Islande: Des feux de joie pour les elfes // Iceland: Bonfires for the elves

En dépit de ce que l’on peut lire dans certains articles de presse qui affirment le contraire, beaucoup d’Islandais croient encore aux elfes et au petit peuple caché – le Huldufólk – avec une tradition bien ancrée de feux de joie le 31 décembre.
Les feux de joie sont allumés la veille du Nouvel An et les familles se rassemblent pour chanter des chansons sur les elfes et le Huldufólk qui, selon le folklore, se manifeste souvent à cette époque de l’année.
Les légendes islandaises racontent que les elfes apparaissent fréquemment autour de Noël, le 31 décembre et le 1er janvier. « A Noël, ils organisent des banquets et des fêtes, avec de la musique et de la danse, dans les maisons des êtres humains ou dans leurs propres demeures, et le jour du Nouvel An, ils se déplacent d’un endroit à un autre pour célébrer la nouvelle année. » Les femmes allument généralement une bougie dans chaque coin de la maison à cette époque de l’année et nettoient impeccablement le domicile. La maîtresse de maison se déplace ensuite dans les différentes pièces en disant: « Ceux qui veulent venir peuvent venir, ceux qui veulent partir peuvent partir, sans nuire à moi-même et aux miens. » Cette tradition permet de vivre en paix avec le petit peuple caché.
Source: Iceland Monitor.

—————————————————–

Despite numerous articles stating the opposite, it is not common for Icelanders to still believe in elves and the hidden people, with a strong tradition of bonfires on New Year’s Eve.

The bonfires are lit on New Year’s Eve with families gathering to sing songs about the elves and the hidden folk who, according to folklore, are prominent at this time of year.

Folk tales tell Icelandic people that elves are most apparent around Christmas, New Year’s Eve and New Year’s Day. « At Christmas they have banquets and parties, music and dance either in human abodes or their own elven homes, and on New Year’s they travel from one place to another, an event which they celebrate. » Women usually light a candle in every corner of the home during this time and clean the home impeccably. The mistress of the home would then walk around the home saying, « Those who want to come may come, those who want to leave may leave, without harm to myself and my people. » This was done as a means of keeping peace with the hidden people.

Source : Iceland Monitor.

Cairn à l’attention des elfes (Photo: C. Grandpey)

Bonne année! / Happy New Year!

drapeau francais.jpgDans la série « Il n’y a pas que les volcans sur Terre », voici une image de la Vallée de la Mort (Californie) avec une route qui semble conduire vers l’infini. Au moins autant que les volcans, ce sont ces grands espaces qui me fascinent. Ils donnent la vraie mesure de notre environnement et remettent l’être humain à sa juste place : un grain de sable éphémère dans l’immensité de l’univers !

Tous mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année! J’espère sincèrement qu’elle vous apportera joies et satisfactions.

drapeau anglais.jpgIn the series « There are not only volcanoes on Earth », here is an image of the Death Valley (California) and a road that seems to lead to infinity. At least as much as with volcanoes I am fascinated with wide open spaces. They give the true dimension of our environment and put Man at its adequate place: a mere speck in the immensity of the universe!

All my best wishes for the New Year! I do hope it will bring you a lot of happiness and satisfaction.

Meilleurs voeux 2013 (1)

(Photo: C. Grandpey)