Nouvelle éruption à Manam (Papouasie-Nouvelle-Guinée) // New eruption at Manam (Papoua-New-Guinea)

L’île volcanique de Manam fait fréquemment la une des journaux ces jours-ci, avec de puissantes éruptions. La dernière en date a eu lieu au petit matin le 11 janvier 2019, avec pour conséquence le passage de l’alerte aérienne à la couleur Rouge.
Selon le VAAC de Darwin, l’éruption a généré un panache de cendre qui s’est élevé jusqu’à 15,2 km au dessus du niveau de la mer. C’est le panache le plus élevé produit par le volcan depuis 2015.
Il est utile de rappeler que l’île de Manam mesure une dizaine de kilomètres de large. Elle se trouve à 13 km de la côte nord de la Papouasie Nouvelle Guinée. C’est l’un des volcans les plus actifs du pays. Deux cratères sont présents au sommet et sont tous les deux actifs, bien que la plupart des éruptions historiques – comme celle du 7 janvier dernier (voir ma note du 8 janvier) – ont eu lieu dans le cratère sud. Il y a quatre « couloirs d’avalanche » qui canalisent la lave et les coulées pyroclastiques qui ont parfois atteint la côte. L’observatoire volcanologique de Rabaul (RVO) demande aux habitants et aux touristes de rester à l’écart de ces vallées
Source: The Watchers.

————————————————-

The volcano-island of Manam is frequently making the headlines these days, with powerful eruptions. A new one took place in the early morning of January 11th, 2019, which prompted to raise the aviation colour code to Red.

According to the Darwin VAAC, the eruption produced an ash plume that rose up to 15.2 km above sea level. It was the highest plume produced by the volcano since 2015.

It is useful to remember that the island of Manam is about 10 kilometres wide. It lies 13 km off the northern coast of mainland Papua New Guinea. It is one of the country’s most active volcanoes. Two summit craters are present; both are active, although most historical eruptions – like that of 7 January (see my post of 8 January) – have originated from the southern crater. There are four « avalanche valleys » that channel lava and pyroclastic flows that sometimes reached the coast. The Rabaul Volcano Observatoty (RVO) has urged residents and tourists to stay away from theese valleys

Source: The Watchers.

Activité éruptive à Manam en 2017 (Crédit photo: NASA)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.