Volcans autour du monde // Volcanoes around the world

Au Japon, des photos aériennes prises le 12 septembre 2018 par un avion de la marine japonaise montrent qu’une éruption volcanique sous-marine s’est produite sur le volcan Ioto (anciennement appelé Iwo-jima) dans la partie centrale de l’arc Izu-Marianas. Une activité volcanique intense avait été observée sur le volcan les jours précédents. Les photos montrent de l’eau de mer jaillissant à une dizaine de mètres au-dessus de la surface de la mer au large de la côte sud de l’île.
La dernière éruption à Ioto a eu lieu en 2012.

Au vu des données satellitaires, le VAAC de Darwin indique que les panaches de cendre de l’Anak Krakatau (Indonésie) atteignent généralement une altitude de 1,5 à 5 km. Le niveau d’alerte reste à 2 (sur une échelle de 1 à 4). Les habitants et les touristes sont priés de ne pas s’approcher du volcan à moins de 2 km du cratère.

Comme je l’ai déjà précisé, une incandescence a été observée ces derniers jours au fond du Fissure 8 dans la Lower East Rift Zone du Kilauea (Hawaii). La sismicité et la déformation du sol restent faibles au sommet, ainsi que les émissions de SO2 qui sont souvent trop faibles pour pouvoir être mesurées. Une série de petits effondrements à l’intérieur du Pu’u ‘O’o a généré des panaches bruns, mais il n’y a aucune arrivée de nouvelle lave arrivant dans le cratère.

Au Pérou, le Sabancaya est toujours très actif avec une moyenne de 17 explosions par jour. Les panaches de gaz et de cendre montent jusqu’à 3,5 km au-dessus de la lèvre du cratère. Plusieurs anomalies thermiques ont été détectées sur le volcan. Le 3 septembre, les émissions de S02 atteignaient 2 380 tonnes par jour. Le public ne doit pas approcher le cratère dans un rayon de 12 km.

Selon l’INGV, le Stromboli (Sicile) était très actif au début du mois de septembre, avec des explosions et des dégazages à partir de plusieurs bouches sur la terrasse du cratère. Les explosions ont principalement eu lieu dans deux bouches (N1 et N2) dans la zone nord et trois bouches (C, S1 et S2) dans la zone centrale sud. Elles se produisaient à raison de 2 à 15 événements par heure. Des explosions d’intensité faible à moyenne provenant de la bouche N1 éjectaient des lapilli et des bombes mélangées à de la cendre jusqu’à 120 mètres de hauteur. Les explosions de la bouche N2 envoyaient des tephra à 150 mètres de hauteur. La bouche C produisait des émissions de gaz et des explosions périodiques de faible intensité d’environ 80 mètres de hauteur. Les matériaux incandescents projetés par la bouche S1 montaient jusqu’à 120 mètres au-dessus du cratère. Les explosions de faible intensité à la bouche S2 atteignaient moins de 80 mètres de hauteur.

———————————————–

In Japan, aerial photos taken on September 12th, 2018 by the Japanese navy show that an undersea volcanic eruption occurred at Ioto volcano (formerly called Iwo-jima) in the central portion of the Izu-Marianas arc. Increased volcanic activity had been observed on the volcano in the previous days. The photos show seawater rising about ten metres above the sea surface off the southern coast of the island.

The last known eruption at Ioto took place in 2012.

Based on satellite data, the Darwin VAAC reports that ash plumes from Anak Krakatau (Indonesia) usually rise to altitudes of 1.5 – 5 km a.s.l. The alert level remains at 2 (on a scale of 1-4); residents and visitors are asked not to approach the volcano within 2 km of the crater.

As I put it before, some incandescence was observed in the past days at the bottom of Kilauea’s Fissure 8 (Hawaii).  Seismicity and ground deformation remain low at the summit, as well as SO2 emissions which are often too low to be measured. A series of small collapses at Pu’u ‘O’o Crater generated brown plumes, but there is no sign of new lava arriving in the vent.

In Peru, Sabancaya is still quite active with averaging 17 events per day. Gas-and-ash plumes rise as high as 3.5 km above the crater rim. Several thermal anomalies have been detected on the volcano. On 3 September SO2 emissions reached 2,380 tons/day. The public should not approach the crater within a 12-km radius.

According to INGV, Stromboli (Sicily) was quite active in early September, with explosions and degassing from multiple vents within the crater terrace. Explosions mainly occurred at  two vents (N1 and N2) in the North Crater Area and three vents (C, S1, and S2) in the South Central crater area. They were observed at a rate of 2-15 per hour. Low-to-medium-intensity explosions from the N1 vent ejected lapilli and bombs mixed with ash as high as 120 metres. Explosions at the N2 vent ejected tephra 150 metres high. Vent C produced gas emissions, and periodic low-intensity explosions ejected tephra 80 metres high. Incandescent material from S1 jetted 120 metres above the crater. Low-intensity explosions at S2 ejected tephra less than 80 metres high.

Photo: C. Grandpey

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s