Eruption du Rinjani (suite) // Eruption of Mt Rinjani (continued)

drapeau-francaisEn fin de compte, c’est un millier de touristes, dont 639 étrangers, qui se trouvaient dans le parc national du Rinjani mardi dernier quand le Barujari est entré en éruption, avec un volumineux panache de cendre qui est ensuite retombé sur la végétation autour du volcan. Les autorités locales indiquent que tous les touristes ont pu être évacués, à l’exception de quelques irréductibles qui ont décidé de rester sur place afin d’observer l’événement. Ces personnes ont refusé de partir et ont fui les secouristes, malgré le danger.
Les autorités ont fermé les portes du parc et ont demandé aux visiteurs de ne pas s’approcher à moins de trois kilomètres du volcan.
Source: Agences de presse.

Comme je l’ai écrit ci-dessus, l’éruption a pris tout le monde par surprise et confirme notre incapacité à prévoir de tels événements. D’autres exemples pourraient être donnés, comme l’éruption soudaine du Mont Ontake (Japon) qui a tué plusieurs dizaines de randonneurs en 2013, ou les éruptions du Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion) qui peuvent survenir sans prévenir et ont déjà obligé les autorités locales à évacuer des touristes qui se trouvaient dans l’Enclos Fouqué à ce moment-là.

———————————-

drapeau-anglaisIn the end, it was more than 1,000 tourists, including 639 foreigners, who were in Mount Rinjani National Park when Barujari began erupting by surprise on Tuesday, sending a plume of ash into the sky which fell back to coat vegetation. Local authorities indicate that all people have come down, except several tourists who hoped to document the eruption. They declined to leave and hid from rescue workers, despite the dangers. .

Authorities have closed the park gates and told visitors to keep at least three kilometres away from the volcano.

Source : Press agencies.

As I put it above, the eruption took everybody by surprise and confirms our inability to predict such sudden events. More examples could be set forth, like the sudden eruption of Mt Ontake (Japan) that killed tens of climbers in 2013 or the eruptions of the Piton de la Fournaise (Reunion Island) that may occur without warning and force local authorities to evacuate trekkers who are on the volcano.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s