Fogo (Iles du Cap Vert): Lent déclin de l’éruption // Slow decline of the eruption

drapeau francaisLes dernières informations en provenance de l’Ile de Fogo indiquent qu’en dépit d’une petite haute d’activité dans l’après-midi du 5 janvier l’activité volcanique a connu une nouvelle baisse au cours des dernières heures. On observe toujours quelques explosions avec projections de matériaux, ainsi que des émissions de gaz au niveau des bouches éruptives d’où la lave a cessé de s’échapper. Les émissions de gaz atteignent en moyenne 1000 à 1500 tonnes par jour et déclinent quotidiennement. Comme je l’ai écrit précédemment, les coulées ont cessé d’avancer à Portela, Bangaeira et à l’Ilot de Losna.

Source : Ocean Press.

——————————————–

drapeau anglaisThe latest information from Fogo Island indicate that after a slight increase recorded on the afternoon of January 5th, the intensity of volcanic activity considerably decreased again.
There are still some explosions that eject material together with gas emissions at the eruptive vents but lava is no longer flowing out of them. Gas emissions average between 1,000 and 1,500 tonnes per day, with a significant reduction from day to day. As I put it before, the lava flows are no longer moving forward in Portela, Bangaeira or Islet of Losna.

Source: Ocean Press.

Fogo (Iles du cap Vert): Confirmation du déclin de l’éruption

drapeau francaisComme je l’ai indiqué dans mes notes précédentes, l’éruption du Pico do Fogo semble s’acheminer lentement vers son terme. D’après les scientifiques sur le terrain, le volcan continue à émettre des gaz mais les coulées dans leur ensemble ont cessé de progresser, en particulier à Portelinha, Bangaeira et Ilhèu de Losna.

Même si l’on a observé une certaine augmentation de l’activité volcanique les 30 et 31 décembre, les dernières informations fournies par les instruments montrent qu’elle a décliné au cours des derniers jours. Comme l’a déclaré un scientifique : « On assiste à un cycle éruptif avec des hauts et des bas dans les émissions de gaz, ce qui est tout à fait normal ».

Source : Ocean Press.

 —————————————–

drapeau anglaisAs I put it in my previous notes, it looks as if the eruption of Pico do Fogo is slowly coming to an end. According to the scientists who are working on the field, the volcano continues to emit gases but all lava flows are no longer moving forward, in particular in Portelinha, Bangaeira and Islet of Losna.
Although there was a slight increase in volcanic activity on December 30th and 31st, the latest data provided by the instruments show that there has been a decrease in the past days. Said a scientist: « It is an eruptive cycle with rising and falling gas which is a normal process. »

Source: Ocean Press.

Fogo (Iles du Cap Vert): La détresse des victimes de l’éruption

drapeau francaisJe viens de recevoir un message de deux amis volcanophiles qui se trouvaient vers la mi-décembre sur l’île de Fogo et, plus précisément dans le Lheu de Losna. Ils confirment la diminution de l’activité explosive au niveau de la fissure éruptive. Lors de leur séjour, le front des coulées continuait à avancer en détruisant des maisons et de beaux jardins. L’éruption a toutefois diminué d’intensité depuis cette époque

Mes amis avaient deux guides dont les familles ont tout perdu pendant l’éruption. Ils leur ont parlé de leur caldeira avec beaucoup d’amour et n’imaginaient pas habiter ailleurs. Leur colère n’était pas envers le volcan, mais envers les autorités qui ne les ont pas beaucoup aidés, bien trop contentes de les voir s’enfuir d’un endroit juste toléré à la construction. En revanche, ils étaient très contents de voir des visiteurs qui étaient leur seul moyen de parler de leur vie sur le volcan et d’assurer quelques revenus, car toute l’aide qui arrive au Cap Vert n’est distribuée qu’avec parcimonie au niveau des habitants qui en ont un cruel besoin.  Comme je l’ai indiqué dans une note le 28 décembre, les autorités locales s’efforcent maintenant de reloger les victimes de l’éruption en réhabilitant des maisons inutilisées en 1995. http://volcans.blogs-de-voyage.fr/2014/12/24/nouvelles-du-fogo-et-dhawaii/).
Les guides de Chã das Caldeiras ont créé une association  dont le but est de développer un tourisme responsable à Fogo et dans tout le Cap Vert. Voici leur adresse: caminhodeterra@gmail.com

Une fois encore, on ne peut que regretter le mutisme honteux des médias français par rapport à cette éruption catastrophique.

Voici une vidéo tournée à partir d’un drone et qui montre les villages de Portela et Bangarea ensevelis sous la lave.

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=lkVsxc-0ue0

 —————————————-

drapeau anglaisI have just received a message from two friends who were in mid- December on Fogo Island, specifically in the Islet of Losna. They confirm the decrease in explosive activity at the eruptive fissure. During their stay, the front of the lava flow kept moving forward and destroying houses and beautiful gardens.However, the intensity of the eruption has decreased since that time.

My friends had two guides whose families have lost everything during the eruption. They talked about their caldera with lots of love and could not imagine living anywhere else. Their anger was not towards the volcano, but towards the authorities who have not much helped them, too happy to see them leave a place that was barely tolerated for construction. However, they are very happy to see visitors who are their only way to talk about their lives on the volcano and provide some income, since all the help that arrives in Cape Verde is distributed sparingly to the residents whoare in dire need. As I put it in my note of December 28th, local authorities are now trying to provide new housing to the victims of the eruption by renovating houses that had not been used in 1995. http://volcans.blogs-de-voyage.fr/2014/12/24/nouvelles-du-fogo-et-dhawaii/).

The guides of Chã das Caldeira have set up an association whose aim is to develop responsible tourism in Fogo and throughout Cape Verde. Here is their address: caminhodeterra@gmail.com

Once again, we can only regret the silence of the French media as concerns this disastrous eruption.

Here is a video shot from a drone that shows the villages of Portela and Bangarea which were destroyed by lava.

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=lkVsxc-0ue0

Fogo (Iles du Cap Vert): Vers la fin de l’éruption // The eruption is coming to an end

drapeau francaisD’après les volcanologues qui surveillent le Pico do Fogo, l’éruption « approche de plus en plus de son terme. » L’activité est restée stable au cours des trois derniers jours. Les coulées de lave n’ont guère avancé, ce qui montre que l’éruption tire à sa fin
Les émissions de gaz sont fortement réduites. Les valeurs enregistrées sont inférieures à 1000 tonnes par jour, ce qui est beaucoup plus faible que les 8000 à 11 000 tonnes enregistrées au cours des trois premières semaines de l’éruption. La lave ne s’écoule plus des bouches éruptives. En outre, les instruments de mesure n’ont pas enregistré une importante activité sismique.
Malgré le déclin de l’éruption, l’activité volcanique reste présente et il est demandé aux gens de ne pas s’approcher des bouches éruptives car la situation peut se modifier à tout moment.
Source: Ocean Press.

 ————————————————-

drapeau anglaisAccording to volcanologists who are monitoring Pico do Fogo, the eruption is “increasingly next to its end.” Activity has been remaining stable in the last three days. The lava flows are hardly moving forward, thus demonstrating that eruption is drawing to its end
Gas emissions are greatly reduced. The recorded values are inferior to a thousand tons per day, a rate much lower than the 8,000 to 11,000 tons recorded in the first three weeks of eruption. There is no more emission of lava from the eruptive vents. Besides, the equipment hasn’t registered any significant seismic activity.
Despite the decline of the eruption, volcanic activity continues and people are advised to avoid approaching the eruptive vents because at any moment the situation can be reversed.
Source: Ocean Press.

Fogo (Iles du Cap Vert)

drapeau francaisPlus d’un mois après son début, l’éruption se poursuit sur l’Ile de Fogo, même si elle a beaucoup perdu de son intensité comparée aux trois premières semaines d’activité.

Les dernières informations indiquent que la coulée de lave qui se dirige au nord du village Ilhèu de Losna est plus active que celle qui se trouve au sud. La lave a maintenant atteint celle de 1995.

La coulée la plus au sud a longé la cour de la seule maison encore intacte dans le secteur ; elle a ensuite traversé la route et s’est dirigée vers une vallée qui n’est pas cultivée et où il n’y a pas d’habitations.

Source: Ocean Press.

 ———————————————–

drapeau anglaisMore than 30 days after the start of the eruption, activity continues at Fogo, although its intensity has much decreased compared with the first three weeks of the eruption

The latest reports indicate that the lava flowing to the north of the Islet of Losna village is more active than the one to the south. Lava has now reached its counterpart of the 1995 eruption.
The lava flow to the south has skirted the courtyard of the only house still intact in this area, crossed the road and travelled towards a valley that is not grown and where there are no houses.

Source: Ocean Press.

Fogo (Iles du Cap Vert): Déclin de l’éruption mais la lave coule toujours // Fogo (Cape Verde): Decline of the eruption but lava is still flowing

drapeau francaisL’activité explosive a pratiquement cessé sur le volcan mais la lave continue à couler à partir des bouches éruptives. Elle se déplace essentiellement à l’intérieur de tunnels avant de réapparaître en surface plus en aval dans Chã das Caldeiras. Elle avance alors lentement, à raison d’environ deux mètres par heure. La coulée qui se dirige vers Ilhéu de Losna a obligé l’évacuation de 5000 litres de vin de la cave de Casa Matilde. Le propriétaire a transféré le vin vers Achada Furna. Aux dires des habitants, la lave a tendance à s’accumuler quand elle rencontre des obstacles. Au train où vont les choses, il se pourrait qu’elle détruise Casa Matilde avant s’arriver à Portela où presque tous les bâtiments ont déjà été ensevelis.

Source : Ocean Press.

 —————————————-

drapeau anglaisExplosive activity at the volcano has strongly declined but lava keeps flowing from the active vents. It mainly travels inside tubes that break open further downslope inside Chã das Caldeiras. It then advances slowly at a rate of about two metres per hour. The lava stream that heads towards the Islet of Losna forced the withdrawal of five thousand litres of traditional wine from Casa Matilde. They were taken to Achada Furna by the owner. The residents of the Islet of Losna indicate that when finding obstacles lava has a tendency to get thicker; if this goes on, it may destroy Casa Matilde before arriving at Portela where by now almost all structures have disappeared.

Source: Ocean Press.

Fogo-blog

Image du champ de lave fournie le 25 décembre par le Copernicus Emergency Management Service

Fogo (Iles du Cap Vert): Pendant et après l’éruption… // Fogo (Cape Verde): During and after the eruption…

drapeau francaisIl existe actuellement très peu d’informations techniques sur l’éruption. Cependant, au vu des articles dans la presse locale, elle ne semble pas terminée. Selon l’équipe scientifique de l’Université du Cap-Vert qui travaille sur le terrain, il y a deux fronts de lave actifs à Portela et Bangaeira, mais ils sont moins actifs que précédemment.

Les dernières nouvelles que j’ai réussi à glaner hier soir indiquent que la lave se dirige maintenant vers l’îlot d’habitation de Losna, l’une des principales fermes viticoles de Chã das Caldeiras. Le front de coulée, qui avance d’un mètre toutes les deux minutes, se trouverait à environ 500 mètres des bâtiments. C’est pourquoi les habitants ont commencé à évacuer leurs biens. Il se pourrait aussi que la lave atteigne la route qui rejoint Portela. Les deux fronts de coulée qui étaient actifs à Portela se sont pratiquement arrêtés.

Dans le même temps, les habitants de Cutelo Alto refusent de quitter les lieux et affirment à propos de l’éruption que ce qu’ils « voient de leurs propres yeux n’a rien à voir avec ce qui est écrit dans les journaux ». Ils ne sont pas d’accord pour être évacués vers le terrain de football de Mosteiros. Tout en admettant qu’ils sont prêts à une telle éventualité, ils sont persuadés que la lave n’atteindra pas leur village, du moins pas dans les prochains jours. Ils disent qu’ils n’abandonneront pas leur bétail et ne le transféreront pas dans un endroit où les animaux auront peu de nourriture.
Selon un rapport de l’Institut National de Gestion des Terres, 70% des familles de Chã das Caldeiras préféreraient vivre à Achada Furna et Monte Grande. Cela permettrait de réutiliser les maisons de l’éruption de 1995 qui se trouvent dans le secteur. 110 autres maisons seront réhabilitées et adaptées aux besoins des familles et une centaine de maisons supplémentaires seront construites afin de reloger plus de 200 familles qui ont tout perdu lors de l’éruption actuelle.

Voici un lien vers une vidéo tournée début décembre avant que l’éruption se calme :

https://www.youtube.com/watch?v=ozSoiPHvJ88&feature=player_detailpage

Source: Ocean Press.

 ——————————————

drapeau anglaisThere is currently very little technical information about the eruption. However, reading the local press, it does not seem to be over. According to the scientific team from the University of Cape Verde that is working on the field, there are two fronts of active lava in Portela and Bangaeira, but with less intensity than before.

 According to the latest news I managed to get last night, the lava front is now advancing towards the islet of Losna – one of the main vine-growing properties in Chã das Caldeiras – and is approximately 500 metres from the farm. Due to the advancement of lava one metre every two minutes, the people of Losna have started to remove their belongings. Lava could also reach the road. If this were to happen, it would cut this alternative route to Portela.

The two fronts that were active in Portela, are practically stopped.

Meantime, residents of Cutelo Alto are refusing to leave the place and affirm that what they “have been witnessing of the evolution of the eruption, has nothing to do with that is transmitted by the newspapers”. They do not agree with the possibility of being evacuated to the football field of Mosteiros. Although admitting that they are prepared for any eventuality, they believe lava will not reach the area, at least anytime soon. They claim that they will not abandon their herds of cattle and will not transfer them to a place with little food for them.
According to a report of the National Institute of Land Management, 70% of families of Chã das Caldeiras would prefer to live in Achada Furna and Monte Grande. This would allow to re-use the houses of the1995 eruption that are located in most of these regions. 110 more houses that will be rehabilitated and adapted to the needs of families and about 100 homes will be built to relocate more than 200 families who lost their homes during the current eruption.

Here is a link to a video shot early in December, before the eruption started to decrease:

https://www.youtube.com/watch?v=ozSoiPHvJ88&feature=player_detailpage

Source: Ocean Press.