Kilauea (Hawaii): On ne sait pas ! // Kilauea (Hawaii): We don’t know !

“On ne sait pas!” C’est ce que répondent les scientifiques du HVO quand on leur demande comment peut maintenant évoluer l’éruption après la nette baisse d’activité observée ces derniers jours, tant au sommet du Kilauea que sur la Lower East Rift Zone (LERZ)

La scientifique responsable du HVO a déclaré qu’il y avait eu des indices montrant que la forte chute de l’activité sismique au sommet du Kilauea et la diminution spectaculaire de l’émission de lave dans la Fracture n° 8 étaient susceptibles de se produire. Elle a déclaré que le panache de gaz et l’augmentation spectaculaire des émissions de SO2 au niveau du Pu’u ‘O’o le 3 août constituaient des « indications possibles que le système était en train de changer. » Les émissions de SO2 dans le cratère du Pu’uO’o sont passées de 100 à 150 tonnes par jour à plus de 1 000 tonnes par jour, ce qui représente la plus forte quantité pour le Pu’u ‘O’o depuis plus de 10 ans.
Après son effondrement du 30 avril 2018, Pu’u ‘O’o a cessé toute activité. Les scientifiques du HVO ne comprennent pas trop ce que cela signifie. Il se peut qu’il y ait du magma à faible profondeur sous le Pu’u ‘O’o, ce qui expliquerait le dégazage. On ne sait pas si cela signifie que la lave va faire sa réapparition dans le cratère. Un géologue a déclaré: « Nous serons surpris si cela se produit ».
Le HVO indique qu’il est trop tôt pour dire que l’éruption actuelle dans la LERZ est terminée. En raison de l’ouragan Hector, l’Observatoire n’enverra pas d’équipes sur le terrain le 8 août.
Source: USGS / HVO.

Il sera intéressant d’observer le comportement du Pu’uO’o dans les prochains jours. Personnellement; Je ne m’attends pas au retour de la lave dans le cratère. Dans la mesure où la sismicité et l’effondrement du sommet ont cessé, ainsi que l’écoulement de la lave dans la LERZ, cela signifie que la poche magmatique peu profonde sous le Kilauea s’est vidée. D’où viendrait la nouvelle lave qui émergerait dans le Pu’uO’o? Je pense que les émissions actuelles de SO2 observées dans le Pu’uO’o sont probablement liées à la diminution de l’éruption et correspondent à la libération d’une poche de gaz quelque part dans le système d’alimentation.

—————————————————–

« We don’t know! » This is what HVO scientists answer when are asked how the eruption can now evolve after the sharp drop in activity observed in recent days, both at the summit of Kilauea and in the Lower East Rift Zone (LERZ)

The scientist-in-charge at Hawaiian Volcano Observatory said there were some hints the near cessation of seismic activity at Kilauea’s summit and drastic reduction of lava production by fissure 8 might happen. She said that the laze plume and dramatic increase in SO2 emission at Pu‘u ‘O‘o vent noted on August 3rd was a “potential hint that the system was changing. The SO2 output from the vent went from between 100 to 150 tons per day to more than 1,000 tons per day, the highest output from Pu‘u ‘O‘o in more than 10 years.

After the summit collapse event on April 30th, Pu‘u ‘O‘o had gone completely quiet. HVO scientists do not fully understand what that means. It might mean that there is magma at a very shallow level below Pu‘u ‘O‘o, which would account for the degassing. Whether that means that lava will re-emerge in Pu‘u ‘O‘o is not known. As one geologist said: “That will be a surprise to us if that happens.”

HVO indicates it is too soon to call an end to the current eruptive phase in the volcano’s lower East Rift Zone. Because of hurricane Hector, the Observatory will not send field crews to the Lower East Rift Zone on August 8th.

Source: USGS / HVO.

It will be interesting to see the behaviour of Pu’uO’o in the next days. Personally; I do not expect the return of lava in the vent. In so far as seismicity and the slumping of the summit have stopped, together with the lava flow in the LERZ, this means all the lava has been evacuated from the shallow storage pocket beneath Kilauea. Where would a new lava in Pu’uO’o come from? I think the current SO2 emissions observed in Pu’uO’o are to be linked with the decrease of the eruption and correspond to the release of a pocket of gas somewhere in the feeding system.

Crédit photo: USGS / HVO

Depuis son effondrement le 30 avril dernier, le Pu’uO’o et une coquille vide

(Crédit photo: USGS / HVO)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s