Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion): Situation calme // Quiet situation

On l’attendait, il est arrivé. Le dernier bulletin mensuel diffusé par l’OVPF nous apprend qu’au cours du mois de juin l’OVPF a enregistré au total 176 séismes volcano-tectoniques superficiels sous les cratères sommitaux, 9 séismes profonds (à plus de 2 km de profondeur), 187 effondrements (dans le Cratère Dolomieu et au niveau des remparts de l’Enclos Fouqué); 28 séismes locaux (sous l’île, côté Piton des Neiges). La sismicité a progressivement diminué au cours du mois de juin pour atteindre en moyenne moins d’un événement par jour.

S’agissant de la déformation de l’édifice, la phase d’inflation qui avait repris suite à l’injection de magma du 17 mai 2017 s’est arrêtée aux alentours de la mi-juin. Depuis cette époque, aucune déformation significative n’a été enregistrée.

Les émissions de SO2 et H2S dans l’air au niveau du sommet sont en dessous du seuil de détection. Les concentrations en CO2 dans le sol mesurées au niveau des stations distantes de la Plaine des Cafres et au niveau du Gîte du volcan montrent une baisse par rapport à la fin du mois dernier.

En conclusion, l’OVPF indique que même si les observations actuelles montrent une sismicité et des déformations relativement faibles, la vigilance reste de mise. En effet une recharge conséquente du réservoir superficiel s’est produite lors de l’injection de magma vers la surface le 17 mai 2017. Une nouvelle recharge du réservoir pourrait déclencher rapidement sa rupture et un départ de magma vers la surface.

Le niveau d’alerte volcanique est maintenu à « Vigilance ». En conséquence, l’accès à la partie haute de l’Enclos reste strictement limité aux deux sentiers balisés suivants :

– Pas de Bellecombe – Formica Léo – Chapelle Rosemont- Sentier Rivals- Cratère Caubet

– Pas de Bellecombe – Formica Léo -Chapelle Rosemont -sentier d’accès au site d’observation du cratère Dolomieu (accès par le Nord du cratère).

Les sentiers Kapor jusqu’au Piton Kapor et du cratère Caubet au Belvédère sur Château Fort restent interdits d’accès.

Source : OVPF.

——————————————

We were waiting for it, it has just arrived. The latest monthly bulletin issued by OVPF tells us that in June OVPF has recorded a total of 176 shallow volcano-tectonic earthquakes under the summit craters, 9 deep earthquakes (more than 2 km deep); 187 collapses (in Dolomieu Crater and at the ramparts of the Enclos Fouqué); 28 local earthquakes (under the island, Piton des Neiges side). Seismicity gradually decreased during the month of June to reach an average of less than one event per day.

As for the deformation of the edifice, the inflation phase which resumed with the magma injection of May 17th, 2017 stopped around mid-June. Since that time, no significant deformation has been recorded.

Emissions of SO2 and H2S in the air at the summit are below the detection threshold. The CO2 concentrations in the soil measured at the remote stations of the Plaine des Cafres and at the Gîte du volcan show a decrease compared to the end of last month.

In conclusion, OVPF indicates that even if current observations show a relatively low seismicity and deformation, vigilance is still necessary. Indeed, a substantial recharge of the surface reservoir occurred during the magma injection to the surface on May 17th, 2017. A new recharge of the reservoir could quickly trigger its rupture and magma ascent towards the surface.

The volcanic alert level is kept at « Vigilance ». As a result, access to the upper part of the Enclos remains strictly limited to the following two marked trails:
– Pas de Bellecombe – Formica Léo – Rosemont Chapel – Rivals footpath- Caubet Crater
– Pas de Bellecombe – Formica Léo – Rosemont Chapel – access to the Dolomieu crater observation site (access from the north of the crater).
The Kapor trails to Piton Kapor and Caubet Crater to the Belvedere on Château Fort remain closed.
Source: OVPF.

Crédit photo: Wikipedia

Publicités

2 réflexions au sujet de « Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion): Situation calme // Quiet situation »

  1. Bonjour Claude,
    A en croire le contenu de son bulletin tardif, je continue à penser que l’OVPF ne sert pas vraiment à grand-chose s’agissant de mieux cerner et prévoir les éruptions volcaniques. Les jolies statistiques qu’il présente intéressent probablement les collectionneurs de chiffres mais surement pas les volcanologues. En tous cas j’en apprends plus, et plus rapidement sur l’évolution du volcan par la gazette du coin que par ces comptes rendu stériles qu’une quinzaine de Personnes s’évertues à pondre après coup.
    Vraiment rien à voir avec le HVO qui lui à 5 volcans à surveiller et publie constamment informations photos et prévisions fiables sur les activités éruptives de leur point chaud.
    On dit souvent par mauvais esprit, que l’herbe est toujours plus verte dans le champ du voisin que dans le sien, mais dans ce cas je crois que la notre paraît assez jaunie. Idem pour les Antilles, où, lors du prochain tumulte de la Pelée ou de la Soufrière, nous ne pourront même pas appeler Tazieff à la rescousse.
    Autant dire que je suis vraiment en pétard contre cette institution très en dessous de ce que nous aurions pu attendre en volcanologie moderne. Même la webcam date…bref c’est assez comme ça.
    Bien sur ceci est mon avis et n’engage que moi.
    Amitiés
    Pierre Chabat

    J'aime

    1. Bonjour Pierre,
      Je vois que vous savez lire dans les pensées car votre point de vue sur l’OVPF rejoint le mien. D’une part, j’aimerais que les actualisations soient plus fréquentes, sans, pour autant, atteindre la diffusion quotidienne du HVO car le Piton est moins actif que le Kilauea. Une diffusion hebdomadaire me semblerait une bonne moyenne. C’est vrai que le « Journal de l’Ile » nous en apprend souvent davantage que l’Observatoire au moment des éruptions. D’autre part, j’ai parfois l’impression, comme vous le dites, que l’OVPF ne sert pas à grand-chose vu le nombre de fois où il s’est fait surprendre par les humeurs du Piton! Il observe, certes, mais après coup, une fois que le magma est sorti à l’air libre, et se plante souvent dans la prévisions. Les derniers événements en sont la preuve: L’Observatoire a annoncé le début de l’éruption et s’est rendu rend compte qu’elle aavait avorté en se rendant sur le terrain!! Il y a quelques années, j’avais accusé les observatoires volcanologiques français de faire de la rétention d’informations tellement il est difficile de savoir ce qui se passe sur nos volcans actifs. Les Américains ont une politique d’ouverture bien différente. Bien que n’ayant pas une formation scientifique, j’ai été accepté (au vu des travaux personnels figurant sur mon blog) pour effectuer des observations sur le terrain à Hawaii et à Yellowstone. Cette politique d’ouverture n’est pas à l’ordre du jour chez nous où des gens se gargarisent du mot « volcanologue » parce qu’ils ont fait des études en géologie. Au final, ils ne sont guère plus avancés que moi! Un jour que j’avais des doutes sur la qualité de mes observations, Tazieff m’avait écrit: « Vous êtes un merveilleux volcanophiles. Les observations sont essentielles en volcanologie. Les vôtres sont de grande qualité ».
      Bonne journée.
      Amitiés.
      Claude Grandpey

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s