Puyehue-Cordon-Caulle (Chili)

drapeau francais.jpg8 heures: Il règne une certaine confusion ce matin dans les informations en provenance du Chili. Certaines sources indiquent que le volcan s’est calmé, d’autres affirment que le nuage de cendre monte toujours à une dizaine de kilomètres de hauteur. Le vent aurait tourné, ce qui entraînerait des retombées plus intenses sur le Chili que sur l’Argentine. Le VEI de l’éruption a été établi à 3 par le SERNAGEOMIN. On peut voir de belles images de l’éruption sur certains sites web comme celui-ci :

http://photoblog.msnbc.msn.com/_news/2011/06/05/6790909-volcano-in-the-caulle-cordon-of-southern-chile-erupts-violently

12 heures : A en juger par un reportage de la télévision chilienne (http://tele13.13.cl/nacional), le volcan continue à vomir d’impressionnants panaches de cendre. Les autorités espèrent que les rivières et plans d’eau alimentant la région en eau potable ne seront pas affectés par l’éruption. Comme je l’ai indiqué précédemment, le vent semble avoir tourné et envoie la cendre vers le Chili. Toutefois, la ville argentine de Bariloche, située à une centaine de kilomètres à l’est du Puyehue, reste en alerte. Plusieurs classes sont fermées et le trafic aérien devrait être interrompu au moins jusqu’au milieu de la semaine. Beaucoup d’habitants ont quitté la région pour aller se réfugier chez des parents ou amis. D’autres ont décidé de rester pour s’occuper du bétail.

Voici une assez bonne vidéo de l’éruption. On remarquera les éclairs qui zèbrent le panache éruptif.

http://www.youtube.com/watch?v=LJ-sP0ihzbw&feature=share

Autre lien intéressant pour voir des photos de l’éruption:

http://www.lefigaro.fr/international/2011/06/06/01003-20110606DIMWWW00523-le-volcan-chilien-puyehue-se-reveille-apres-51-ans-de-sommeil.php

 

 

drapeau anglais.jpg8:00: There is some confusion this morning in the information coming from Chile. Some sources indicate that the volcano has calmed down while others affirm that the eruptive plume is still as high as 10 km. It is also said that the wind has shifted so that ashfall is more intense in Chile than in Argentina. Nice pictures of the eruption can be seen on some websites like this one:

http://photoblog.msnbc.msn.com/_news/2011/06/05/6790909-volcano-in-the-caulle-cordon-of-southern-chile-erupts-violently

12 :00 : Judging from a report on the Chilean TV (http://tele13.13.cl/nacional), the volcano keeps vomiting huge plumes of ash. Local authorities hope the rivers and lakes that provide the region with drinking water will not be affected by the eruption. As I put it before, it seems the wind has shifted and is sending the ash towards Chile. However, the Argentine city of Bariloche, about 100km east of the volcano, remains on alert. Authorities said several classes were cancelled, and flights were likely to remain suspended until at least mid-week. Many residents have left the area to stay with parents or relatives. Others have decided to stay to look after the animals.

Here is a good video of the eruption, with the lightning in the eruptive plume.

http://www.youtube.com/watch?v=LJ-sP0ihzbw&feature=share

Here is another interesting link to get photos of the eruption:

http://www.lefigaro.fr/international/2011/06/06/01003-20110606DIMWWW00523-le-volcan-chilien-puyehue-se-reveille-apres-51-ans-de-sommeil.php

 

 

Tungurahua (Equateur)

drapeau francais.jpgAlors que les derniers bulletins de l’Institut Géophysique indiquent que l’activité du volcan est basse actuellement, le GVN rappelle dans sa synthèse de la fin du mois de mai que l’on a observé plusieurs explosions entre le 24 et le 26 mai, avec des panaches de cendre montant jusqu’à 7 km d’altitude. Les pluies qui ont empêché de bonnes observations les jours suivants ont déclenché des lahars qui ont entraîné la fermeture, pendant plusieurs jours, de la route qui conduit à Baños. 

 

drapeau anglais.jpgWhile the Geophysical Institute’s latest updates indicate that Tungurahua’s activity is currently low, the Global Volcanism Network indicates in its weekly report for the end of May that several explosions occurred between May 24th and 26th, with ash plumes up to 7 km a.s.l. The heavy rainfall during the following days prevented good observations and triggered lahars that caused the highway to Baños to close.