La Palma (Iles Canaries) : l’éruption continue // La Palma (Canary Islands) : the eruption continues

8 heures: L’éruption continue à La Palma, même si elle semble avoir baissé quelque peu d’intensité par rapport à la veille. Comme indiqué précédemment, il s’agit d’une éruption strombolienne avec fontaines et coulées de lave. Cette dernière se dirige vers la mer et les autorités canariennes prennent des mesures de précaution pour éviter que l’éruption fasse des dégâts humains. La Protection Civile prévoit d’évacuer « entre 5 000 et 10 000 personnes » sur les 85000 habitants que compte l’île. Il a été demandé à la population de fermer toutes les fenêtres et portes, d’abaisser les stores et de couper l’électricité et le gaz. Quelque 35 000 personnes au total sont sous la menace de l’éruption. Les habitants de la zone d’Alcalá et d’El Paraíso ont déjà été évacués, et l’évacuation des quartiers d’El Paso, Los Llanos de Aridane et Tazacorte a commencé, en prévision de l’avancée de la lave.
L’UME (Unité d’Urgence Militaire) a prévu d’envoyer des soldats dans le but de minimiser l’impact de l’éruption. 62 hommes doivent arriver ce lundi,ainsi que plusieurs véhicules de soutien qui rejoindront ceux déjà présents à La Palma.

La sismicité et l’inflation enregistrées ces derniers jours ont permis d’anticiper l’éruption et de commencer à prendre des mesures comme l’évacuation des personnes à mobilité réduite.
Les autorités demandent à la population de ne pas s’approcher de la zone de l’éruption. De même, il est très important de garder les routes dégagées afin qu’elles puissent être utilisées en cas d’urgence.
Sources: médias espagnols.

Comme en Islande, les caméras permettent d’obtenir de très bonnes images de l’éruption:

++++++++++

11 heures: Selon les autorités locales, la situation dans la zone de La Palma touchée par l’éruption « est catastrophique », car « une coulée de lave d’une hauteur moyenne de six mètres ronge littéralement les habitations, les infrastructures, les cultures qu’elle trouve sur son chemin vers la côte. » Une centaine de maisons ont été détruites dans la municipalité d’El Paso*.
Selon les scientifiques, la coulée de lave devrait pénétrer dans la mer au large de Tazacorte, peut-être à Playa Nueva, à Los Guirres.
L’éruption étant prévisible au vu de la sismicité et de l’inflation des derniers jours, les autorités ont pu prendre les mesures nécessaires pour protéger la population. Aucune victime n’est donc à déplorer. Comme écrit précédemment, des troupes de l’UME, avec la présence de 180 soldats, devaient arriver à La Palma dans la matinée
Bien que l’aéroport de La Palma fonctionne normalement malgré l’éruption du volcan, plusieurs vols, en particulier à destination ou en provenance de La Gomera ont été annulés.
A noter qu’ un rayon d’exclusion de 2 kilomètres a été fixé autour des centres éruptifs pour minimiser. l’impact des projections pyroclastiques et l’exposition aux gaz.

S’agissant de l’éruption proprement dite, des fissures de deux cents mètres de long ont été observées, alignées dans une direction nord-sud et distantes d’environ 200 mètres, avec divers points d’émission. La température de surface de la lave émise atteint 1075ºC, la formation d’un cône principal est également observée, la colonne de cendres volcaniques atteint une hauteur de 1 500 mètres et les gaz émis atteignent 3 000 mètres.

Source: presse espagnole.

* Par respect pour la population, je ne diffuserai pas de photos de maisons en train de brûler. Le voyeurisme n’a pas sa place sur mon blog.

++++++++++

14 heures: L’éruption se poursuit. La lave se déplace vers la mer et les scientifiques pensent qu’elle pourrait atteindre la côte vers 20 heures ce soir. La lave a détruit une centaine d’habitations et avance à environ 700 mètres par heure, détruisant cultures et maisons sur son passage. Comme indiqué précédemment, quelque 5 000 personnes ont été évacuées après que le niveau d’alerte soit passé au Rouge hier. Les autorités ont également décrété la fermeture de sept routes, certaines ensevelies sous la lave, ainsi qu’une école, Los Campitos à El Paso, tandis que Todoque, à Los Llanos de Aridane, est en danger.
Le Premier Ministtre Pedro Sánchez, présent sur les lieux, a déclaré que « cette éruption ne va pas laisser les gens derrière d’un point de vue économique. Nous avons suffisamment de capacités déployées ici sur La Palma pour pouvoir faire face à tout type d’éventualité. Pour l’instant, le plus important est de garantir la sécurité. »

Source: El Pais.

++++++++++

16 heures: Les scientifiques indiquent que des explosions et des émissions de gaz nocifs vont se produire lorsque la lave atteindra la mer. Un périmètre d’exclusion sur mer est prévu au sud par Punta del Pozo (Puerto Naos), au nord par la plage de Las Viñas (Tazacorte) et parallèle à la côte à un demi-mille nautique au large, La police empêchera l’accès à la zone par la terre.
Une quarantaine de maisons de Tazacorte ont été évacuées ce lundi car les coulées de lave sont entrées dans la localité en se dirigeant vers la mer. Le nombre provisoire de personnes évacuées atteint environ 5 500. L’alerte aux incendies de forêt reste active, avec mobilisation des pompiers et des brigades forestières, ainsi que de l’Unité Militaire d’Urgence (UME).
Pevolca rappelle qu’il existe un rayon d’exclusion de deux kilomètres autour du site de l’éruption.

Source: El Pais.

++++++++++

21h30: La lave a réduit sa vitesse de déplacement et elle n’atteindra pas la côte ce lundi soir, comme prévu initialement. Le front de coulée se trouve au niveau du quartier de Todoque. Il reste encore la moitié du chemin parcouru pour atteindre la mer. La lave avance maintenant plus lentement et l’activité éruptive sur la Cumbre Vieja est moins intense. A noter que cette évolution se produit souvent sur une éruption de ce type une fois terminée la libération initiale des gaz. Cela ne signifie pas que l’éruption est en phase terminale. Une fontaine de lave très vigoureuse jaillit ce soir de la bouche éruptive principale.
Ce soir, une centaine de maisons ont été affectées par l’éruption. Les lignes électriques et l’approvisionnement en eau pour la consommation domestique fonctionnent normalement. Cependant, il y a des préoccupations pour l’eau utilisée pour l’irrigation.

Source: El Pais.

———————————————

8:00 am: The eruption continues in La Palma, although it seems to have declined somewhat compared to the day before. As previously indicated, it is a Strombolian eruption with lava fountains and lava flows. The latter are heading towards the sea and the Canary Islands authorities are taking precautionary measures to prevent the eruption from causing human damage. Civil Protection plans to evacuate « between 5,000 and 10,000 people » out of the 85,000 inhabitants of the island. Residents were asked to close all windows and doors, lower the blinds and turn off electricity and gas. Some 35,000 people in total are at risk of the eruption. Residents of the Alcalá and El Paraíso area have already been evacuated, and the evacuation of the neighbourhoods of El Paso, Los Llanos de Aridane and Tazacorte has started, in anticipation of the advancing lava.
The UME (Military Emergency Unit) has planned to send soldiers in order to minimize the impact of the eruption. 62 men are due to arrive this Monday, as well as several support vehicles which will join those already present in La Palma.
The seismicity and inflation recorded in recent days have made it possible to anticipate the eruption and to start taking measures such as the evacuation of people with reduced mobility.
The authorities ask the population not to approach the area of the eruption. Likewise, it is very important to keep the roads clear so that they can be used in an emergency.
Sources: Spanish media.

Like in Iceland, the webcams allow us to get great pictures of the eruption.

++++++++++

11:00 am: According to local authorities, the situation in the area of La Palma affected by the eruption « is disastrous », because « a lava flow with an average height of six metres is literally eating away the homes, infrastructure and crops on its way to the coast.  » A hundred houses were destroyed in the municipality of El Paso*.
Scientists say the lava flow is expected to enter the sea off Tazacorte, possibly in Playa Nueva, Los Guirres.
As the eruption was predicted in view of the seismicity and inflation of the last few days, the authorities were able to take the necessary measures to protect the population. No casualty has been reported. As previously written, EMU troops, with the presence of 180 soldiers, were expected to arrive in La Palma this morning
Although La Palma airport is operating normally despite the volcano eruption, several flights, especially to or from La Gomera have been cancelled.
An exclusion radius of 2 kilometres has been set around the eruptive centers to minimize. the impact of pyroclastic projections and exposure to gases.
Regarding the eruption itself, fissures two hundred metres long were observed, aligned in a north-south direction and about 200 metres apart, with various emission points. The surface temperature of the lava reaches 1075ºC, the formation of a main cone is also observed, The ash column reaches a height of 1500 metres and the gases reach 3000 metres.
Source: Spanish press.

* As a matter of respect for the population, I will not publish photos of burning houses. Voyeursm does not exist on this blog.

++++++++++

2:00 p.m .: The eruption continues. Lava is travelling towards the sea and scientists believe it could reach the coast around 8 p.m. tonight. It has destroyed around 100 homes and is advancing at around 700 metres per hour, destroying crops and houses in its path. As previously reported, some 5,000 people were evacuated after the alert level was raised to Red yesterday. Authorities have also ordered the closure of seven roads, some buried in lava, as well as a school, Los Campitos in El Paso, while Todoque, in Los Llanos de Aridane, is in danger.
Prime Minister Pedro Sánchez, present at the scene, said that « this eruption is not going to leave people behind from an economic point of view. We have enough capacities deployed here on La Palma to be able to deal with any kind of crisis. The most important thing for now is to ensure security.  »
Source: El Pais.

++++++++++

4:00 pm: Scientists indicate that explosions and noxious gas emissions will occur when lava reaches the sea. An exclusion perimeter on the sea is planned to the south by Punta del Pozo (Puerto Naos), to the north by the beach de Las Viñas (Tazacorte) and parallel to the coast half a nautical mile offshore, Police will prevent access to the area by land.
About forty houses in Tazacorte were evacuated today Monday because the lava flows entered the municipality on their way to the sea. The provisional number of evacuees reached around 5,500. The forest fire alert remains active, with mobilization of firefighters and forestry brigades, as well as the Emergency Military Unit (UME).
Pevolca recalls that there is an exclusion radius of two kilometres around the site of the eruption.
Source: El Pais.

++++++++++

09:30 pm: The lava has reduced its speed and it will not reach the coast this Monday evening, as initially predicted. The flow front lies at the Todoque district. There is still half of the way to reach the sea. Lava is now advancing more slowly and the eruptive activity on Cumbre Vieja is less intense. This evolution often occurs in an eruption of this type once the initial release of gases has ended. This does not mean that the eruption is about to come to an end. A very vigorous lava fountain gushes out this evening from the main eruptive vent.
Tonight, around 100 homes have been affected by the eruption. Power lines and water supply for domestic consumption are operating normally. However, there are concerns for the water used for irrigation.

Source: El Pais.

Fontaine de lave le 20 septembre au soir

Vue de la zone sous la menace de la lave

Eruption du volcan Taal : Interdiction d’accès à certaines localités // Access to some municipalities is forbidden

Comme d’habitude en période d’éruption dans cette partie du monde, un certain nombre de paysans ignorent les mises en garde du gouvernement et retournent s’occuper de leurs dermes et de leurs animaux, mais cela deviendra plus difficile à l’avenir. Depuis le 15 janvier 2020, les villes d’Agoncillo, Laurel et Talisay sont totalement bloquées, ce qui signifie qu’aucune personne, en particulier les habitants, n’est autorisée à entrer dans les trois localités qui sont actuellement les plus durement touchées par les retombées de cendre. Un nombre important de policiers, aidés par les forces militaires, a été déployé aux entrées et sorties des trois villes pour s’assurer que personne n’y entrera. La police et les militaires évacuent également des personnes de 21 barangays (petites unités administratives) de la ville de Tanauan, ainsi que de Malvar, Lipa et Cuenca qui sont proches du Taal. La police évacue ces zones pour s’assurer qu’en cas d’éruption majeure, il n’y aura personne dans la zone de danger. Outre la zone de danger de 14 kilomètres, une «zone tampon» d’un kilomètre de rayon a été ajoutée à titre de précaution.
Selon le bureau de gestion des risques (PDRRMO), le nombre de personnes évacuées a rapidement augmenté depuis le début de l’éruption. Sur la base des dernières données, 27 312 familles, soit 125 107 personnes, sont logées dans 373 centres d’hébergement provisoires.
Le PDRRMO indique également qu’il n’y a pas de maisons endommagées, mais la police a signalé des maisons qui se sont effondrées sous le poids de la cendre sur leur toit toit. En agriculture, les dégâts sont actuellement estimés à 548 millions de pesos.
Source: Manila Bulletin.

++++++++++

Dans son dernier bulletin, le PHIVOLCS indique que de nouvelles fractures laissant échapper de la vapeur – ce qui révèle des volumes importants de magma – ont  été découvertes sur le versant nord de Volcano Island. Les fractures déjà observées en plusieurs autres endroits se sont élargies de quelques centimètres. L’activité dans le cratère principal du Taal au cours des dernières 24 heures s’est caractérisée par «une émission régulière de vapeur et de faibles explosions peu fréquentes qui ont généré des panaches de cendres gris foncé de 100 à 800 mètres de hauteur». La sismicité reste élevée.
Le niveau d’alerte 4 est toujours en vigueur, ce qui signifie qu’une puissante éruption est toujours possible dans les prochaines heures ou les prochains jours.

———————————————-

As usual when an eruption occurs in that part of the world, a number of farmers are ignoring government warnings to keep away and have gone back to tend or rescue their animals.This will become more difficult in the future. Since January 15th, 2020, the towns of Agoncillo, Laurel, and Talisay are in a total lockdown which means that not a single person, especially local residents, is allowed to enter the three municipalities, currently the hardest hit by the ash ejections from the volcano. A significant number of policemen, helped by military forces, have been deployed in entry and exit points of the three towns to ensure that no one would dare to enter them. Police and military forces are also evacuating people from 21 barangays of Tanauan City, and some barangays of Malvar, Lipa, and Cuenca which are close to Taal Volcano. They are evacuating these areas because they want to make sure that if a major eruption occurs, there will be no people within the danger zone. Aside from the 14-kilometer danger zone, an additional one-kilometre radius “buffer zone” has been added as a precaution.

According to the Provincial Risk Reduction and Management Office (PDRRMO), the number of evacuees has been quickly rising since the start of the eruption. Based on the latest PDRRMO data, a total of 27,312 families, or 125,107 people, are being housed in 373 evacuation centers.

PDRRMO also indicates that there are no damaged houses although there are reports from the police about houses that collapsed due to thick ash that covered the roof. In agriculture, the initial assessment disclosed that the damage has already reached P548 million.

Source: Manila Bulletin.

++++++++++

In its latest bulletin, PHIVOLCS indicates that steaming fissures, indicating high volumes of magma, were discovered on the northern slopes of Volcano Island. Existing fissures already identified in several places widened by a few centimetres. The activity in the volcano’s Main Crater in the past 24 hours has been characterized by “steady steam emission and infrequent weak explosions that generated dark grey ash plumes 100 to 800 metres tall.” Seismicity is still elevated.

Alert Level 4 is still in effect in and around Taal Volcano, which means that a hazardous eruption is still possible within hours or days,

Le panache éruptif du Taal vu depuis l’espace (Source: NASA)