Bolas de Fuego: Le feu du San Salvador !

drapeau-francaisLes habitants de la petite ville de Nejapa, située à quelque 30 kilomètres au nord de San Salvador, se rassemblent chaque 31 août pour se lancer des boules de feu en l’honneur d’une éruption du volcan San Salvador qui a eu lieu en 1917 et qui a contraint la population à abandonner la ville. L’événement pourrait également faire référence à une autre éruption du volcan San Salvador en 1658. Les églises locales et les fidèles ont embrassé la tradition.

Selon le folklore, la lave incandescente qui s’écoulait sur les flancs du volcan San Salvador avait pris l’aspect du saint local, Saint Jérôme, qui luttait contre le diable avec des boules de feu.
Les festivités, qui sont un mélange de religion et le paganisme, existent depuis plus d’une décennie. Des groupes de jeunes se lancent des boules enflammées faites de chiffons imbibés d’essence, comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous. Les autorités craignent que la fête dégénère un jour car il n’y a pas de règles. Pourtant, malgré les dangers apparents, très peu de blessures graves ont été signalées.
Voici une courte vidéo de cet événement baptisé «Bolas de Fuego»:
http://www.theglobeandmail.com/life/life-video/video-fireball-fight-brings-heat-to-salvadoran-town/article26179771/?cmpid=rss1

————————————————

drapeau-anglaisLocal residents in the town of Nejapa, located some 30 kilometres north of San Salvador, gather every August 31st to throw fireballs at one another in honour of a huge volcanic eruption in 1917 that forced all of the residents to abandon the town. It might also refer to another eruption of the San Salvador volcano in 1658. Local churches and their worshippers have embraced the tradition. According to folklore, hot lava that flowed from the San Salvador volcano was in the form of the local saint, Jeronimo, fighting the devil with balls of fire.

The festivities, that are a mix of religion and paganism, have been going on for over a decade and consist of opposing groups hurling flaming, petrol-soaked rags at each other. Authorities fear the festival might one day get out of hand because there are no rules, but despite the apparent dangers, few serious injuries have been reported.

Here is a short video of the event named « Bolas de Fuego»:

http://www.theglobeandmail.com/life/life-video/video-fireball-fight-brings-heat-to-salvadoran-town/article26179771/?cmpid=rss1

Bolas de Fuego (Crédit photo: Wikipedia)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.