Etna & Stromboli

   Comme je l’écrivais hier soir, une nouvelle activité explosive a été observée hier à l’intérieur de la Voragine (le cratère central de l’Etna). Il est fait état de projections montant à une centaine de mètres au-dessus de la lèvre du cratère.  Un tel événement ne s’était pas produit depuis 1999. En fait, l’activité sommitale avait repris dès hier matin avec un épisode d’intense activité strombolienne et de petites fontaines de lave à l’intérieur de la Bocca Nuova. Cette phase éruptive était en tous points semblable à celles de la mi-janvier et du début février.

Dans le même temps, l’INGV indique qu’un nouveau débordement de lave s’est produit à Stromboli au niveau de la terrasse cratérique dans l’après-midi du 27 février. Ce débordement continue ce matin, comme on peut le voir sur les images de la caméra thermique.

Source : INGV.

 

   As I put it last night, new explosive activity started yesterday within Voragine (Etna’s central crater) with ejections up to 100 metres above the crater’s rim. Such an event had not been observed since 1999. Actually, activity at the summit craters resumed yesterday morning with an episode of strong strombolian activity and small lava fountains Bocca Nuova. This event was similar to the episodes observed at the same crater between mid-January and early February.

INGV also indicates that a new lava overflow started from the crater terrace of Stromboli on the afternoon of February 27th. This is confirmed this morning by the thermal camera’s images.

Source: INGV.

Geo-Etna

La Voragine en 1999   (Photo: C. Grandpey)

Etna (Sicile / Italie)

   12h30 : C’est reparti sur l’Etna!  Depuis 10h30 le tremor monte en flèche, signe qu’un nouveau paroxysme est en cours. Boris Behncke (INGV Catane) indique que l’activité s’est déplacée vers la Bocca Nuova. Le panache de gaz forme un rideau qui empêche d’observer ce qui se passe.

13h40: Les sismos montrent que le paroxysme dans la Bocca Nuova est maintenant dans sa phase descendante. Les images de la caméra thermique ont révélé une activité strombolienne pas très intense. Le pic atteint par le tremor est bien inférieur à celui connu par le Nouveau Cratère SE ces derniers jours. La position des webcams et les nuages de vapeur n’ont pas permis de faire de bonnes observations.

21 heures: Même si l’activité est moins intense que ce matin, les sismos montrent que le volcan ne s’est pas totalement calmé. La webcam postée à Bronte montre ce soir une belle incandescence au-dessus du sommet. Il semble que la Bocca Nuova soit toujours bien active. (voir capture d’image ci-dessous).

La webcam L.A.V.E. montre par ailleurs de l’incandescence au-dessus du Cratère SE  (ou derrière celui-ci?) [voir capture d’écran ci-dessous]

23 heures: L’incandescence sommitale provient de la Bocca Nuova et de la Voragine. Le Cratère SE est au repos ce soir (communication de Boris Behncke – INGV Catane)

 

   12:30 Etna is active again ! The tremor has been rising sharply since about 10 :30. Boris Behncke (INGV Catania) indicates that activity has moved to Bocca Nuova. The gas plume prevents from observing what is happening.

13 :40 : Seismographs show that the paroxysm at Bocca Nuova is now declining. The images provided by the thermal camera revealed that the strombolian activity was not very intense. The peak reached by the tremor is far below the one observed at the New SE Crater these days. The location of the webcams and the steam plumes did not allow to make good observations.

21:00: Even though activity is less intense than this morning, seismographs show that the volcano has not completely calmed down. This evening, the Bronte webcam shows strong glow above the summit. Thus, it seems Bocca Nuova is still quite active. (see screenshot here below).

Besides, the L.A.V.E. webcam shows incandescence as well above (or behind?) the SE Crater (see screenshot here below).

23:00: Summit incandescence comes from the Bocca Nuova and the Voragine. The SE Crater is asleep tonight (Information from Boris Behncke – INGV Catania).

Bocca-27-fevrier

(Avec l’aimable autorisation de l’INGV)

Etna-27-fevrier

L’Etna vu depuis Bronte ce soir.

Etna-27-fevrier-02

Sabancaya (Pérou)

   Selon l’agence Reuters, plusieurs centaines de séismes ont été enregistrées autour du Sabancaya. Des grondements et des panaches de cendre atteignant une centaine de mètres de hauteur ont mis les autorités en alerte pour une éventuelle évacuation de la région.

536 secousses (M 4,5 à M 4,7) ont été enregistrées le 22 et 23 février et la sismicité continue à l’heure actuelle. Des milliers de gens vivent dans les vallées autour du volcan. Certains sont déjà partis car l’activité sismique a endommagé leurs habitations.

Le volcan émet des panaches de cendre de manière intermittente depuis le 15 janvier. L’activité sismique actuelle ressemble à celle qui a précédé une éruption en 1986.

Le Sabancaya se dresse à une centaine de kilomètres de la ville d’Arequipa qui a récemment été frappée par de fortes pluies accompagnées d’inondations.

Vous pourrez lire l’histoire éruptive récente du Sabancaya et la découverte d’une momie inca sur son voisin, le Mont Ampato, dans mon livre « Killer Volcanoes » (voir colonne de gauche de ce blog). .

 

   According to the Reuters press agency, hundreds of earthquakes have recently shaken the earth around the Sabancaya volcano and the rumbling, along with plumes of smoke spewing up to 1oo metres high, have put officials on alert to evacuate the area.

536 quakes (M 4.5 to 4.7) , at the rate of about 20 an hour, were recorded on February 22nd and 23rd and seismicity is going on. Thousands of people live in the valleys surrounding the volcano. Some have already started to leave the region because the unusual seismic activity has damaged their homes.

The volcano has been releasing huge smoke trails intermittently since January 15th and the current seismic activity is similar to that which accompanied an eruption in 1986.

Sabancaya is about 100 km from Arequipa which was recently hit by heavy rains and flooding.