Volcans du monde // Volcanoes of the world

Les derniers jours n’ont pas été marqués par des événements majeurs. Au Pérou, l’activité reste stable sur l’Ubinas et le Sabancaya. Au Kamchatka, le niveau d’alerte reste inchangé sur les volcans mentionnés précédemment. Je laisse le soin à d’autres sites Internet de rendre compte de manière quasi quotidienne de l’activité de ces volcans.

Comme je l’ai indiqué en temps utile, il faut toutefois noter l’explosion du volcan de boue de Pipero à Trinité et Tobago et le réveil attendu du volcan Loki Patera sur Io, l’une des lunes de Jupiter. Il est d’ailleurs surprenant que l’on puisse prévoir une éruption sur une autre planète, alors que nous restons assez démunis sur Terre où les cycles volcaniques n’ont jamais été prouvés.

Voici quelques nouvelles concernant les volcans siciliens :

Dans son bulletin hebdomadaire couvrant la période du 12 au 19 septembre, le Laboratorio Geofisica Sperimentale indique que l’activité de l’Etna se caractérise actuellement par une activité strombolienne et de spattering soutenue, avec un dégazage intense au niveau de la Bocca Nord-Est et de la Voragine. Le tremor se maintient à des valeurs faibles, avec ponctuellement des fluctuations vers des valeurs moyennes. On observe depuis le 12 septembre une diminution progressive de l’activité explosive du volcan. Les données satellitaires révèlent de nombreuses anomalies thermiques, avec des valeurs faibles à élevées, compatibles avec l’activité strombolienne dans les cratères sommitaux.

L’activité éruptive du Stromboli semble marquer le pas. Le Laboratorio Geofisica Sperimentale indique dans son dernier bulletin hebdomadaire que l’on observe une « activité explosive modérée » qui se limite aux secteurs SO et NE de la terrasse cratèrique. Ces mêmes zones montrent également le dégazage le plus intense. On observe tout de même une vingtaine d’explosions par heure. Les produits émis par les cônes éruptifs sur la lèvre du cratère NE retombent souvent sur la Sciara del Fuoca où se produisent parfois de petits effondrements. Depuis le 16 septembre, la source sismique des événements est moins profonde, ce qui trahit probablement une diminution du niveau du magma dans les conduits d’alimentation du volcan. Les émissions de SO2 sont elles aussi en baisse et varient entre 85 et 130 tonnes par jour.

———————————————-

The last days have not been marked by major events. In Peru, activity remains stable at Ubinas and Sabancaya volcanoes. In Kamchatka, the alert level remains unchanged on the volcanoes mentioned in the past posts. I leave it up to other websites to report almost daily on the activity of these volcanoes.
As I put it in due course, we should note the explosion of the Pipero mud volcano in Trinidad and Tobago and the expected awakening of Loki Patera on Io, one of the moons of Jupiter. It is surprising to see that we can predict an eruption on another planet, while we remain quite poor on Earth where volcanic cycles have never been proven.

Here is some news about Sicilian volcanoes:
In its weekly bulletin covering the period 12-19 September, the Laboratorio Geofisica Sperimentale indicates that the activity of Mt Etna is currently characterized by strombolian activity and sustained spattering, with intense degassing at the Northeast Crater and Voragine. The tremor remains at low values, with occasional fluctuations towards average values. Since September 12th, there has been a gradual decrease in the explosive activity of the volcano. Satellite data reveal numerous thermal anomalies, with low to high values, compatible with strombolian activity in the summit craters.

The eruptive activity of Stromboli seems to be stalling. The Laboratorio Geofisica Sperimentale indicates in its last weekly bulletin that there is a « moderate explosive activity » which is limited to the SW and NE sectors of the crater terrace. These same zones also show the most intense degassing. There are still about twenty explosions per hour. The products emitted by the eruptive cones on the rimof the NE crater often fall on the Sciara del Fuoca where occasional small collapses may occur. Since September 16th, the seismic source of the events has been shallower, which probably shows a decrease in the level of magma in the conduits. SO2 emissions are also declining and vary between 85 and 130 tonnes per day.

Séquence de tremor sur l’Etna (Source: INGV)

Séquence sismique sur le Stromboli (Source: INGV)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.