Volcans du monde // Volcanoes of the world

Shishaldin (Aléoutiennes / Alaska):

Le 12 juillet 2019, l’Observatoire Volcanologique d’Alaska (AVO) a fait passer au Jaune la couleur de l’alerte aérienne du Shishaldin. Ce changement fait suite à une augmentation de l’activité sismique au cours des dernières semaines, avec une hausse de la température de surface au sommet du volcan visible sur les données satellitaires. Un pilote a également observé une incandescence dans le cratère lors d’un récent survol. Ces observations représentent une évolution par rapport à l’activité normale du Shishaldin, mais ne signifient pas nécessairement qu’une éruption va se produire.
Source: AVO.

++++++++++

Mayotte (Archipel des Comores):

On peut lire beaucoup d’articles de presse sur le nouveau volcan sous-marin découvert à Mayotte, avec des conclusions parfois quelque peu fantaisistes. La vérité se trouve dans les bulletins diffusés par l’IPGP, le BRGM ou l’OVPF. Comme je l’ai écrit précédemment, une première campagne de mesures océanographiques (MAYOBS1) à bord du Marion Dufresne du 2 au 18 mai 2019 a permis de découvrir la naissance d’un nouveau volcan sous-marin à l’Est de Mayotte. La campagne suivante (MAYOBS2), organisée du 11 au 17 juin 2019 a permis d’en savoir plus sur ce nouveau volcan. Les levés bathymétriques ont révélé la présence d’une nouvelle zone d’activité volcanique sur une surface couvrant plus de 8 km², avec une hauteur variant de 25 à 75 mètres.

Outre la sismicité – qui est moins forte que celle observée en mai 2018 quand l’essaim a débuté – la population redoute un risque de submersion des rivages car l’île de Mayotte s’incline vers l’Est, très probablement à cause de la vidange d’une ou plusieurs poches magmatiques. Cet affaissement atteint aujourd’hui 130 millimètres, alors qu’il n’est que de 0,19 mm en temps normal. Il faudra être vigilant, surtout au moment des tempêtes et des grandes marées. Malgré cela, il ne semble pas que Mayotte soit sur le point de disparaître dans l’océan de la même façon que l’aérolithe dans L’Etoile Mystérieuse des Aventures de Tintin !

++++++++++

Stromboli (Sicile) :

Le Conseil Régional de Sicile vient de déclarer l’état de catastrophe naturelle sur l’île de Stromboli suite à l’éruption du 3 juillet 2019. Une somme de 20 millions d’euros sera allouée pour réparer les dégâts causés par cet événement.

Suite à une visite à Ginostra, le Président de Région a déclaré qu’il fallait « agir rapidement pour rétablir la sérénité parmi les habitants et préserver leur sécurité et celle de tous les touristes qui visitent l’île de Stromboli. » Au-delà de l’évacuation de la couche considérable de cendre, il est nécessaire de commencer immédiatement les travaux pour protéger la zone habitée qui a subi de gros dégâts. Selon la protection civile sicilienne, il existe un risque hydrogéologique car de vastes portions de l’île ont été dévastées les incendies qui se sont propagés dans la végétation. La partie surplombant le village de Ginostra est la plus menacée. En cas de fortes pluies, une masse considérable de débris pourrait être déstabilisée et représenter une menace supplémentaire pour la sécurité publique et privée. Au vu des estimations, le Président de Région a déclaré qu’au moins cinq millions d’euros devront être utilisés pour nettoyer toutes les évacuations d’eaux naturelles, reconstruire les murs en pierre sèche qui soutiennent d’anciennes terrasses, consolider les falaises du front de mer qui surplombent le petit port et remplacer la végétation détruite. Deux autres millions devront être consacrés à la remise en état des services essentiels – systèmes électriques et téléphoniques endommagés par les incendies. La majeure partie des sommes allouées devra être consacrée à la mise en sécurité du port et pour garantir l’utilisation de la jetée qui sera en travaux destinés à améliorer sa fonctionnalité. Il s’agit en effet du seul point pour quitter l’île dans sa partie ouest. Pour cette raison, ces structures doivent nécessairement être à l’abri de tout événement qui pourrait compromettre une utilisation régulière.
Pour le reste, aucun dégât n’a été constaté sur le réseau d’alimentation en eau. Le Président de Région a fait remarquer que l’activité volcanique du Stromboli, constamment surveillée par les services compétents, ne représente pas un danger imminent pour la population. Cette déclaration va, bien sûr, à l’encontre de celle du ministère des affaires étrangères français qui dissuadait carrément les touristes de se rendre dans les Iles Eoliennes.

Source : La Sicilia.

L’INGV explique qu’au cours derniers jours, l’activité éruptive est soutenue, en particulier dans les parties centre-sud et nord de la zone des cratères, sans toutefois être exceptionnelle. Une coulée de lave qui se divise en deux branches avance dans la partie supérieure de la Sciara del Fuoco. Elle prend se source dans la partie effondrée de la lèvre du cratère. Des blocs se détachent des fronts de coulées et dévalent la pente jusqu’à la mer.

Les guides de Stromboli m’indiquent que l’accès au Pizzo reste fermé. Il est vrai que pendant le paroxysme du 3 juillet, les retombées de matériaux pyroclastiques ont complètement recouvert le sol du Pizzo, détruisant les instruments de contrôle qui s’y trouvaient. Sur le versant sud-est du Pizzo, l’abondance de retombées de lambeaux de lave a donné naissance à une coulée rhéomorphique d’environ 200 à 300 mètres de longueur qui a recouvert le chemin généralement emprunté par les groupes fe touristes et leur guides pour redescendre vers le village (Informations INGV)

—————————————–

Shishaldin (Aleutians / Alaska):

On July 12tn, 2019, the Alaska Volcano Observatory (AVO) raised the aviation colour code to Yellow at Shishaldin Volcano. This change was based on increased seismic activity over the past few weeks, accompanied by elevated surface temperatures at the summit in satellite data. A pilot also observed incandescence in the summit crater during a recent overflight. These observations represent a departure from normal background activity at Shishaldin, but do not necessarily indicate that an eruption will occur.

Source: AVO.

++++++++++

Mayotte (Comoros):

One can read many press articles about the new submarine volcano discovered in Mayotte, with conclusions that are sometimes somewhat fanciful. The truth can be found in the bulletins released by IPGP, BRGM or OVPF. As I put it previously, a first oceanographic campaign aboard the Marion Dufresne from May 2nd to 18th, 2019, revealed the birth of a new submarine volcano east of Mayotte. The following campaign (MAYOBS2), organized from June 11th to 17th, 2019 allowed to know more about this new volcano. Bathymetric surveys revealed the presence of a new area of ​​volcanic activity on a surface covering more than 8 km², with a height ranging from 25 to 75 metres.
In addition to the seismicity – which is less strong than that observed in May 2018 when the swarm started – the population fears a risk of submersion of the shorelines because the island of Mayotte is subsiding towards the East, most likely because of the drainage of one or more magma pockets. This subsidence today reaches 130 millimetres, whereas it is only 0.19 mm in normal times. It will be necessary to be vigilant, especially during storms and high tides. Despite this, it does not seem that Mayotte is about to disappear into the ocean in the same way as the aerolite in The Shooting Star in The Adventures of Tintin!

++++++++++

Stromboli (Sicily)

The Regional Council of Sicily has just declared the state of natural disaster on the island of Stromboli following the eruption of July 3rd, 2019. 20 million euros will be allocated to repair the damage caused by this event.
Following a visit to Ginostra, the President of the Region declared that « we must act quickly to restore serenity among the inhabitants and preserve their safety and that of all tourists visiting the island of Stromboli. Beyond the cleaning of the considerable layer of ash, it is necessary to begin immediately the works to protect the inhabited area which has undergone great damage. According to the Sicilian civil protection, there is a hydrogeological risk because large parts of the island have been devastated by fires that have spread in the vegetation. The part overlooking the village of Ginostra is the most threatened. In the event of heavy rains, a considerable mass of debris could be destabilized and pose an additional threat to public and private security. In view of the estimates, the President of the Region stated that at least five million euros will have to be used to clean all the evacuations of natural waters, rebuild the dry stone walls that support ancient terraces, consolidate the cliffs overlooking the small harbor and replace the destroyed vegetation. Another two million will be spent on the rehabilitation of essential services – fire-damaged electrical and telephone systems. The majority of the money will have to be devoted to the security of the port and to guarantee the use of the jetty which will be in works destined to improve its functionality. It is indeed the only point to leave the island in its western part. For this reason, these structures must necessarily be protected from any event that could compromise regular use.
For the rest, no damage was found on the water supply network. The Regional President pointed out that the volcanic activity of Stromboli, constantly monitored by the competent services, does not represent an imminent danger to the population. This statement goes, of course, against that of the French Ministry of Foreign Affairs which outright dissuaded tourists from visiting the Aeolian Islands.
Source: Sicilia.

INGV explains that during the past days activity remained elevated, especially in the south-central and northen parts of the crater area, but was not exceptional. A lava flow dividing in two branches is advancing in the upper part of the Sciara del Fuoco. It takes its source in the collapsed part of the crater rim. Blocs break free from the lava fronts and roll down the slope and into the sea.

The local guides have informed me that access to the Pizzo is still closed. During the paroxysm of July 3rd, the fallout of pyroclastic materials completely covered the Pizzo, destroying the control instruments that were there. On the south-eastern slope of the Pizzo, the fall of molten lava  triggered a rheomorphic flow about 200 to 300 metres long which covered the trail generally used by tourist groups and their guides. to go down to the village (INGV Information)

Vues de Ginostra et de son petit port (Photos: C. Grandpey)

Image thermique des cratères du Stromboli (Source: INGV)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.