Fogo (Cap Vert): C’est fini !

drapeau francaisL’éruption sur l’île de Fogo a officiellement pris fin le 8 février 2015, après 77 jours d’activité. Elle avait débuté le 23 novembre 2014.

On n’observe plus d’émissions de SO2 en quantités mesurables, pas plus que d’émissions de matériaux volcaniques (la cendre, par exemple) depuis le dernier événement explosif observé le 7 février.

Source : Ocean Press.

 ——————————————–

drapeau anglaisThe eruption on the island of Fogo came to an end officially on February 8th, 2015, after 77 days of activity. The volcano was active from November 23rd, 2014.
There was no SO2 emission in measurable quantities. There had been no emission of volcanic material (ash) since the last explosive event registered for the last time on February 7th.
Source: Ocean Press.

Fogo (Cap Vert): L’éruption n’est toujours pas terminée // The eruption is not over yet

drapeau francaisOn n’en parle pas beaucoup parce qu’elle ne menace plus des zones habitués mais l’éruption du Pico do Fogo n’est toujours pas terminée. L’activité s’est même légèrement intensifiée au cours des derniers jours avec une émission de lave au pied du cône éruptif. La lave se dirige vers le Monte Beco et le Monte Saia en avançant sur d’anciennes coulées solidifiées. Toutefois, le débit est faible et la lave avance seulement à une vitesse moyenne de 1,5 mètre par heure. Il se pourrait qu’elle menace un champ cultivé, mais il lui faudra d’abord traverser une zone vallonnée avant de l’atteindre.

Le volcan continue par ailleurs à émettre des gaz avec de petites explosions et un panache éruptif qui montent jusqu’à environ 200 mètres de hauteur.

Source : Ocean Press.

 ————————————————

drapeau anglaisLittle is said about it because it is no longer a threat to populated areas, but the eruption of Pico do Fogo is not over yet. Activity even slightly increased in the past days with an emission of lava at the base of the cone and flows that are moving towards Monte Beco and Monte Saia on the layers of the already solidified lava. However, the emission rate is very low and lava progresses at an average rate of 1.5 metres/ hour. It might threaten a field but has yet to cross small elevations before getting to that area.
The volcano also continues to emit gas with small explosions and an eruptive column about 200 metres high.
Source: Ocean Press.

Fogo (Iles du cap Vert): L’éruption agonise mais n’est pas terminée // The eruption is dying slowly but is not over yet

drapeau francaisL’éruption poursuit sa lente agonie mais elle n’est pas pour autant terminée. Comme je l’écrivais dans une note précédente, la phase finale d’une éruption de ce type connaît des hauts et des bas. C’est ainsi que les volcanologues sur le terrain font remarquer que le 13 janvier l’activité au niveau des bouches était plus intense que la veille, avec des explosions et des émissions de gaz et de cendre pouvant monter jusqu ‘à 1500 mètres de hauteur. Les coulées de lave n’avancent plus et leur température de surface est de l’ordre d’une quarantaine de degrés. Les émissions de SO2 sur le site éruptif atteignent 1200 tonnes par jour, ce qui montre bien que l’éruption n’est pas terminée.

Source : Ocean Press.

 —————————————-

drapeau anglaisThe eruption continues its slow death but it is not over yet. As I put it in a previous note, the final phase of an eruption of this type has its ups and downs. Thus, volcanologists on the field point out that on January 13th activity at the vents was more intense than the day before, with explosions and gas and ash emissions up to 1500 metres high. Lava flows are no longer mforward and their surface temperature is about 40°C. SO2 emissions at the eruptive site reach 1200 tons per day, which shows that the eruption is not over.
Source: Ocean Press.

Fogo (Iles du Cap Vert): Vers la fin de l’éruption // The eruption is coming to an end

drapeau francaisD’après les volcanologues qui surveillent le Pico do Fogo, l’éruption « approche de plus en plus de son terme. » L’activité est restée stable au cours des trois derniers jours. Les coulées de lave n’ont guère avancé, ce qui montre que l’éruption tire à sa fin
Les émissions de gaz sont fortement réduites. Les valeurs enregistrées sont inférieures à 1000 tonnes par jour, ce qui est beaucoup plus faible que les 8000 à 11 000 tonnes enregistrées au cours des trois premières semaines de l’éruption. La lave ne s’écoule plus des bouches éruptives. En outre, les instruments de mesure n’ont pas enregistré une importante activité sismique.
Malgré le déclin de l’éruption, l’activité volcanique reste présente et il est demandé aux gens de ne pas s’approcher des bouches éruptives car la situation peut se modifier à tout moment.
Source: Ocean Press.

 ————————————————-

drapeau anglaisAccording to volcanologists who are monitoring Pico do Fogo, the eruption is “increasingly next to its end.” Activity has been remaining stable in the last three days. The lava flows are hardly moving forward, thus demonstrating that eruption is drawing to its end
Gas emissions are greatly reduced. The recorded values are inferior to a thousand tons per day, a rate much lower than the 8,000 to 11,000 tons recorded in the first three weeks of eruption. There is no more emission of lava from the eruptive vents. Besides, the equipment hasn’t registered any significant seismic activity.
Despite the decline of the eruption, volcanic activity continues and people are advised to avoid approaching the eruptive vents because at any moment the situation can be reversed.
Source: Ocean Press.

L’éruption du Fogo en phase terminale? // Is the eruption of Fogo coming to an end?

drapeau francaisSelon João Fonseca, l’un des scientifiques sur le terrain, l’éruption du Pico do Fogo est entrée dans sa phase terminale, même si la lave continue à s’écouler. Elle avance beaucoup moins vite que précédemment et l’activité est en chute libre au niveau des bouches éruptives.

Il ne restera plus de cette éruption que des villages et des terres agricoles recouvertes par la lave…et les photos de ceux qui sont allés sur l’île de Fogo, comme Pascal Blondé qui a rapporté une belle galerie d’images :

http://pascal-blonde.info/volcans_cv.html

 ——————————————

drapeau anglaisAccording to João Fonseca, one of the scientists on the field, the eruption of the Pico do Fogo has entered its final phase, though lava continues to flow. It advances much more slowly than previously and activity has stromgly decreased at the eruptive vents.
The only things left after the eruption will be villages and farmland covered by lava … and the photos of those who visited the island of Fogo, like Pascal Blondé who brought back a nice image gallery:
http://pascal-blonde.info/volcans_cv.html

 

Fogo (Iles du Cap Vert): Retour au calme? // Is the volcano calming down?

drapeau francais14 heures: Ce n’est pas une très bonne nouvelle pour ceux qui ont l’intention d’aller à Fogo dans les prochains jours. En effet, selon les autorités locales, le volcan de Fogo n’a plus montré d’activité depuis cinq jours consécutifs. Les émissions de gaz sont « proches de zéro » et la lave « n’avance plus ». Elle s’est immobilisée à un peu plus de 600 mètres de Bangaeira et de 3,5 km de Fernão Gomes.
Toutefois, ces mêmes autorités indiquent que le volcan pourrait se réveiller, de sorte qu’ils continuent à mettre en œuvre un plan d’urgence, en particulier dans le nord de l’île, pour le cas où la situation viendrait à s’aggraver.
Les habitants des villages de Cutelo Alto et Fonsaco restent en état d’alerte. La lave menace toujours Fernão Gomes à une altitude de près de 1900 mètres. Elle pourrait ensuite prendre la direction de l’océan, une trajectoire sur laquelle sont situés les deux villages.

21h00: Selon les dernières nouvelles, une activité de faible intensité a de nouveau été observée sur le Pico do Fogo ce dimanche avec une coulée de lave qui avance lentement vers Bangaeira dans Chã das Caldeiras et une autres coulée qui se dirige vers Cova Tina et est en train de recouvrir les terres agricoles.
Cependant, le front de coulée qui se trouve à 3,5 km de Fernão Gomes n’avance plus.

L’activité éruptive se caractérise également par des explosions sporadiques, avec parfois des émissions de gaz et de cendre.
En raison de l’imprévisibilité de l’éruption, les autorités restent en état d’alerte.
Source: Ocean Press.

On trouve un certain nombre de vidéos de l’éruption sur YouTube, mais toutes n’ont pas la qualité de celle-ci:

https://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=zIZaGQRuJKQ

 ——————————————–

drapeau anglais14:00: This is not very good news for those who intend to go to Fogo in the coming days. According to the local authorities, the volcano of Fogo has remained « dormant » for five consecutive days, with the gas emissions « near zero » and the lava « stagnated ». Lava remains just over 600 metres from Bangaeira and from 3.5 km of Fernão Gomes.
Yet, these same authorities warn that the volcano could reawaken, so they continue to implement the contingency Plan, particularly in the north of the island, in case the situation should become worse.
Inhabitants of the villages of Cutelo Alto and Fonsaco are on alert in case volcanic activity should become serious. There is still the risk lava might destroy Fernão Gomes, located at an altitude of almost 1900 metres. It might then flow down to the ocean, a path where the two villages are situated.

21:00: According to the latest news, low activity was again observed at Pico do Fogo this Sunday with a lava flow advancing slowly towards Bangaeira in Chã das Caldeiras and another flow moving towards Cova Tina and invading farmland.
However, the flow front which is 3.5 kilometres away from Fernão Gomes remains stagnant without any advancement.
Eruptive activity is also characterised by very sporadic explosions and emission of gases and ash.
Due to the unpredictability of the eruption, the authorities remain on high alert.

Source: Ocean Press.

Quite a good number of videos of the eruption can be found on YouTube but they often do not have the quality of this one:

https://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=zIZaGQRuJKQ