Les coulées de lave du Kilauea // Kilauea’s lava flows

drapeau francaisLe HVO vient de publier un article très intéressant montrant les différences entre la lave de la coulée actuelle du 27 juin qui a récemment menacé Pahoa et celle qui a détruit Kalapana en 1990. Voici le lien vers l’article…
http://bigislandnow.com/2015/04/03/volcano-watch-comparing-lava-flows/

….et voici sa traduction intégrale :

Pour un observateur occasionnel, il y a de fortes chances que la lave qui a récemment atteint les abords de Pahoa ressemble à celle qui a frôlé le village de Kalapana en novembre 1986 avant de le détruire totalement en 1990. Pourtant, ces coulées de lave en provenance du Kilauea  sont fort différentes.
En théorie, la distance couverte par la lave et sa vitesse de progression sont régies essentiellement par trois facteurs: le débit éruptif, la température de la lave (donc sa « cristallinité » au moment de l’éruption) et la topographie.
La cristallinité fait référence à la quantité et au type de phénocristaux (cristaux qui se développent dans le magma avant qu’il atteigne la surface) et de micro-phénocristaux (minuscules cristaux qui apparaissent dans une coulée de lave au fur et à mesure qu’elle avance et se refroidit) présents dans la lave.
L’olivine, le premier minéral à apparaître dans le magma lorsqu’il sort du réservoir magmatique au sommet du Kilauea, cristallise à une température inférieure à 1215 ° C. A des températures plus basses, inférieures à 1150 ° C, le pyroxène et le plagioclase cristallisent également à côté de l’olivine.
Lorsque la lave est émise, des micro-phénocristaux de plagioclase et de pyroxène se forment dans la roche en fusion qui s’écoule à la surface du sol et se refroidit. Comme la cristallinité augmente, la lave devient plus visqueuse ; elle finit pas s’immobiliser puis se solidifier.
De 1986 à 1992, les coulées de lave ont été émises au niveau du Kupaianaha, une bouche active à moins de 12 km de Kalapana. A cette époque, la température de la lave variait de1155 à 1170 ° C. Cette lave contenait peu de cristaux d’olivine, d’environ 1 mm. Aidés par la forte pente, les tunnels au départ du Kupaianaha ont transporté la lave le long du versant sud du Kilauea. Ils ont acheminé un volume estimé à 300 000 – 400 000 mètres cubes de lave par jour vers la plaine côtière, avec des températures de 1145-1160° C. Avec de telles températures, la lave qui s’écoulait à l’intérieur des tunnels et qui atteignit Kalapana était encore relativement fluide et pauvre en cristaux. C’est ce qui explique les coulées pahoehoe qui avançaient rapidement et qui ont submergé le village de  Kalapana avant de recouvrir la plage de sable noir de Kaimu Bay en 1990.
De leur côté, les différents bras de la coulée du 27 juin, née sur le flanc nord-est du Pu’uO’o, avancent actuellement le long de la partie supérieure de l’East Rift Zone et se dirigent vers Pahoa, à plus de 20 km de la source. Depuis 2011, on estime que le volume de lave émis a atteint une moyenne de 175 000 mètres cubes par jour, le plus faible au cours de la trentaine d’années que dure l’éruption du Kilauea. Les températures enregistrées sont en moyenne de 1140 à 1145 ° C.
La coulée de lave du 27 juin contient un mélange d’olivine et de plagioclase, ainsi que des phénocristaux de pyroxène, souvent en groupes d’une taille allant de 1 à 5mm. En revanche, les coulées qui ont détruit Kalapana et dont la température était plus élevée ne contenaient que des phénocristaux d’olivine.
Malgré ses températures plus basses et son débit éruptif plus faible, la coulée du 27 juin a couvert une distance deux fois plus longue que la coulée qui a atteint Kalapana en 1986 et 1990. Il est vrai que la lave de Kalapana a vu son trajet interrompu par l’océan et on ignore quelle distance elle aurait parcouru sans cet obstacle.
De la même façon que les coulées de Kalapana se sont brutalement arrêtées en 1986, le front de la coulée du 27 juin s’est immobilisé quand de nouvelles sorties de lave pahoehoe sont apparues plus en amont, à proximité du Pu’uO’o. On ne sait pas si la température de la lave, sa cristallinité, le débit éruptif et la topographie sont responsables de cette immobilisation du front de coulée. On ne sait pas non plus si une nouvelle arrivée de lave permettrait de dépasser la distance déjà atteinte par la coulée du 27 juin.
Au vu des récentes analyses de la coulée de lave du 27 juin effectuées par le HVO, le scénario de Kalapana 1986 et 1990 est peu susceptible de se reproduire. Il faut toutefois garder à l’esprit que les conditions de l’éruption – le débit éruptif, la température de la lave, et l’emplacement des bouches éruptives – peuvent changer à tout moment. Pour cette raison, le HVO continue de surveiller étroitement le Kilauea et d’informer le public de toute modification importante dans le déroulement de l’éruption.

 —————————————————–

drapeau anglaisHVO has just released a very interesting article showing the differences between the lava of the current June 27th flow that recently threatened Pahoa and the lava that destroyed Kalapana in 1990. Here is the link to the article:

 http://bigislandnow.com/2015/04/03/volcano-watch-comparing-lava-flows/

To the casual observer, lava that recently flowed into the outskirts of Pahoa might look a lot like the lava that grazed the village of Kalapana in November 1986 and completely overran it in 1990. In fact, these Kilauea flows were significantly different.

Theoretically speaking, the surface extent and advance rate of lava is regulated primarily by three factors: eruption rate; lava temperature and, therefore, “crystallinity,” at the time of eruption; and topography.

Crystallinity refers to the abundance and types of phenocrysts (crystals that grow in magma before it erupts to the surface) and micro-phenocrysts (minute crystals that grow in a lava flow as it advances and cools) in lava.

Olivine, the first mineral to grow in magma as it rises into Kilauea’s summit reservoir system, crystallizes at a temperature below 1215°C. At lower temperatures, below 1150°C, the minerals pyroxene and plagioclase also crystallize along with olivine.

When lava is erupted, micro-phenocrysts of plagioclase and pyroxene form within the molten rock as it flows over the ground and cools. As crystallinity increases, the flow becomes more viscous and eventually stalls and solidifies.

From 1986 to 1992, lava flows were erupted from Kupaianaha, an active vent less than 12 km from Kalapana. During that time, eruption temperatures ranged from 1155 to 1170°C and the lava contained few olivine crystals, about 1 mm in size.

Lava tubes from Kupaianaha carried lava down the steep southern flank of Kilauea. These tubes enabled efficient delivery of 300,000–400,000 cubic metres of lava per day to the coastal plain at temperatures of 1145–1160°C. At those temperatures, the tube-fed flows that reached Kalapana were still relatively fluid and crystal-poor. This resulted in the fast-moving pahoehoe flows that quickly spread through Kalapana and covered the black sand beach at Kaimu Bay in 1990.

In contrast, the June 27th lava flows erupted from the northeast flank of Pu’uO’o are moving down the crest of Kilauea’s East Rift Zone toward Pahoa, more than 20 km away. Since 2011, eruption rates have been estimated at about 175,000 cubic metres per day, the lowest sustained rate in over 30 years of eruption, and the eruption temperatures have been 1140–1145°C.

The June 27th lava flows contain a mix of olivine, plagioclase, and pyroxene phenocrysts, often as crystal clusters 1–5mm in size. In contrast, the higher temperature Kalapana flows contained only olivine phenocrysts.

Despite its cooler temperatures and lower eruption rates, the June 27th lava flow travelled nearly twice the distance of the 1986 and 1990 Kalapana flows. But, the Kalapana flows were cut short when they flowed into the ocean, so how much farther they could have travelled is not known.

As with the abrupt termination of the 1986 Kalapana-bound flows, the leading edge of the June 27th  flow stagnated when lava was tapped to supply pahoehoe breakouts at higher elevations near Pu’uO’o. The relative contribution of lava temperature, crystallinity, eruption rate, and topography to this stagnation is now the subject of ongoing research. Whether additional lava will advance farther than the distance the June 27th flow has already reached remains to be seen.

Based on HVO’s recent analyses of the June 27th lava flow, current eruption conditions do not favour a Kalapana-like scenario. However, one must keep in mind that eruption conditions—for instance, eruption rate, lava temperature, and vent location—can change unexpectedly.  Because of this, HVO continues to closely monitor Kilauea and will notify the public of any significant changes in the eruption.

Coulée-Hawaii-web

Photo:  C.  Grandpey

Kilauea (Hawaii / Etats Unis): La situation n’a guère évolué // The situation has not much changed

drapeau francaisDans son dernier bulletin, la Protection Civile indique que la coulée de lave qui avait parcouru 45 mètres lundi s’est immobilisée après une semaine de faible activité. Le front de coulée actif a tendance à s’élargir et s’étale maintenant sur une trentaine de mètres, à environ 500 mètres de la Route 130 (secteur du poste de police et de la caserne de pompiers).

Des coulées secondaires continuent à apparaître sur la bordure nord de la coulée du 27 juin, à 1,5 – 2 km en amont du front qui reste immobile. Ces coulées restent actives mais elles ne progressent pas de manière significative. Dans le même temps, les fortes pluies de ces derniers jours ont éteint des feux qui avaient tendance à ce multiplier, à cause de la sécheresse, dans la végétation traversée par la lave.

Le tiltmeter sur le Pu’uO’o continue à montrer des valeurs stables. Comme je l’ai expliqué précédemment, tant que l’alimentation à la source ne connaîtra pas de variations dignes de ce nom, la lave aura du mal à aller beaucoup plus loin et à atteindre la Highway 130.

Afin de mieux comprendre les bulletins du HVO et de la Protection Civile hawaiienne, voici quelques tuyaux concernant le vocabulaire le plus fréquemment utilisé (le traducteur Google est souvent fantaisiste!) :

Breakout : Emission de lave (parfois coulée éphémère), en général à l’intérieur de la coulée principale.

Distal front : Front de coulée le plus éloigné de la source.

Downslope (makai en hawaiien) : en aval.

Flow, flux : Coulée.

Kipuka (hawaiien) : Ilot de végétation.

Leading edge : Front de coulée

Path : Trajectoire empruntée par la coulée

Stalled(= idle) : immobile, à l’arrêt.

Upslope (mauka en hawaiien) : en amont.

 ————————————————————–

drapeau anglaisIn its latest update, Hawaii County Civil Defence said the latest lava flow stalled after moving 45 metres on Monday after almost a week of little activity. The leading edge tends to widen; it is about 30 metres wide and about 500 metres from the area of Highway 130, near the Pahoa police and fire stations.

Breakouts continue along the north side of the flow about 1.5 – 2 km behind the front. They remain active but have not advanced significantly. Meanwhile, the rain helped prevent brush fires that had become more frequent during the past few weeks as weather conditions were relatively dry.

The tiltmeter on Pu’uO’o does not show significant changes. As I put it before, as long as the lava output at the source remains unchanged, lava will find it difficult to move much further toward Highway 130.

Pahoa-blog

Exemple de « breakout »: Emission de lave en marge ou à l’intérieur de la coulée principale.

(Crédit photo:  HVO)

Hawaii : La coulée du 27 juin et la Route 130 // The June 27th lava flow and Highway 130

drapeau francaisLa coulée de lave du 27 juin atteindra-t-elle un jour la Route 130? On peut se le demander, à en juger par son comportement au cours des dernières semaines. Depuis sa source sur le flanc NE du Pu’uO’o, la lave a parcouru environ 20 km avant de devenir une menace pour la bourgade de Pahoa. Toutefois, elle s’est arrêtée à deux reprises avant d’atteindre la Highway 130. La première fois, c’était le 28 décembre, à environ 800 mètres du MarketPlace de Pahoa, et hier à 650 mètres de la zone où se trouvent la caserne de pompiers et le poste de police. Certains Hawaiiens diront que c’est une décision de Madame Pele pour épargner Pahoa, mais la vraie raison est probablement plus prosaïque et plus physique.
En effet, il semble exister une relation – voire un équilibre – entre le système qui alimente la coulée de lave sur le Pu’uO’o et la distance que la lave est capable de couvrir. On peut remarquer que durant les dernières semaines, le tiltmètre du Pu’uO’o a montré des valeurs relativement stables (voir le graphique ci-dessous), ce qui signifie que le volume de lave à la source a été stable lui aussi. Comme la topographie globale entre le Pu’uO’o et Pahoa est assez régulière, il ne faut pas s’attendre à d’énormes variations dans la progression de la lave entre ces deux sites. Tant que la courbe du tiltmètre du Pu’uO’o (qui est plus ou moins parallèle à celle du sommet du Kilauea) ne montrera pas de changements significatifs, je ne pense pas que la coulée de lave de 27 juin ira beaucoup plus loin.
Les dernières mises à jour de la Protection Civile et du HVO confirment cette hypothèse: « L’ancien front de coulée et le bras de lave le long de la bordure sud n’avancent plus. Le bras de lave sur la bordure nord reste actif mais n’a pas progressé depuis hier. Le front de coulée le plus avancé, actif en ce moment, reste toutefois à 650 mètres de la Route 130, en amont du poste de police et de la caserne de pompiers de Pahoa. La lave sort en deux autres points le long de la bordure nord de la coulée principale, à environ 1,5 – 2,5 km en amont du front de coulée, mais elle avance lentement et ne progresse guère ».
En cliquant sur le lien ci-dessous, vous pourrez voir une bonne vidéo montrant les coulées de lave le 19 janvier. Elle a été tournée à partir d’un des Paradise Helicopters, ma compagnie préférée sur la Grande Ile. Il convient de noter qu’une grosse quantité de lave s’écoule de la zone où la branche nord sort de la coulée principale. Une telle abondance de lave n’a pas été observée depuis plus d’un mois et son évolution devra être surveillée attentivement.
https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=Q9mmqmTPcGA

 ————————————————-

drapeau anglaisWill the June 27th lava flow reach or cross Highway 130? Not so sure, judging from its behaviour during the past weeks. Travelling from its source on the NE flank of Pu’uO’o, lava travelled about 20 km to become a threat to Pahoa. However, lava stalled twice before reaching Highway 130. The first time was on December 28th, some 800 metres from Pahoa’s MarketPlace and yesterday 650 metres from the police and fire stations area. Some local people would say it was Madame Pele’s decision to spare Pahoa, but the reason is more prosaic and more physical.

Indeed, there seems to be a balance between the system that feeds the lava flow on Pu’uO’o and the distance lava is able to cover. We can notice that during the past weeks the tiltmeter on Pu’uO’o has shown fairly steady values (see graph below), which means the volume of lava coming out of the source has been stable too. As the global topography between Pu’uO’o and Pahoa is quite regular, we cannot expect huge variations in the progress of lava between the two sites. As long as the curve on the Pu’uO’o tiltmeter (which is more or less parallel to that of Kilauea’s summit crater) does not show significant changes, I don’t think the June 27th lava flow will advance much further downslope.

HVO’s and Civil Defence’s latest updates confirm this prediction: “The original flow front and south margin breakout remain stalled. The breakout along the north side of the flow continues to be active however very sluggish has not advanced since yesterday. The leading edge or front of this breakout remains 650 metres from the area of Highway 130 to the west or upslope of the Pahoa Police and Fire Stations. Two other breakouts along the north margin approximately 1.5 – 2.5 km further upslope or behind the flow front remain active however sluggish and showing little signs of advancement”.

By clicking on the link below, you will see a good video showing the lava flows on January 19th. It was shot from one of the Paradise Helicopters, my favourite company on the Big Island. It should be noted that a huge amount of lava is flowing from the area where the north lobe branches off from the main flow. Such a huge breakout has not been observed over the past month and its progress should be carefully monitored.

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=Q9mmqmTPcGA

Puuoo-blog

Source: USGS / HVO

Hawaii: Mise à jour de la carte de la coulée du 27 juin // The map of the June 27th lava flow has been updated

drapeau francaisLa situation en amont de Pahoa n’a guère évolué au cours des derniers jours et la coulée du 27 juin ne représente pas, au moins pour le moment, une menace pour les zones habitées.

Les scientifiques du HVO ont effectué le 13 Janvier un survol en hélicoptère et cartographié le périmètre de la coulée du 27 juin (voir carte ci-dessous). Au moment du vol, les émissions de lave secondaires le long de la coulée principale se situaient en plusieurs points entre 0,5 et 1 km en amont du front qui s’est immobilisé à la fin du mois de décembre. Un bras de lave étroit progresse toujours vers le nord-nord-est à environ 700 mètres en amont du front de coulée à l’arrêt. Ce bras de lave a parcouru environ 240 mètres depuis le 9 janvier, à  raison de 45 mètres par jour en moyenne. D’autre petites émissions de lave sont observées entre 1.7 et 3 km en amont du front de coulée. D’autres coulées secondaires se trouvent à environ 7 km en amont de Pahoa. Les rafales de vent ont empêché d’approcher la lucarne permettant d’observer la source de la coulée dans un tunnel sur le flanc du Pu’uO’o.

————————————————–

drapeau anglaisHVO scientists conducted on January 13th a helicopter overflight of the June 27th lava flow and mapped its perimeter (see map below). At the time of the flight, surface breakouts along the flow were scattered between 0.5 and 1 km upslope of the stalled flow tip. A narrow lobe is advancing north-northeast about 700 metres upslope of the stalled tip. This lobe has advanced about 240 metres since January 9th, at a rate of 45 metres per day during the past week. Additional breakouts are scattered from 1.7 to 3 km upslope of the flow tip. Small breakouts are also active in an area about 7 km upslope from Pāhoa. Wind conditions prevented measurements from being made of the lava stream in the tube on the flank of Pu’uO’o.

Current activity does not pose an immediate threat to area communities.

Pahoa blog

Source: USGS / HVO

Pahoa-blog

Image thermique montrant les différents secteurs actifs de la coulée du 27 juin.

  (Crédit: USGS / HVO)

Hawaii: La lave avance lentement mais sûrement // Lava is moving forward slowly but surely

drapeau francaisLa lave continue à s’écouler depuis sa source sur le flanc NE du Pu’uO’o. Le bras de lave étroit qui s’est échappé de la bordure occidentale d la coulée, juste en dessous du réseau de fractures, continue à progresser lentement. Le front de cette coulée se trouve à environ 3 km en amont de l’intersection entre la Route 130 et Pahoa Village Road. La lave emprunte le chenal où la pente est la plus forte et se dirige vers ce secteur, à proximité de la petite zone commerciale de Pahoa. Elle a parcouru 270 mètres entre mardi et mercredi. Le front de coulée présente une largeur comprise entre 45 et 65 mètres.

En plus de cette coulée, la lave est sortie d’un tunnel le 5 décembre à environ 2,6 km en aval du Pu’uO’o, mais elle avance très lentement sur environ 1 km. Elle a fait s’élargir le champ de lave d’environ 200 mètres dans ce secteur.

Pour terminer, il faut remarquer que le Pu’uO’o connaît en ce moment une légère phase de gonflement, après un long épisode de dégonflement. Cela pourrait contribuer à donner encore plus de vigueur à la coulée du 27 juin.

Source : HVO.

 —————————————–

 drapeau anglaisLava keeps flowing from its source on the NE flank of Pu’uO’o. The narrow lobe that branches off the west edge of the flow field below the crack system continues its slow advance. The leading edge of the flow is about 3 km upslope from the intersection of Pāhoa Village Road and Highway 130. Lava is following the steepest-descent path and flow towards this area located near Pahoa Marketplace. It advanced about 270 metres between Tuesday and Wednesday. The leading edge is between 45 and 65 metres wide.

In addition to this active lobe, a breakout from the lava tube on December 5th, about 2.6 km from Pu’uO’o, remains weakly active. The breakout is about 1 km long, and has widened the flow field in this area by about 200 metres.
It should be noted that there has been weak inflation at Pu’uO’o over the past several hours, after a prolonged phase of deflation. This could contribute to giving a new impetus to the June 27th lava flow.

Source: HVO.

Pahoa-blog

La lave avance en direction de Pahoa  (Crédit photo: USGS / HVO)

Aucune prévision fiable pour la coulée du 27 juin à Hawaii // No reliable prediction for the June 27th lava flow in Hawaii

drapeau francaisBien que le Kilauea soit doté d’un grand nombre d’instruments de mesure, personne ne peut dire comment se comportera la coulée du 27 juin dans les prochains jours, ni pendant combien de temps elle menacera Pahoa et le District de Puna.
Pour comprendre à quel point il est difficile de faire la moindre prévision, il faut prendre en compte l’histoire éruptive globale du Kilauea et du Pu’uO’o qui sont en éruption depuis plus de 31 ans, depuis le 3 janvier 1983 pour être plus précis. Au vu d’un tel laps de temps, on peut raisonnablement penser que l’éruption du Pu’uO’o – la source de la coulée de lave actuelle – se poursuivra dans les années à venir.
Tout au long de ces 31 années, l’éruption a envoyé des coulées de lave vers le sud et vers l’océan. Au cours des dernières années, ces coulées n’ont pas été vraiment menaçantes dans la mesure où une grande partie de la zone sud du Pu’uO’o était déjà recouverte d’un vaste champ de lave. La coulée du 27 juin, orientée vers le nord-est, sort de l’ordinaire mais elle n’a rien d’exceptionnel.
Il n’y a aucun moyen de savoir combien de temps restera active la bouche qui s’est ouverte le 27 juin sur le flanc nord-est de Pu’uO’o, mais il est intéressant de jeter un coup d’oeil à la durée d’autres bouches éruptives récentes sur le Kilauea. Les bouches qui ont donné naissance aux coulées Kahauale’a et Kahauale’a 2 (2013-2014) sont restées actives respectivement deux mois et demi et 13 mois. La bouche qui a émis la Peace Day Flow (2011-2013) a eu une durée de vie d’environ deux ans. La Fissure D (2007-2011) est restée active près de quatre ans. Cela prouve que les bouches qui s’ouvrent sur le Pu’uO’o peuvent rester actives pendant plusieurs années.
Si la source de la coulée du 27 juin reste active pendant plusieurs années, la coulée de lave du même nom suivra probablement le même processus que les précédentes. Les fluctuations au niveau de l’alimentation entraîneront des débordements qui contribueront à élargir la coulée. L’écoulement de lave étroit près de la source sur le Pu’uO’o va progressivement s’élargir au fil des mois et donner naissance à un vaste champ de lave nourri par les débordements successifs. Cet élargissement latéral du champ de lave peut devenir l’élément le plus destructeur de cette activité effusive.
Si l’on se réfère à ces différents événements, une conclusion s’impose : La coulée de lave du 27 juin peut rester active pendant des mois, voire des années, mais il est impossible de prévoir sa durée de vie avec précision. Si un changement brusque se produit sur le Pu’uO’o, la bouche éruptive du 27 juin et la coulée peuvent cesser d’exister d’un seul coup. Cependant, même si il y a en ce moment des signes de variations dans le débit éruptif, rien ne prouve que la source est en train de se tarir. Les habitants du District de Puna doivent donc s’attendre à voir la coulée du 27 juin rester active pendant encore un certain temps et ils ont intérêt à se tenir informés de son évolution à travers les rapports quotidiens mis en ligne sur les sites web du HVO et de la Protection Civile.

++++++++++

Bien que le front de la coulée du 27 juin se soit immobilisé il y a plus d’une semaine, les responsables de la Protection Civile ne prévoient pas la réouverture de Pahoa Village Road dans les prochains jours. En effet, l’imagerie thermique montre que l’intérieur du front de coulée est encore très chaud et la masse de lave a tendance à gonfler. La Pahoa Village Road sera rouverte quand il n’y aura plus de risque de débordements de lave vers l’aval.
En outre, la compagnie Hawaii Electric Light devra être consultée avant toute décision d’ouvrir la route en raison des mesures prises pour protéger les poteaux de la chaleur de la lave. Avec leur protection thermique, les poteaux prennent beaucoup de place et ils mobilisent une voie de circulation. Donc, même si la Protection Civile donne le feu vert à la réouverture de la route, elle devra être dégagée pour rétablir deux voies de circulation.

Source: HVO & presse locale

———————————————————–

drapeau anglaisAlthough Kilauea volcano is equipped with a lot of measuring instruments, nobody can say what the June 27th lava flow will do in the coming days or how long it will threaten Pahoa and the Puna District.

To understand how difficult it is to make the slightest prediction, you need to take into account the global eruptive history of Kilauea and Pu’uO’o which have been erupting for over 31 years, since January 3rd 1983 to be more precise. This sustained time period suggests that Pu’uO’o – the source of the current lava flow – could continue to erupt for years to come.

For most of its 31 years, the eruption has sent lava flows south, towards the ocean. In recent years, these flows created only minor risks, because much of the area south of Pu’uO’o was already covered by a broad lava flow field. The June 27th flow is unusual, but not unprecedented, in that the flow direction is towards the northeast.

There is no way of knowing how long the June 27th vent will persist on the NE flank of Pu’uO’o, but we can look at the duration of other recent vents on Kilauea. The Kahauale‘a and Kahauale‘a 2 vents (2013-2014) lasted 2.5 months and 13 months, respectively.  The Peace Day vent (2011-2013) erupted for about two years. The Fissure D vent (2007-2011) lasted nearly four years. This indicates that individual vents on Pu’uO’o have the potential to remain active for several years.

If the June 27th vent remains active for several years, its lava flow activity will likely follow the same pattern exhibited by other recent vents and their flow fields. Fluctuations in the lava supply will trigger new breakouts from the lava tube, which will slowly widen the flow. What begins as a narrow flow on the flank of Pu’uO’o can gradually, over the course of months, widen with the addition of breakouts into a more expansive lava flow field. This lateral enlargement of the flow field can be the most destructive aspect of the activity.

Referring to these events, all we can say with certainty is that the June 27th lava flow has the potential to persist for months to years. But we cannot precisely forecast the flow’s duration. Should an abrupt change occur at Pu’uO’o, the June 27th vent and its flow could end any day. However, even though there are signs that the eruption rate is varying, there are no signs that the vent is shutting down. Then Puna residents should be prepared for the flow to remain active for some time and are encouraged to stay informed about the flow’s status and progress through daily updates posted by HVO and Hawaii County Civil Defense websites.

++++++++++

Even though the front of the June 27th lava flow has stalled for more than a week, Civil Defence officials are not considering re-opening Pahoa Village Road in the coming days. Indeed, the thermal imaging shows the flow’s subsurface is still very hot near the front and there is still some inflation. Pahoa Village Road will be reopened when there is no risk of any possible breakouts downslope.

Besides, Hawaii Electric Light Co. will have to be consulted before any decision to open the road will be made because of measures the utility has taken to protect the poles from the formerly advancing molten rock. With their thermal protection, the poles are fairly large and they take up one lane of the roadway. So, even if Civil Defence gives the green light to the reopening of the road, it will have to be cleared to re-establish two lanes of traffic.

Source: HVO & Local newspapers.

Pahoa-blog

Vue globale de la coulée et de Pahoa le 7 novembre 2014  (Crédit photo:  USGS / HVO)

Dernières nouvelles d’Hawaii // Latest news from Hawaii

drapeau francaisVendredi 24 octobre (13h30): Une assistance plus fournie que d’habitude a assisté à la réunion hebdomadaire qui se tenait à Pahoa hier soir afin de communiquer à la population les dernières nouvelles de la coulée du 27 juin. Comme je l’ai écrit dans ma dernière note, les nouvelles ne sont pas très rassurantes car la lave avance rapidement. Les autorités pensent même qu’elle pourrait atteindre Cemetery Road dès vendredi (il y a un décalage horaire de 12 heures avec Hawaii). Comme je l’ai écrit auparavant, Apa’a Street et Cemetery Road ont été fermées entre la station de transfert (*) d’ordures ménagères de Pahoa et la route des Kaohe Homesteads jeudi en raison de l’approche de la lave. Lors de la réunion, il a été indiqué au public présent que la lave ne représentait pas pour le moment une menace immédiate pour les maisons et aucune évacuation n’a été conseillée. Les responsables de la Sécurité Civile ont entamé une surveillance 24 heures sur 24 de la coulée de lave. Source: Star Advertiser et le HVO.

(*) Une station de transfert est un bâtiment pour le dépôt temporaire des déchets ménagers qui sont ensuite transportés vers leur lieu d’élimination définitive dans un incinérateur ou une décharge, ou pour le recyclage. La station de transfert Pahoa sera fermée et transférée à Kauhale Street dès  samedi.

22 heures: Ce soir (c’est le matin à Hawaii) la lave continue à couler vers Pahoa. À l’approche de Cemetery Road, elle va menacer pour la première fois les lignes électriques. Comme je l’ai écrit et illustré dans une note précédente (7 octobre 2014), la compagnie Hawaii Electric Light a commencé à installer une isolation thermique autour de la base de plusieurs poteaux électriques le long de la route. Ils seront également protégés par de la cendre, du grillage et un gros tuyau en béton. La solution est expérimentale et on espère qu’elle permettra de protéger les poteaux électriques de la chaleur intense de la lave. Les autorités sont incapables de dire quand la lave atteindra les routes ou les maisons car sa vitesse de progression a été très irrégulière ces derniers temps. Si un ordre d’évacuation est décrété, les habitants seront informés entre trois et cinq jours à l’avance. Il est impossible de dire si et quand cela se produira. En effet, la coulée pourrait ralentir en arrivant vers la Cemetery Road car la ravine s’élargit à cet endroit et le terrain s’aplanit. Dans le cas où la coulée atteindrait la Route 130, il est prévu de stationner des camions de pompiers près de la maison de retraite de Pahoa. Pour faciliter le passage des véhicules, le centre de secours et d’incendie a prévu d’abattre plusieurs arbres sur la propriété. Cela a provoqué la colère de certains résidents qui affirment que les arbres doivent rester. Une tentative de les supprimer a été bloquée par des manifestants au début du mois. Ils considèrent l’élimination des arbres  comme une agression sur l’environnement. Cependant, la sécurité de la population demeure la priorité absolue et la Sécurité Civile a décidé d’émonder (sans les enlever) les arbres pour faire place aux véhicules de secours.

Source: Journaux hawaïens

  ——————————————-

drapeau anglaisFriday October 24th (13:30):A larger crowd than usual attended the weekly lava update meeting in Pahoa last night following news that the June 27th lava flow had quickly advanced. Officials believe it could hit Cemetery Road this Friday (there is a 12-hour time difference with Hawaii).

As I put it before, Apa’a Street and Cemetery Road were closed between the Pahoa Transfer Station(*) and the Kaohe Homesteads Road on Thursday morning because of the lava’s approach.

During the meeting, officials said the lava was not an immediate threat to homes at this time and no evacuations have been ordered.

Civil Defense officials have begun a 24-hour monitoring of the flow.

Source : Star Advertiser and HVO.

(*) A transfer station is a building for the temporary deposition of domestic waste which is later transported to the end point of disposal in an incinerator or a landfill, or for recycling. The Pahoa Transfer Station will be closed and relocated to Kauhale Street on Saturday

22:00: Tonight (it is morning at Hawaii) lava keeps flowing toward Pahoa. As it approaches Cemetery Road, it will also threaten power transmission lines for the first time. As I put it in a previous note (October 7th 2014), Hawaii Electric Light Co. has begun installing thermal insulation around the base of several poles along the road. The poles will also be protected by loose cinder, wire fencing and a large concrete dry well pipe. The solution is experimental, but it is hoped that it will protect the poles from the lava’s intense heat.

Officials are not estimating when lava could reach roads or homes since its rate of advance has been erratic recently. Authorities will notify residents between three and five days before an evacuation order is issued. It remains unclear when that can occur. The flow could slow as it reaches Cemetery Road since the gully widens and reaches more flat terrain.

In case the flow reaches Highway 130, the Fire Department plans to station fire trucks at the Pahoa Senior Center to continue serving the area. To make room for the vehicles, the Department has planned to remove several trees on the property. That has angered some residents who say the trees should stay. An attempt to remove them was blocked by protesters earlier this month. They saw removal of the trees as part of a larger assault on the environment. However, public safety remains the top priority and the Civil Defence considers pruning (but not removing) the trees to make room for the equipment.

Source : Hawaiian newspapers.