La Palma (Iles Canaries) :Les miracles de la Nature // La Palma (Canary Islands) : Nature can work miracles

Tout le monde sait que la nature peut faire des miracles dans toutes sortes de circonstances. L’exemple le plus récent concerne les abeilles noires des Canaries qui doivent leur nom à leur aspect plus sombre que leurs congénères. Comme beaucoup d’autres êtres vivants sur l’île de La Palma, les abeilles ont été menacées par l’éruption du Cumbre Vieja. Leurs ruches ont rapidement été ensevelies sous une épaisse couche de cendre mais, chose assez incroyable, la plupart d’entre elles ont réussi à survivre.
Des dizaines de milliers d’abeilles noires des Canaries vivaient dans six ruches à environ 600 mètres du cône en éruption et elles ont réussi à s’en sortir malgré la proximité du danger. Une seule ruche a vu ses abeilles mourir, mais l’apiculteur pense que les insectes étaient peut-être déjà «faibles» avant l’éruption.
Les abeilles ont réussi à survivre pour plusieurs raisons. Le propriétaire des ruches a déclaré qu’il n’avait pas encore retiré la récolte de miel d’été. Cela a permis aux ruches d’avoir des réserves de nourriture au moment où l’épaisse couche de cendres les recouvrait et empêchait les abeilles de sortir. De plus, la cendre qui recouvrait les ruches était poreuse car constituée principalement de lapilli. Cette porosité a permis à l’air d’atteindre les ruches en passant à travers la cendre.
L’apiculteur avait d’autres ruches beaucoup plus proches du cône en éruption. De la même façon que dans celles où les abeilles ont survécu, les insectes ont utilisé de la propolis – un mélange résineux que les abeilles mellifères produisent en mélangeant de la salive et de la cire d’abeille avec des sucs extraits de plantes – pour protéger leurs ruches en les isolant des gaz volcaniques et de la cendre. Cette stratégie défensive a fonctionné au début de l’éruption, mais a finalement échoué car la lave (et non plus la cendre) a détruit les ruches.
Source : Nerdist, entre autres journaux.

——————————————

Everybody knows that Nature can work miracles in all sorts of circumstances. The most recent examle concerns the Canary Black Bees, a type of honeybees which owe their name to theirn dark appearance. Like many other living beings on the island of La Palma, the bees were threatened by the eruption of Cumbre Vieja. Their hives were soon buried under a thick layer of volcanic ash but, incredibly enough, most of them managed to survive.

Tens of thousands of Canary Black Bees, whose six hives were approximately 600 meters from the volcano’s erupting cone, were able to survive. Only one beehive saw its bees die, but the beekeeper said the insects may have already been “weak” before the eruption.

The bees managed to survive for several reasons. The owner of the hives said that he had not yet removed the summer honey harvest. This allowed the hives to have food reserves while the blanket of ash covered them and prevented the bees from flying out. Moreover, the ash that fell on the hives was also particularly porous as it consisted mainly of lapilli. This porousness allowed air to pass into the hives through the ash.

The beekeeper had other hives that were much closer to the volcano’s cone. Like the ones that did survive, those hives used propolis – a resinous mixture that honey bees produce by mixing saliva and beeswax with saps gathered from botanicals -to protect their hives by sealing them off from volcanic gases and ash. The tactic worked at first, but ultimately failed when lava (and not ash) buried the hives.

Source: Nerdist, among other newspapers.

Abeille noire des Canaies (Crédit photo: Giraffa)

Quelques nouvelles de La Palma (Iles Canaries) // Some news from La Palma (Canary Islands)

18 heures : Le vent d’ouest et de sud-ouest provoquent une dégradation de la qualité de l’air dans la partie est de La Palma, principalement à Santa Cruz de La Palma, Breña Alta et Breña Baja. En conséquence, les populations des zones concernées doivent adopter les mesures de protections habituelles (port de masques, éviter les activités extérieures, etc). En outre, le gouvernement des îles Canaries a ordonné le confinement des quartiers côtiers de Tazacorte (environ 3000 habitants) en raison des gaz générés par l’entrée d’une nouvelle coulée de lave dans la mer, à proximité des zones habitées. L’aéroport de La Palma est resté fermé ce lundi22 novembre 2021 pour le troisième jour consécutif, en raison de l’accumulation de cendres expulsées par le Cumbre Vieja. L’IGN a enregistré 76 séismes aujourd’hui depuis minuit, dont un événement de M 4,8 en début de matinée, à 36 kilomètres de profondeur.

Source: El Pais.

—————————————-

6:00 p.m : The westerly and southwest winds are causing poor air quality in the eastern part of La Palma, mainly in Santa Cruz de La Palma, Breña Alta and Breña Baja. Consequently, the populations of the areas concerned must adopt the usual protective measures (wearing masks, avoiding outdoor activities, etc.). In addition, the government of the Canary Islands has ordered the containment of the coastal neighborhoods of Tazacorte (around 3,000 inhabitants) due to gases generated by the entry of a new lava flow into the sea, close to populated areas. La Palma airport remained closed on Monday, November 22nd, 2021 for the third consecutive day, due to the accumulation of ash spewed by Cumbre Vieja. IGN has recorded 76 earthquakes today since midnight, including an M 4.8 event in the early morning, at a depth of 36 kilometers.
Source: El Pais.

Le Cumbre Vieja le 22 novembre au matin ( capture écran webcam)

La lave arrive en abondance dans la mer ce soir

Le spectacle est moins somptueux qu’à Hawaii, mais il est tout de même impressionnant (captures écran webcam)