Rabaul (Papouasie-Nouvelle-Guinée)

drapeaufrancais.jpgSelon le Rabaul Volcano Observatory (RVO), les panaches de cendre émis par le cône du Tavurvur dans la caldeira de Rabaul s’élevaient à 1,5 km au-dessus du cratère à la mi-septembre. Des retombées de cendre ont été observées dans la ville de Rabaul (3-5 km au NO) et dans les zones environnantes. De temps en temps, l’incandescence était visible au niveau du cratère pendant la nuit, avec des projections de lambeaux de lave. Des grondements et des rugissements ont également été entendus. Plusieurs violentes explosions se sont produites les 11, 16 et 17 septembre, sans que d’autres soient observées les jours suivants. Au vu des images satellites, les panaches de cendre montaient jusqu’à 2,4 km d’altitude les 21 et 22 septembre avant de s’étirer sur une distance de 65 à 100 km vers le NO.

 

drapeau anglais.jpgAccording to the Rabaul Volcano Observatory (RVO), by mid-September ash plumes from Rabaul caldera’s Tavurvur cone rose 1.5 km above the crater. Ashfall was reported in Rabaul town (3-5 km NW) and surrounding areas. Occasionally, incandescence from the summit crater was seen at night, and incandescent lava fragments were ejected from the crater. Rumbling and roaring noises were reported. Several strong explosions occurred on 11, 16, and 17 September, but were no longer heard the next days. Based on satellite imagery, on September 21st and 22nd, ash plumes rose to an altitude of 2.4 km a.s.l. and drifted 65-110 km NW.