Vive la grippe A!

Alors que je suis sur le point de partir aux Etats-Unis pour quelques semaines de vacances, je ne peux résister à la tentation de mettre en ligne les réflexions d’un internaute sur la fameuse grippe A, en sachant que ce point de vue est aussi le mien. J’ai vraiment l’impression qu’on prend les gens pour des imbéciles ! Il suffit de se poser quelques questions pour s’en rendre compte : Si le virus se répand si vite, pourquoi avoir laissé les gens aller s’entasser tout l’été sur leurs lieux de vacances ? Pourquoi laisser la rentrée scolaire se faire normalement dans le secondaire quand on sait qu’il y a des mouvements incessants d’élèves, sans parler des bécotages du matin ! A croire que certains ont intérêt à ce que le virus se propage…..

+++++++++

Quels sont les intérêts économiques derrière cette grippe porcine dont on nous rebat les oreilles ?

– 1 million de personnes par an meurent dans le monde de la MALARIA. Les journaux n’en parlent pas !

– 2 millions d’enfants par an meurent dans le monde de la DIARRHÉE. Les journaux n’en parlent pas !

– 10 millions de personnes par an meurent de la ROUGEOLE, PNEUMONIES et INFIRMITÉS. Les journaux n’en parlent pas !

 

– Il y a de cela 10 ans, quand la fameuse grippe aviaire est apparue, les journaux mondiaux nous ont inondés d’informations à ce sujet… : Une épidémie, la plus dangereuse de toutes… Une PANDEMIE ! On ne nous parlait que de la terrifiante maladie des volatiles. Et pourtant, la grippe aviaire a causé la mort de quelque 250 personnes en 10 ans… 25 morts par an. La grippe commune, tue un demi million de personnes par an, dans le monde. Un demi million contre 25.

Alors, pourquoi un tel remue-ménage autour de la grippe aviaire ? Parce que derrière les poulets il y avait un « Coq », un coq à grande crête : L’entreprise pharmaceutique internationale ROCHE avec son fameux TAMIFLU vendu à des millions de doses aux pays asiatiques. Le gouvernement britannique en a acheté pour 14 millions de doses pour protéger sa population. Grâce à la grippe aviaire, ROCHE et RELENZA, deux des plus grosses entreprises pharmaceutiques, qui vendent les antiviraux, ont obtenu des millions de dollars de bénéfices.

 

 D’abord avec les oiseaux et maintenant avec les porcs ! Maintenant commence la psychose avec la grippe porcine. Et tous les médias du monde ne parlent que de çà. On peut se demander : Si derrière les poulets il y avait un « Coq »… N’y aurait t’il pas derrières les cochons un « Gros Porc » ? L’entreprise nord-américaine Gilead Sciences détient à présent le brevet du Tamiflu. Le principal actionnaire de cette entreprise n’est autre que le sinistre Donald Rumsfeld, secrétaire d’état à la défense de Georges Bush, l’artisan de la guerre contre l’Iraq… Les actionnaires des entreprises pharmaceutiques ROCHE et RELENZA doivent se frotter les mains, ils doivent être heureux avec les millions de nouvelles ventes du Tamiflu !

La véritable pandémie est celle de l’argent et les énormes bénéfices de ces mercenaires de la santé. Il ne faut pas nier les précautions nécessaires qui sont prises par tous les pays du globe. Mais si la grippe porcine est une pandémie aussi terrible que l’annonce les médias, si l’OMS se préoccupe tant de cette maladie, pourquoi ne déclare-t-on pas cette pandémie comme un problème mondial de santé publique ? Pourquoi ne pas autoriser la fabrication de médicaments génériques pour la combattre ? Se passer momentanément les brevets des entreprises ROCHE et RELENZA et distribuer les médicaments génériques gratuitement à tous les pays, et plus particulièrement aux pays les plus pauvres ? Ou alors c’est une farce et aucune menace réelle ne pèse sur le genre humain !!!

Une réflexion au sujet de « Vive la grippe A! »

  1. Bonjour Claude,
    autant je vous suis tout à fait sur les Volcans, autant je reste (partiellement) sceptique sur cette note !

    – l’interdiction des lieux de vacances et de la rentrée pour cause de grippe A ? Vu la mortalité et la morbidité du virus actuel, quelle drôle d’idée ! Ne soyons jamais disproportionnés dans les réactions: vous en savez quelque chose en volcanisme avec les évacuations de population (champs phlégréens, martinique).

    – Malaria, diarrhées, rougeole, etc… oui mais la différence se fait surtout sur la population concernée. Les morts que vous évoquez le sont rarement dans l’hémisphère nord ! On s’intéresse un peu plus à la malaria ou à la fièvre jaune depuis que des foyers se sont installés en Italie par exemple. Personne n’en parle ? Si, les ONG ! Maintenant, pourquoi un discours gouvernemental est-il beaucoup plus relayé que ceux d’une ONG ? On retombe inéluctablement sur le problème des médias !!!
    Si les médias laissaient Roselyne B. déblatérer toute seule, ce serait peut-être mieux !

    – les problèmes d’épidémie et de pandémie sont bien complexes. La grippe aviaire H5N1 a eu contre elle qu’elle engendrait un taux de mortalité trop élevé pour bien se propager. L’actuelle H1N1 se propage extrêmement vite mais sans acquérir de virulence particulière. Ne généralisons pas. Toutefois, il est clair que l’OMS, dépendante de l’ONU, a également cherché à se mettre en valeur, à une époque où bien des Conseils et des Organisations internationales sont bancales.

    – La question du demi-million de morts de la grippe saisonière: on en revient toujours sur les médias…

    – Quant aux problèmes de gros sous: évidemment, booster la croissance de certains labos pharmaceutiques, faire en sorte que le PIB des états soit le moins touché par les nombreux arrêts de travail engendrés par la pandémie… et même, selon certains économistes sans scruprules, arranger les comptes de l’assurance vieillesse !!
    Il est évident que c’est aussi une pilule médiatique destinée à détourner l’attention du peuple moyen qui s’abrutira devant les discours de nos dirigeants, si proches et si à l’écoute de leurs concitoyens !

    Toutefois, médicalement, il y aura de très nombreux morts (comme pour les autres pandémies, la grosse dernière dans les années 60: 4 millions de morts… qui en parle ? les médias font toujours référence à celle de 1918….. les médias, les médias !!), car à la différence d’une grippe saisonnière pour laquelle une bonne partie de la population conserve une immunité inter-générationelle, là, la majorité de la population mondiale restera, un moment ou l’autre, au fond du lit avec 40° !!

    Sur ces quelques réflexions, bon voyage outre-atlantique !

    J'aime

  2. Ca fait réagir ce sujet! mais sutout revient chez nous avec de belles images, et sans la grippe stp …!!! moi j’ai besoin de bosser… enfin presque! :-)))) amitiés. Guy B.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.