Nyiragongo (RDC): un constat d’échec // An admission of failure

La chaîne France 24 a diffusé le 27 août 2021 un très bon reportage sur la situation à Goma (République Démocratique du Congo) après l’éruption du Nyiragongo le 22 mai 2021. Le documentaire est d’une grande honnêteté. C’est aussi un constat d’impuissance et d’échec. Comme le déclare Dario Tedesco (Université de Campanie), « on a beaucoup à apprendre, on s’est trompé ». Il faut dire, à la décharge des volcanologues locaux que l’Observatoire Volcanologique de Goma (OVG) manque cruellement de moyens. J’avais insisté sur cet aspect au moment de l’éruption. Ce n’est pas la première fois que le volcan déverse sa lave sur Goma et on sait que cette situation tragique se reproduira à plus ou moins long terme.

Le reportage met aussi en évidence une autre épée de Damoclès qui menace la région: le lac Kivu et les énormes quantités de gaz carbonique et de méthane qui se cachent dans ses profondeurs et ne demandent qu’à s’évacuer à la moindre occasion, si un fort séisme déstabilise le lac, par exemple. Tout le monde se souvient de la catastrophe du lac Nyos (cameroun) le 21 août 1986.

Il est facile de dire que l’on réalisé de bonnes prévisions quand la lave s’évacue dans une zone désertique, comme sur le Kilauea (Hawaii) ou dans l’Enclos du Piton de la Fournaise (Ile de la réunion). mais quand le volcan menace des zones densément peuplées, c’est une autre paire de manches…

Vous aurez accès au reportage de France 24 en cliquant sur ce lien.

J’ai écrit sur ce blog plusieurs articles à propos du lac Kivu. Vous les trouverez à l’aide du moteur de recherche dans la colonne de droite. Voici l’un d’eux:

Le méthane du lac Kivu (Rwanda / RDC) : entre menace et légende…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.