Accès au versant sud de l’Etna // Access to Mt Etna’s south flank

Une ordonnance émise le 13 juillet 2017 par le maire de Nicolosi définit l’accès à l’Etna sur le versant sud de la manière suivante:

  • 1) Accès libre jusqu’à l’altitude 2700.
  • 2) Entre 2700 et 2920 mètres, l’accès ne peut se faire qu’avec l’accompagnement de guides alpins ou volcanologiques
  • 3) A partir de 2920 mètres, l’accès ne peut se faire qu’avec l’accompagnement de guides alpins ou volcanologiques, en petits groupes de 20 personnes maximum, en prenant les mesures de sécurité nécessaires (casques) et en respectant les règles de sécurité telles qu’elles ont été définies par la Protection Civile (Décret du 9 février 2013).
  • 4) L’accès au Cratère Sud-Est est interdit et les visiteurs devront respecter une distance de sécurité de 300 mètres par rapport à ce cratère.
  • 5) Le long du parcours, des panneaux rappelleront les dangers liés à cette partie du volcan. Des cordes sont installées à l’altitude 2700 pour signifier aux visiteurs qu’il leur est interdit d’aller plus loin sans accompagnement.

———————————————

An ordinance issued on July 13th 2017 by the Mayor of Nicolosi defines the access to My Etna on the southern slope as follows:

1) Free access to 2700 metres a.s.l.

2) Between 2700 and 2920 meters a.s.l., access can only be made with the accompaniment of alpine or volcanological guides

3) From 2920 meters onward, access can only be made with the accompaniment of alpine or volcanological guides, in small groups of 20 people maximum, taking the necessary safety measures (helmets) and respecting the rules defined by the Civil Protection (Decree of 9 February 2013).

4) Access to the South-East Crater is prohibited and visitors must respect a safety distance of 300 meters from this crater.

5) Along the route, panels will remind you of the dangers associated with this part of the volcano. Ropes have been installed at altitude 2700 to indicate to visitors that they are not allowed to go further without the accompaniment of the guides.

Photo: C. Grandpey

Publicités

Nouveau règlement d’accès à l’Etna (suite) // New access regulations on Mount Etna (continued)

drapeau francais   Voici avec un peu plus de détails, un résumé de la règlementation mise en place sur l’Etna par la Préfecture de Catane.

drapeau anglais   Those of you who would like to read an English summary of the new regulations can visit the website of the VolcanoDiscovery travel agency at this address : http://volcanodiscovery.com/etna/access/reglementation-5-april2013.html

 

++++++++++++++

 

La Préfecture de Catane a promulgué une ordonnance définissant les nouvelles conditions d’accès à l’Etna, avec effet dès le 5 avril 2013. Vous trouverez l’intégralité du texte (en italien) à cette adresse : http://www.prefettura.it/catania/news/1930934.htm

Voici un résumé des principaux articles de l’ordonnance préfectorale :

Comme je l’indiquais précédemment, une Zone Jaune englobe les cratères sommitaux et leur environnement immédiat. Sont inclus dans cette zone (au-dessus de la piste qui assure le lien entre les secteurs nord et sud du volcan) : les cratère sommitaux, le secteur de la Torre del Filosofo, le secteur de l’observatoire des Pizzi Deneri, le secteur situé au-dessous du Cratère SE jusqu’aux Monti Centenari dans la Valle del Bove.

 

L’ordonnance définit quatre niveaux de dangers et d’alerte associés en fonction de l’activité éruptive du moment.

1 Aucun danger (« Criticità Assente »). Ce niveau n’a guère d’intérêt dans la mesure où l’Etna est considéré comme un volcan en activité permanente.
 
2. Normal (« Criticità Ordinaria ») – Niveau d’alerte: NORMAL. Activité habituelle de l’Etna, sans signe éruptif au niveau des cratères (essentiellement activité de dégazage, avec possibilité de quelques explosions mineures avec des retombées qui se limitent aux cratères).
3. Modéré (« Criticità Moderata ») – Niveau d’alerte: VIGILANCE. Episode éruptif en cours avec possibilité de coulées de lave, et/ou d’activité explosive avec projections au-delà des bouches éruptives, et/ou d’émission de panaches de cendre se dispersant rapidement.

4. Élevé (« Criticità Elevata ») – Niveau d’alerte: MAXIMUM. Violent épisode éruptif en cours avec coulées de lave à partir du sommet ou ailleurs sur le volcan, et/ou forte activité explosive avec projections loin de leur source, et/ou fontaines de lave, et/ou émission de volumineux panaches de cendre, et/ou ouverture de fractures, et/ou glissements de terrain, et/ou coulées pyroclastiques.

RÈGLES DE CONDUITE À ADOPTER:

Niveau d’alerte  NORMAL : Les visites sont autorisées à l’intérieur de la Zone Jaune (y compris les cratères sommitaux et les autres limites décrites ci-dessus) uniquement en étant accompagné de personnes autorisées (guides de montagnes agréés).

Les visites libres – avec respect des règles du Parc de l’Etna – sont autorisées uniquement en dehors de la Zone Jaune, c’est-à-dire en dessous des limites définies précédemment : en dessous de la piste qui relie les versants nord et sud, en dessous de la Torre del Filosofo (2920 m) sur le versant sud, de l’altitude 2800 m (Piano delle Concazze) sur le versant nord, en dehors du secteur de la Valle del Bove compris entre le Cratère SE et les Monti Centenari sur le versant est.
Ces restrictions ne s’appliquent toutefois pas aux personnels de secours et de sécurité, à la police, à la Protection Civile et au personnel du Parc qui assure des activités de service dans ces secteurs. Ne sont pas concernés non plus les scientifiques qui travaillent dans les domaines de la Protection Civile et de la recherche ainsi que les guides de montagne et le personnel du Club Alpin Italien (CAI) autorisé par la loi.

Responsabilité des guides de montagne:

Les guides agréés assurent la responsabilité civile et pénale et doivent en premier lieu informer les personnes qu’ils accompagnent des risques volcaniques ainsi que des autres dangers dus au relief et aux conditions climatiques. Ils doivent refuser d’accompagner les personnes qui n’ont pas déclaré par écrit qu’elles étaient en bonne condition physique et psychologique et ne souffraient pas de maladies pulmonaires et/ou cardio-respiratoires, de même que celles qui, selon eux seuls, ne sont pas suffisamment équipées pour entreprendre l’excursion.

 

Niveau d’alerte VIGILANCE: AUCUNE visite ou excursion n’est autorisée, même par des personnes qualifiées, à l’intérieur de la Zone Jaune définie précédemment (Torre del Filosofo, etc).

– Des postes de contrôle seront mis en place par la Guardia di Finanza à l’altitude 2880 mètres le long du sentier qui conduit aux cratères près de la Torre del Filosofo et par le Corpo Forestale à l’intersection entre le sentier qui conduit aux cratères et celui qui conduit à l’Observatoire des Pizzi Deneri 2790 mètres d’altitude).

– Les excursions – avec respect de la réglementation en vigueur dans le Parc – dans le secteur compris entre la Zone Jaune et la gare supérieure du téléphérique (2500 mètres d’altitude) au sud et au-dessus du Monte Pizzilo (1450 mètres d’altitude) au nord se sont autorisées qu’avec du personnel autorisé tel qu’il a été défini par la loi.

– Les excursions libres ne sont autorisées que jusqu’à la gare supérieure du téléphérique (2500 m. d’altitude) au sud et pas au-dessus du Monte Pizzilolo (2500 m d’altitude) au nord.

Les restrictions ne s’appliquent toutefois pas aux personnels de secours et de sécurité, à la police, à la Protection Civile et au personnel du Parc qui assure des activités de service dans ces secteurs. Ne sont pas concernés non plus les scientifiques qui travaillent dans les domaines de la Protection Civile et de la recherche ainsi que les guides de montagne et le personnel du Club Alpin Italien (CAI) autorisé par la loi.

L’accès est également autorisé aux journalistes et photographes professionnels sous réserve qu’ils disposent d’une accréditation et qu’ils soient accompagnés de personnes autorisées telles qu’elles ont été définies par la loi.

 

Niveau d’alerte MAXIMUM: Aucune visite ou aucune excursion n’est autorisée dans quelque circonstance que ce soit à l’intérieur de la Zone Jaune ou dans la zone sommitale du volcan.

Les excursions sont uniquement autorisées dans les zones déclarées sures par décrets spéciaux issus au cas par cas.

Les restrictions ne s’appliquent toutefois pas aux personnels de secours et de sécurité, à la police, à la Protection Civile et au personnel du Parc qui assure des activités de service dans ces secteurs. Ne sont pas concernés non plus les scientifiques qui travaillent dans les domaines de la Protection Civile et de la recherche ainsi que les guides de montagne et le personnel du Club Alpin Italien (CAI) autorisé par la loi.

L’accès est également autorisé aux journalistes et photographes professionnels sous réserve qu’ils disposent d’une accréditation et qu’ils soient accompagnés de personnes autorisées telles qu’elles ont été définies par la loi.