Cumbre Vieja (La Palma) : Poursuite de l’éruption // The eruption continues

7 heures: Selon la presse espagnole ce matin, la coulée de lave qui avance en direction de Todoque vers la côte se trouve déjà à environ 1 200 mètres de la mer. Lundi en fin d’après-midi, la lave a de nouveau émergé du cône principal après une pause de plusieurs heures de l’activité volcanique. Elle a ensuite recouvert les coulées émises précédemment. Etant particulièrement fluide, elle a pu progresser rapidement. La distance de 300 mètres par rapport à la côte communiquée le 27 septembre au soir semble erronée. Les autorités ont ordonné dimanche soir le confinement de quelque 300 personnes de quatre quartiers de la commune de Tazacorte en prévisionde l’arrivée de la lave dans la mer.

+++++++++

9 heures: Selon les autorités locales, le front de la double coulée de lave issue de la bouche éruptive du Cumbre Vieja se situe entre 800 et 1 000 mètres de la côte de Tazacorte . La branche sud avance lentement, tandis que la coulée nord est plus active et se situe dans le secteur de Todoque. L’évacuation de quatre quartiers de Todoque, décidée dimanche, reste en vigueur.
L’éruption a affecté à ce jour 686 bâtiments, dont 586 qui sont détruits, ainsi que 22,2 km de routes. La lave recouvre 258 hectares, selon la dernière mise à jour Copernicus.

++++++++++

12 heures: A la mi-journée du 28 septembre 2021, le front de la coulée de lave émise par le Cumbre Vieja se trouve entre 800 et 1 000 mètres de la côte. Contrairement aux jours précédents, l’éruption et devenue majoritairement effusive. Voici une vue de la coulée réalisée à l’aide d’un drone:

Selon les prévisions de Copernicus, la colonne de dioxyde de soufre (SO2) en provenance du volcan devrait atteindre ce mardi l’archipel du Svalbard dans l’océan Arctique.

Le navire scientifique Ramón Margalef a été détournée de sa mission première pour effectuer des analyses de l’eau de mer à différentes profondeurs au large de la côte de La Palma avant que la coulée de lave atteigne l’océan. Même si la lave n’a pas fait son entrée dans la mer, les écosystèmes marins ont été affectés par les retombées de cendres.

++++++++++

18 heures: Une nouvelle langue de lave apparue au nord des deux précédentes avance vers la mer depuis le milieu de l’après-midi. Cette nouvelle lave est plus rapide et plus fluide, un peu comme la lave pahoehoe que l’on rencontre à Hawaii. Il est intéressant de constater que le Cumbre Vieja présente simultanément un comportement strombolien, avec des phases explosives séparées par des périodes de calme, et hawaïen, comme c’est le cas en ce moment. Les fontaines de lave atteignent une hauteur comprise entre 60 et 80 mètres.

La fluidité de la lave à La Palma n’est pas une nouveauté. On s’en rend compte en regardant cette vidéo de l’éruption de 1949 pendant laquelle la lave avait atteint la mer:

Le front de lave se situe toujours entre 800 et 1 000 mètres de la côte. En route vers la mer, la lave est entrée dans la zone des bananeraie et a brûlé les serres en plastique et des engrais susceptibles d’avoir un comportement explosif. Vers 13h00, un nuage contenant des éléments toxiques a été observé sur la zone d’El Pampillo.

++++++++++

22 heures: La coulée de lave principale se déplace vers la mer à raison de 300 mètres par heure, mais elle est encore loin de la côte. La lave est à la hauteur de la route d’El Pampillo et près de la route de Costa, La route d’El Pampillo longe la partie sud de la montagne deTodoque qui est le dernier obstacle majeur que rencontrera la lave avant d’atteindre la mer. Les autorités redoutent que la lave coupe cette route, car c’est la seule voie d’accès à la partie sud de la commune de Llanos de Aridane. Si cette route est coupée, la situation va devenir compliquée.
D’un point de vue économique, au cours de la semaine dernière, plus d’un million de kilos de bananes n’ont pas été récoltés à La Palma en raison des effets néfastes de la cendre. Le secteur fait face à une perte économique importante. Le problèmes de la cendre concerne les fruits dans toute l’île. Une autre des difficulté dans le secteur agricole est liée au réseau d’irrigation qui a été endommagé par la lave, en particulier dans la vallée d’Aridane. On envisage la possibilité de mettre en place des usines de dessalement pour pouvoir irriguer avec de l’eau de mer.

Source: El Pais.

——————————————

7:00 am: According to the Spanish press this morning, the lava flow which is advancing past Todoque towards the coast is about 1,200 meters from the sea. Late on Monday afternoon, lava had again emerged from the main cone after a several-hour pause of volcanic activity. It then covered the previously emitted flows. As it was particularly fluid, it was able to progress quickly. The distance of 300 meters from the coast indicated on the evening of September 27th seems wrong. Authorities on Sunday evening ordered the containment of some 300 people from four neighborhoods in the town of Tazacorte in anticipation of the arrival of lava in the sea.

++++++++++

9:00 am: According to local authorities, the front of the dual lava flow from the eruptive vent of Cumbre Vieja is located between 800 and 1000 meters from the coast of Tazacorte. The southern branch is moving slowly, while the northern flow is more active and is located in the Todoque area. The evacuation of four districts of Todoque, decided on Sunday, remains in force.
The eruption has affected 686 buildings to date, including 586 that have been destroyed, as well as 22.2 km of roads. Lava covers 258 hectares, according to the latest Copernicus update.

++++++++++

12:00 pm: At midday on September 28h, 2021, the front of the lava flow emitted by Cumbre Vieja was between 800 and 1,000 meters from the coast. Unlike the previous days, the eruption has become mostly effusive. Here is a view of the lava flow shot with a drone:

https://twitter.com/i/status/1442784863778709505

According to the Copernicus forecast, the sulfur dioxide (SO2) column from the volcanois likely to reach the Svalbard archipelago in the Arctic Ocean this Tuesday.
The scientific vessel Ramón Margalef was diverted from its primary mission to carry out analyzes of seawater at various depths off the coast of La Palma before the lava flow reaches the ocean. Even though the lava has not yet entered the sea, marine ecosystems were affected by the ash fallout.

++++++++++

06:00 pm: A new tongue of lava has appeared to the north of the two previous branches and has travelled towards the sea since the middle of the afternoon. This new lava is faster and more fluid, much like the pahoehoe lava in Hawaii. Interestingly, Cumbre Vieja simultaneously exhibits Strombolian behaviour, with explosive phases separated by periods of calm, and Hawaiian behaviour, as is the case right now. Lava fountains reach heights between 60 and 80 meters. The fluidity of lava in La Palma is nothing new. Just have a look at the video above which shows the 1949 eruption during which lava reached the sea.
The lava front is still between 800 and 1000 meters from the coast. On the way to the sea, lava entered the banana plantation area and burned plastic greenhouses and fertilizers that could behave explosively. At around 1:00 p.m., a cloud containing toxic elements was observed over the El Pampillo area.

++++++++++

10 p.m .: The main lava flow is moving towards the sea at a speed of 300 meters per hour, but it is still far from the coast. The lava is at the level of the road to El Pampillo and near the road to Costa, The road to El Pampillo runs along the southern part of the mountain of Todoque which is the last major obstacle that the lava will encounter before reaching the sea. The authorities fear that lava will cut this road, because it is the only access route to the southern part of the municipality of Llanos de Aridane. If this road is cut, the situation will become difficult.
From an economic point of view, over the past week more than a million kilos of bananas have not been harvested in La Palma due to the damaging effects of the ash. The sector faces a significant economic loss. The ash problem affects fruit all over the island. Another difficulty in the agricultural sector is linked to the irrigation network which has been damaged by lava, especially in the Aridane valley. The possibility of setting up desalination plants to be able to irrigate with seawater is being considered.

Source: El Pais.

La source de l’éruption le 28 septembre au matin (capture image webcam))

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.