Quelques nouvelles volcaniques à travers le monde // A few pieces of news from around the world

Les dernières informations fournies par l’Institut de Géophysique du Pérou (IGP) indiquent que le Sabancaya (Pérou) est encore très actif. Entre le 27 novembre et le 3 décembre 2017, une moyenne de 69 explosions a été enregistrée chaque jour. Elles génèrent des colonnes de cendres qui s’élèvent à environ 3 300 mètres au-dessus du cratère. Les émissions de SO2 atteignent en moyenne 2 036 tonnes par jour. Plusieurs anomalies ont été détectées sur le Sabancaya par les satellites.

L’Alaska Volcano Observatory (AVO) indique qu’il a élevé à la couleur Jaune l’alerte aérienne du Shishaldin (Alaska) au vu de l’augmentation de l’activité sismique et infrasonique au cours des dernières semaines. Ces observations représentent une hausse par rapport à l’activité normale, mais n’indiquent pas nécessairement une éruption à court terme.

L’AVO a également abaissé l’alerte aérienne et le niveau d’alerte volcanique du Bogoslof (Alaska) le 6 décembre 2017 en raison d’une activité réduite au cours des derniers mois. La dernière activité explosive détectée sur le Bogoslof s’est produite le 30 août 2017. Au cours des trois derniers mois, aucune activité significative n’a été observée.

Le KVERT indique qu’une puissante éruption s’est produite sur le Sheveluch (Kamchatka / Russie) le 4 décembre au matin. Une explosion et l’effondrement partiel du dôme de lave ont généré une colonne de cendre qui est montée jusqu’à 10 km d’altitude avant de s’étirer vers le nord-est et vers l’est au-dessus de l’Océan Pacifique.

—————————————-

The latest news provided by the Geophysics Institute of Peru indicates that Sabancaya volcano is still quite active. Between 27 November and 3 December 2017, an average of 69 explosions was recorded every day. They generate ash columns that rise about 3,300 metres above the crater. SO2 emissions reach an average of 2,036 tons per day. Several anomalies were detected on Sabancaya by the satellites.

The Alaska Volcano Observatory indicates that it is raising the Aviation Colour Code to YELLOW and the Alert Level to ADVISORY at Shishaldin Volcano based on increased seismic and infrasound activity over the past few weeks. These observations represent a departure from normal background activity, but do not necessarily indicate that an eruption will occur.

The Alaska Volcano Observatory decreased the Aviation Colour Code and the Volcano Alert Level to UNASSIGNED at Bogoslof on December 6th 2017 due to decreased activity over the previous months. The last detected explosive activity at Bogoslof occurred on August 30th, 2017. Over the past three months there has been no significant activity observed.

KVERT indicates that a powerful eruption occurred at Sheveluch volcano on December 4th in the morning. An explosion and the partial collapse of the lava dome produced an eruption column that rose up to 10 km a.s.l.and drifted both NE and SE before dissipating over the Pacific Ocean.

Eruption du Sheveluch le 4 décembre 2017

(Crédit photo: Y. Demyanchuk / KVERT)

 

Publicités

Deux nouveaux volcans découverts en Antarctique // Two new volcanoes discovered in Antarctica

D’après le Prague Daily Monitor,  un journal local, une équipe de chercheurs tchèques a détecté deux volcans sous la banquise antarctique. Cependant, aucun détail n’est donné sur l’emplacement exact de ces volcans sur le continent. L’équipe scientifique, de l’Institut Astronomique Tchèque, les a localisés au moyen d’une analyse gravimétrique qui montre le champ gravitationnel de la Terre et ses anomalies locales. Les scientifiques ont nommé les volcans Dana et Zuzana, prénoms féminins répandus en République tchèque.
Les deux chercheurs ont découvert les volcans en utilisant les données gravimétriques fournies par un satellite en orbite à basse altitude autour de la Terre depuis 2009. Les données permettent de détecter différentes structures sur et sous la surface du sol. Les analyses ont révélé des phénomènes tels que des dépôts de sel ou de fer, des vallées et un ancien lit de rivière.
Les scientifiques ont complété les données gravimétriques par des informations topographiques fournies par des mesures radar qui permettent de déterminer l’altitude de la surface de la banquise et du substrat qui se trouve en dessous. Dans le cas des deux volcans, les mesures ont confirmé leur forme typique.
L’équipe scientifique a également découvert cinq lacs sous la glace antarctique. Les chercheurs les ont baptisés du nom de leurs épouses ou de leurs filles. Ce n’est pas la première fois que des noms de femmes sont à l’honneur en Antarctique. Une partie du continent porte le nom de Marie Byrd, l’épouse de l’explorateur polaire Richard Evelyn Byrd.
En plus des volcans, la méthode utilisée par l’équipe tchèque est capable de mettre en évidence des gisements de pétrole, [NDLR : …ce qui n’est pas le plus souhaitable pour l’environnement !]
Source: The Prague Daily Monitor.

——————————————-

According to the Prague Daily Monitor, a local newspaper, Czech researchers have detected two volcanoes under Antarctic ice layer. However, no details are given about the exact location of the volcanoes on the continent. The team, from the Czech Astronomical Institute (ASU), has detected them by means of a gravimetric analysis that shows the Earth’s gravitational field and its local anomalies. The scientists named the volcanoes Dana and Zuzana, which are female first names widespread in the Czech Republic.

The two researchers discovered the volcanoes by using the gravimetric data supplied by a special satellite that has been orbiting the Earth at a low altitude since 2009. The data enable to detect various structures on and below the ground surface. The analyses helped detect phenomena such as salt or iron deposits, valleys and a long defunct former river bed.

The scientists complemented the gravimetric data by topographic information provided by radar measurements, which ascertain the altitude of both the surface and the ground surface below the ice layer. In the case of the two volcanoes, the measurements confirmed their shape typical of volcanoes.

Members of the scientific team have also uncovered five lakes under the Antarctic ice, naming them all after their wives or daughters. It is not by chance that female names have a tradition in Antarctica. A part of the continent bears the name of Marie Byrd, the wife of polar explorer Richard Evelyn Byrd.

Apart from volcanoes, the method developed by the team can also be used to detect oil deposits.

Source: The Prague Daily Monitor.

Source: Wikipedia