L’Etna de plus en plus interdit ! // Mount Etna is getting more and more prohibited !

drapeau francaisA l’attention de ceux qui ont l’intention de se rendre sur l’Etna:

La Préfecture de Catane vient d’étendre l’interdiction d’accès toujours en vigueur sur l’Etna. Toutes les excursions sur la zone sommitale restent interdites, avec ou sans guide, dans la zone dite Jaune.

L’interdiction a été étendue à la Valle del Bove par un décret publié le 14 février où l’on peut lire qu’il est « absolument interdit d’entrer dans la Valle del Bove sur le versant sud-est, ainsi que d’emprunter le sentier qui part de Fontanelle- Case Fischera et qui rejoint la municipalité de Milo ; le lieu se trouve à 1240 mètres au-dessus du niveau de la mer ». La Préfecture précise que la police contrôlera la mise en place de ces restrictions d’accès.

Voici le lien vers le décret préfectoral. Le deuxième paragraphe est le plus important :

http://www.prefettura.it/catania/news/78011.htm#News_39401

 ————————————————

drapeau anglaisFor the attention of those who intend to visit Mount Etna:

The Prefecture of Catania has just extended the current interdiction of access to Mount Etna.

All trips to the summit area of the volcano are still forbidden, with or without a guide, in the “Yellow” area.

The interdiction has been extended to the Valle del bove by a decree published on February 14th. One can read that it “is totally forbidden to get into the Valle del Bove on the SE flank, as well as to walk on the footpath that starts from Fontanelle-Fischera and continues into the borough of Milo, at 1240 metres a.s.l. The Prefecture indicates that the interdiction will be enforced by the police.

Here is the text of the decree. The second paragraph is important:

http://www.prefettura.it/catania/news/78011.htm#News_39401

Etna-15-fevrier

Coulée sur le versant oriental du Nouveau Cratère SE le 15 février 2014  (Photo:  Santo Scalia)

Une réflexion au sujet de « L’Etna de plus en plus interdit ! // Mount Etna is getting more and more prohibited ! »

  1. Bonjour Claude Grandpey,
    Ne serait-il pas plus sage d’interdire purement et simplement les éruptions de l’Etna ?
    Cette suggestion pourrait-être faite aux autorités Italiennes, mais, ceux qui pourraient la faire sont les volcanologues Italiens qui hésitent encore à prendre cette décision, craignant encore une fois de finir en prison. Cette décision à pourtant été prise à Naples autorisant la construction de l’hôpital au pied de la coulée du Vésuve de 1944.
    Décidément, nos vacances en Sicile semblent bien compromises. Il nous reste le Puy de Dôme, où nous n’avons rien à « Redoubt –ter », pas même une charge des vaches Salers qui sont dans les fermes en ce moment.
    Au fait, pourquoi cette interdiction, un paroxysme est-il à craindre sur l’Etna ?
    Bien cordialement
    Pierre Chabat

    J’aime

    1. Dans la mesure où ne savons pas prévoir les humeurs de l’Etna, une crise éruptive peut toujours se produire brutalement et surprendre des randonneurs. J’ai personnellement eu à faire face à des explosions de la Voragine en période censée être calme. Je pense que l’extension de l’interdiction est motivée par l’avalanche de débris (ce n’était pas une coulée pyroclastique!) observée la semaine dernière. Il est clair que si des personnes s’étaient trouvées dans la Valle del Bove à ce moment là, leur situation aurait été préoccupante. En plus, les responsables de la sécurité (INGV et Sécurité Civile en particulier) n’ont aucune envie de se retrouver en justice en cas de pépin. L’Aquila est toujours dans les têtes. On préfère interdire pour rien plutôt que de ne pas interdire et se retrouver en prison!!

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.