Merapi (Indonésie)

Le 27 mai à 6 heures du matin (heure locale), la ville de Yogyakarta a été secouée par un séisme de 6,2 sur l’échelle de Richter, faisant plusieurs milliers de morts. L’épicentre se situe à 25 km au sud de la ville. Il est peu probable qu’il y ait un lien entre ce tremblement de terre et le Merapi qui se trouve à 30 km au nord de la ville, même si le volcan a émis une très grosse nuée ardente au moment du séisme. Néanmoins, le comportement du Merapi devra être étroitement surveillé dans les prochains jours, car l’instabilité du dôme sommital a pu être accrue par ce séisme qui sera probablement suivi de répliques dans les heures à venir.
S’agissant du séisme, on appréciera la politique des journaux télévisés français qui n’ont pas accordé leur Une au désastre indonésien et ses très nombreuses victimes, mais au décès du patron de Michelin pendant une banale partie de pêche en mer… Par ailleurs, les reportages sur le séisme javanais ont bien fait ressortir qu’il n’y avait pas de victimes françaises à déplorer. Ouf! On respire!

On May 27th, at 6 o’clock (local time), the Indonesian town of Yogyakarta was shaken by an earthquake reaching 6.2 on the Richter scale, killing several thousand people. The epicentre was located 25 km to the south of the city. It is unlikely that there might be a link between the earthquake and Mount Merapi which lies 30 km to the north of the town, even if the volcano emitted a very powerful pyroclastic flow at the time of the earthquake. However, Mount Merapi’s behaviour should be closely controlled in the next days; indeed, the instability of the summit dome was probably increased by the earthquake that will undoubtedly be followed by aftershocks in the next hours.
As far as the earthquake is concerned, one can be surprised at the French TV news bulletins that did not give a priority to the Indonesian disaster and its numerous victims, but to the death of the manager of the Michelin company during a fishing trip in the Atlantic ocean… Besides, the reports about the earthquake strongly insisted on the fact there were no French victims. Everybody in France feels much better!

Arrivée à Yogjakarta en 1997: