Eruption de Hunga Tonga-Hunga Ha’apai (suite / continued)

Selon les médias néo-zélandais, des vagues de tsunami se sont abattues sur des maisons dans l’archipel des Tonga à la suite de la très violente éruption mentionnée précédemment. Plusieurs pays du Pacifique sont en état d’alerte, y compris la Nouvelle-Zélande où les vagues ont endommagé des bateaux dans la célèbre marina de Tutukaka sur l’île du Nord. Les images montrent des bateaux qui ont rompu leurs amarres.
Des vidéos montrent également des vagues déferlant sur des maisons, des propriétés et une église dans lesTonga. Pour le moment – et c’est heureux – il n’est pas fait état de blessés ou de morts. Il n’y a plus d »électricité et les communications sont extrêmement limitées aux Tonga. Comme une grande partie du pays est couverte de cendre, on craint que de nombreuses personnes souffrent de problèmes respiratoires et que l’eau potable vienne à manque.
L’armée néo-zélandaise surveille la situation aux Tonga et se tient prête à apporter son aide si le gouvernement tongien le demande.
Le tsunami a suivi l’éruption de Hunga Tonga-Hunga Ha’apai qui a envoyé un panache de vapeur, de gaz et de cendre jusqu’à 20 km dans le ciel (voir image ci-dessous). Comme je l’ai déjà écrit, l’éruption a déclenché des alertes tsunami dans plusieurs pays, dont les Fidji, les Samoa, le Vanuatu, l’Australie et la Nouvelle-Zélande.
Source : New Zealand Herald.

——————————————-

According to New Zealand newsmedia, tsunami waves have crashed into homes in Tonga following the devastating and violent eruption eruption mentined previously. Multiple Pacific countries are on alert including New Zealand where surging seas have damaged boats in the popular North Island Tutukaka marina, with images showing vessels pulled from their moorings and some left marooned.

Video footage also shows waves washing through homes, properties and a church in Tonga, but there are not yet reports of injuries or fatalities. Power is out and communication are extremely limited in Tonga. With much of the country covered in ash, there are fears that many people are struggling to breathe and that fresh drinking water might be limited.

The New Zealand Defence Force said it was monitoring the situation in Tonga and stood ready to assist if requested by the Tongan government.

The tsunami followed the eruption of Hunga Tonga-Hunga Haʻapai which sent ash, steam and gas up to 20km into the air. As I put it before, the eruption sparked tsunami warnings and alerts in multiple countries including Fiji, Samoa, Vanuatu, Australia and New Zealand

Source: New Zealand Herald.

Source: Tonga Services

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.