclenche une éruption de ce volcan mythique.
C’est pourquoi les autorités préfectorales de Yamanashi, Shizuoka et Kanagawa s’efforcent de mettre au point un plans d’évacuation, en collaboration avec le gouvernement central. Le plan devrait être prêt d’ici mars 2014.
Selon la première partie de ce plan, jusqu’à 750 000 personnes devraient être évacuées en raison des importantes coulées de lave et des écoulements pyroclastiques.
Le plan – qui est actuellement à l’état de projet – divise la région autour du mont Fuji 1) en une zone où des bouches éruptives sont susceptibles d’apparaître et 2) en trois autres zones que les coulées de lave pourraient atteindre respectivement en moins de trois heures, une journée et 40 jours.
Plus de 10 000 personnes escaladent le Mont Fuji chaque jour pendant la haute saison, mais elles ne figurent pas parmi les 750 000 personnes évacuées. (A noter que le nombre de visiteurs sur la montagne a augmenté depuis sa nomination en juin au Patrimoine Mondial de l’UNESCO).
Toute évacuation réelle devrait donc être plus difficile que prévu par le projet de plan. Le plan d’évacuation définitif va donc probablement inclure des mesures pour remédier à la paralysie généralisée des réseaux de circulation, y compris à Tokyo, ainsi que les coulées de boue générées par la fonte de la neige qui se déplacent plus rapidement et plus amplement que la lave.
Lorsque le plan d’évacuation définitif sera prêt en 2014, les trois préfectures ont l’intention de procéder à un exercice d’évacuation commun.

Source : The Japanese Times.

 

drapeau anglaisThe Japanese are anxious. While Mount Fuji has just been to UNESCO’s list of World Heritage cultural sites, it is feared that a major earthquake in the country might trigger an eruption of the mythical volcano.

Therefore, the Yamanashi, Shizuoka and Kanagawa prefectural governments are working out evacuation plans in collaboration with the central government. The plans should be ready by March 2014.

According to the first part of the plan, up to 750,000 residents would have to be evacuated due to widespread lava and pyroclastic flows.

The draft plan divides the region around Mount Fuji into 1) an area where volcanic vents are likely to be created and 2) three other areas lava flows are expected to reach within three hours, one day and up to 40 days, respectively.

As many as 10,000 people climb Mount Fuji daily during the peak climbing period, but they are not counted among the 750,000 evacuees. (The number of visitors to the mountain has been increasing since its designation as a World Heritage site in June.)

Any actual evacuation therefore is expected to be more difficult than envisioned by the draft plan. The final evacuation plan thus will likely include measures to address the widespread paralysis of traffic systems, including in Tokyo, as well as mud flows from melted snow, which move faster and more widely than lava.

When the final plan is ready in 2014, the three prefectures aim to conduct a joint evacuation drill.

Source: The Japanese Times.

Fuji-blog

(Crédit photo:  Wikipedia)