Merapi (Indonésie)

Suite à l’apaisement du Merapi, les autorités indonésiennes ont décidé le 22 mai de réduire la taille du périmètre de sécurité. Seuls les villages les plus proches du volcan restent évacués. Les habitants des autres villages ont été autorisés à regagner leurs habitations. Il leur est cependant demandé de rester vigilants et d’être prêts à une nouvelle évacuation en cas d’intensification de l’activité.
Le tourisme local – en particulier à Yogjakarta – est victime de la situation. De nombreux touristes volcanophiles (français en particulier) ont décidé de ne pas séjourner dans la ville dans la mesure où l’approche du Merapi est interdite.

Following Mount Merapi’s declining activity, Indonesian officials decided – on May 22nd – to reduce the size of the security zone. The villages lying close to the volcano are now the only ones to be evacuated. The other villagers have been allowed to get back to their homes. However, they are asked to be watchful and ready to evacuate again if the volcano becomes more active.
Local tourism (especially in Yogyakarta) is suffering from the situation. Because the access to the volcano is forbidden, many volcano-loving tourists (above all from France) have decided not to stay in the town.