Puyehue (Chili)

drapeau francais.jpgComme je l’ai indiqué précédemment, le Puyehue reste bien actif, même si l’éruption a perdu de son intensité. Au cours d’un survol effectué le 20 juin, les scientifiques du SERNAGEOMIN ont pu observer une coulée de lave visqueuse confirmant l’ascension du magma vers la surface indiquée par le réseau sismique les jours précédents. Lors du survol, la coulée avait parcouru environ 200 mètres vers le NO et 100 mètres vers le NE, avec des bras d’une cinquantaine de mètres de large. Les scientifiques ont pu également se rendre compte que les coulées pyroclastiques avaient détruit de vastes zones de végétation, en particulier dans les vallées des rivières Nilahue et Abutment. Le panache de cendre atteint actuellement une hauteur moyenne de 3 – 5 km et affecte le trafic aérien dans l’hémisphère sud, en particulier en Australie et Nouvelle Zélande, avec l’annulation de plusieurs vols ces dernières heures.

 

drapeau anglais.jpgAs I put it before, the Puyehue volcano is still quite active, even if the eruption has lost some of its intensity. During an overflight on June 20th, SERNAGEOMIN scientists observed a viscous lava flow, confirming speculation of magma ascent reflected in seismic data from the previous few days. The 50-metre-wide lava flow had travelled 200 metres NW and 100 metres NE. The scientists could also see devastated vegetation from pyroclastic flows near the basin of the Nilahue and Abutment rivers. The eruptive plume currently reaches an average height of 3 – 5 km and affects air traffic in the southern hemisphere, especially in Australia and New Zealand, with the cancellation of several flights during the past hours.