Kilauea (Hawaii): Dernières nouvelles de l’éruption // Latest news of the eruption

L’éruption se poursuit dans la Lower East Rift Zone du Kilauea. Les fontaines lave qui jaillissent de la Fracture n° 8 continuent d’alimenter la coulée qui s’évacue en chenal vers Kapoho Bay. La vitesse de la lave au centre du chenal est de 30-35 km/h. On n’observe que quelques petits débordements sans conséquence. Le cône de projection qui entoure les fontaines de lave atteint maintenant 55 mètres de hauteur à son point le plus haut et les fontaines ne dépassent que rarement ce point. Le front de coulée sur la côte s’est élargi en direction du sud et présente une largeur d’environ 3 kilomètres.
Il se pourrait que la lave atteigne bientôt Ahalanui Beach Park, également connu localement sous le nom « Warm Ponds. » Jim Kauahikaua (l’ancien scientifique en charge du HVO – Salut Jim!) a déclaré que le front de coulée a progressé de 800 à 900 mètres au cours des cinq derniers jours et se trouve maintenant à 1 200 mètres d’Ahalanui. A ce rythme, la lave pourrait atteindre le Parc dans moins d’une semaine. A noter que la progression de la lave a ralenti ces derniers jours.
Le nombre officiel de maisons détruites par la lave est maintenant de 657, mais le nombre final sera plus important et le recensement continue.
Dans l’après-midi du 24 juin, après quelque 17 heures de forte sismicité, une nouvelle explosion due à des effondrements s’est produite au sommet du Kilauea en générant un panache de cendre et de vapeur. L’énergie libérée par l’événement était équivalente à un séisme de magnitude M 5.3. La sismicité a brusquement chuté et est passée d’un maximum de 25-35 événements par heure (beaucoup d’une magnitude M 2-3) avant l’explosion à moins de 10 événements par heure après. En l’espace de trois heures, la sismicité a recommencé à grimper, atteignant en moyenne environ 30 secousses par heure en début de journée le 25 juin. Cette sismicité élevée est susceptible de causer encore plus de dégâts aux structures situées dans la zone sommitale (Musée Jaggar, HVO, Volcano House). L’affaissement du cratère de l’Halema’uma’u se poursuit en réaction à la déflation continue du sommet.
Source: HVO, Protection Civile.

————————————-

The eruption continues in Kilauea’s Lower East Rift Zone. Fountains from Fissure 8 spatter cone continue to supply lava to the open channel with only small, short-lived overflows. The speed of lava in the centre of the channel is 30-35 kilometres per hour. The spatter cone is now 55 metres tall at its highest point, and fountains only occasionally rise above that point. The lava flow front at the coast broadened southward and is now about 3 kilometres in width.

It appears lava could soon find its way to Ahalanui Beach Park, also locally known as “Warm Ponds.” Jim Kauahikaua (the former scientist in charge of HVO – Hi Jim!) reported the flow front has advanced between 800 and 900 metres in the past five days and is now 1,200 metres from Ahalanui. If the flow continues on its present path and at its present pace, the lava could reach the popular park within a week. However, the progress of lava seems to have slowed down during the past days.

The official tally of houses destroyed by lava is now at 657, but the actual number of homes destroyed is larger and the count continues.

In the afternoon of June 24th, after approximately 17 hours of elevated seismicity, another collapse explosion occurred at the summit producing an ash and steam plume. The energy released by the event was equivalent to an M 5.3 earthquake. Seismicity dropped abruptly from a high of 25-35 earthquakes per hour (many in the M 2-3 range) prior to the collapse explosion down to less than 10 per hour afterwards. Within 3 hours seismicity began to creep up again averaging about 30 earthquakes per hour early on June 25th. This elevated seismicity is likely to cause more damage to structures in the summit area (Jaggar Museum, HVO, Volcano House). Inward slumping of the rim and walls of Halema’uma’u continues in response to ongoing subsidence at the summit.

Source: HVO, Civil Defense.

Vue de Ahalanui Beach Park et ses eaux tièdes, entre Pacifique et cocotiers. (Photo: C. Grandpey)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s