Des volcans sous-marins au large de l’Australie // Submarine volcanoes off Australia

C’est un fait bien connu: de nombreux volcans actifs se trouvent au fond des océans et n’ont jamais été étudiés. Nous connaissons mieux la surface de Mars que nos propres fonds marins.
Les scientifiques ont découvert 26 volcans sous-marins âgés de 35 millions d’années près de l’Australie, et la carte topographique qu’ils ont publiée ressemble au domaine fictif du Mordor dans le Seigneur des Anneaux. Ces volcans sont situés au sud de l’Australie, au fond de l’océan, dans une zone récemment localisée par des chercheurs australiens et écossais.
Les scientifiques ont utilisé la reconnaissance sismique 3D pour repérer quelque 25 volcans qui se trouvent en moyenne à environ 250 mètres sous les sédiments des fonds marins. Certains de ces volcans sont hauts de 600 mètres et montrent des coulées de lave que les scientifiques n’avaient jamais vues auparavant.
L’étude, qui a été publiée dans la revue Geochemistry, Geophysics, Geosystems, a déterminé que les volcans se sont formés au cours de l’Eocène, il y a entre 50 et 33 millions d’années. L’éruption sous-marine qui a produit les coulées de lave s’est probablement produite il y a environ 35 millions d’années.
L’équipe scientifique, composée de chercheurs de l’Université d’Adélaïde, de l’Université d’Aberdeen et de l’Organisation de Recherche Scientifique et Industrielle du Commonwealth (CSIRO), a utilisé des données de reconnaissance sismique tridimensionnelle  pour cartographier le paysage. Ils ont découvert 26 coulées de lave anciennes enfouies dans les sédiments et qui mesurent jusqu’à 34 km de longueur et 15 km de largeur, ainsi qu’une multitude d’anciens volcans ayant jusqu’à 625 mètres de hauteur. Les coulées se ramifient en plusieurs branches, s’élèvent pour former des plateaux, disparaissent dans des fractures et forment des «îlots» de lave durcie de forme elliptique. Les chercheurs ont comparé ces îlots aux «kipuka» que l’on rencontre sur les volcans terrestres ; ce sont des collines ou des parcelles de terres légèrement élevées qui sont complètement encerclées par la lave après les éruptions [NDLR : On en trouve se superbes spécimens à Hawaii sur le Kilauea]. De telles structures n’ont jamais été décrites auparavant par des données sismiques sous-marines, de sorte que cette nouvelle étude donne aux chercheurs un regard neuf sur le comportement des éruptions sous-marines. Les données pourront être utilisées pour améliorer notre compréhension de l’évolution des volcans lorsqu’ils entrent en éruption sous l’eau.
Sources: BBC, The Guardian, Live Science.

———————————–

It is a well-known fact: Many active volcanoes lie at the bottom of the oceans and have never been studied. We know the surface of Mars better than the ocean sea floor.

Scientists have discovered 26 underwater volcanoes up to 35 million years old near Australia, and the topographical map they have released resembles the fictional realm of Mordor from the Lord of the Rings. These volcanoes are located south of Australia, in a place deep under the sea, where it was recently located by researchers from Australia and Scotland.

The researchers used 3D seismic reflection to spot the more than two dozen volcanoes, which averaged about 250 metres underneath the sediment on the seabed. Some of the volcanoes were up 600 metres in height and had distinct features indicating lava flows that scientists had never seen before.

The study, which was published in the journal Geochemistry, Geophysics, Geosystems, determined that the volcanoes were created during the Eocene epoch between 50 and 33 million years ago. The undersea eruption that created the lava flows on the volcanoes probably happened about 35 million years ago.

The research team, consisting of a team from the University of Adelaide, University of Aberdeen and Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation (CSIRO) used newly acquired 3-D seismic reflection data to map the landscape. They found 26 ancient, buried lava flows that measure up to 34 km in length and 15 km in width, along with a multitude of ancient volcanoes up to 625 metres in height. The flows branch into pathways, rise into plateaus, plunge into trenches and spread into elliptical-shaped « islands » of hardened lava. Researchers compared these islands to land-based lava features known as « kipukas, » isolated hills or plots of slightly elevated land that become completely encircled by lava after eruptions. Features like these have never been described by underwater seismic data before, so this new study gives researchers a fresh look at the behaviour of submarine eruptions. The data is now being used to improve our understanding of how volcanoes evolve when they erupt underwater.

Sources: BBC, The Guardian, Live Science.

Carte des volcans du Mordor (Source: Wikipedia)

Kipuka sur le Kilauea à Hawaii (Crédit photo: Wikipedia)

4 réflexions au sujet de « Des volcans sous-marins au large de l’Australie // Submarine volcanoes off Australia »

  1. Bonjour Claude,
    Vieux volcans sorte de vieux crabes.
    Etant donné que l’évocation du temps en millions d’années semble vous donner le tournis, c’est du moins ce que vous m’aviez déjà indiqué en réponse à mon questionnement sur l’âge des volcans, peut-être qu’en parlant distances en cm je ne vous contrarierai pas de la sorte.
    En effet, puisque la plaque Australienne dérive vers le nord-est d’environs 6.5cm par an, il y a 35 millions d’années, ces fossiles de volcans sous marins emmenés par ce mouvement devaient approximativement se trouvés alors très proches de la dorsale sud australienne, qui elle n’a pas vraiment bougé depuis. Il est donc logiquement impossible que leur origine ait été de subduction. Il s’agirait donc plutôt d’un volcanisme de point chaud, mais si tel était le cas, l’Australie aurait du conserver la trace de son passage au dessus de ces points fixes. Or il n’en est visiblement pas ainsi à observer sa carte géologique. Et pourquoi ne sont-ils pas toujours actifs ?
    La question est donc de savoir l’origine de ce volcanisme sous marin, qui prit naissance apparemment à l’Eocène supérieur, soit au Priabonian (en référence à l’âge des fossiles de crabe trouvés au village de Priabona en Vénétie) et semble lui aussi avoir subit une large fossilisation. En avez-vous une idée ?
    Après tout c’est peut-être Elon Musk qui nous ramènera l’explication des observations de la planète Mars, que nos géologues pourront faire à volonté après 6 mois d’aller et 6 de retour, en admettant qu’ils ne reviennent pas, eux aussi, tout fossilisé.
    Amicalement
    Pierre Chabat

    J'aime

    1. Bonjour Pierre,
      Cette évocation simultanée du volcanisme sous-marin au large de l’Australie et des missions sur la planète Mars me confirment dans l’idée que nous en savons davantage sur la Planète Rouge que sur les profondeurs de nos océans. Comme vous le faites remarquer, les observations sur Mars peuvent (peut-être) nous donner des explications. Il n’empêche que les recherches dans l’obscurité des abysses, là où se produit souvent le phénomène de subduction, nous permettrait de mieux comprendre – et pourquoi pas d’anticiper – certains puissants séismes dévastateurs qui secouent notre planète. Notre bonne Terre nous cache encore beaucoup de choses!
      Je vous souhaite une bonne journée, avec le soleil retrouvé en Limousin.
      Claude Grandpey

      J'aime

    2. Re-bonjour Pierre,
      Suite à notre échange de ce matin, je viens de remettre la main sur deux notes que j’ai publiées il y a quelque temps sur le volcanisme en Australie:

      https://claudegrandpeyvolcansetglaciers.com/2015/09/17/une-chaine-volcanique-en-australie-a-volcanic-chain-in-australia/

      https://claudegrandpeyvolcansetglaciers.com/2016/08/20/les-super-volcans-australiens-australias-super-volcanoes/

      Bonne lecture.
      Claude Grandpey

      J'aime

      1. En fait de Mars, c’est donc dans la Lune que j’étais.
        Merci pour votre rappel qui est vraiment TOP et répond, ou avait déjà répondu à ma question avant même que je la pose. Je suis vraiment désolé.
        A bientôt
        Amitiés
        Pierre Chabat

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s