Les pierres de curling d’Ailsa Craig (Ecosse) // The curling stones of Ailsa Craig (Scotland)

Les Jeux Olympiques d’hiver ont débuté en Corée du Sud, avec leurs compétitions de ski, de patinage, etc. Un sport est beaucoup moins connu, du moins en France: le curling. Il consiste à faire glisser de grosses pierres circulaires sur la glace vers une cible baptisée la maison. Il y a deux équipes de quatre joueurs. Chaque équipe doit faire glisser huit pierres. Les pierres avancent en tournant, d’où le nom du sport. Deux joueurs de l’équipe balaient la glace devant la pierre afin d’essayer de la faire s’arrêter au bon endroit.
Très peu de gens savent que les pierres utilisées dans le curling proviennent d’un seul endroit au monde: Ailsa Craig, une petite île dans le Firth of Clyde, au large de la côte ouest de l’Écosse. Ailsa Craig a une histoire agitée. Revendiquée par les Écossais, envahie par l’Empire espagnol, l’île était autrefois un repaire de contrebandiers. Elle est inhabitée depuis le 19ème siècle. Les photos et vidéos montrent de très jolies colonnes de basalte dont les seuls habitants sont les oiseaux marins. L’île pourrait ne présente guère d’intérêt de nos jours, sauf en raison de sa géologie particulière …. et du curling !
D’un point de vue géologique, l’île est le reste d’un volcan qui est entré en éruption il y a 60 millions d’années. L’éruption a été si violente que le Groenland s’est séparé de l’Écosse et que s’est formé l’Océan Atlantique. Repoussé loin du panache mantellique, le volcan a été coupé de sa source magmatique. Après la fin de l’éruption, des millions d’années d’érosion ont fait disparaître les roches sédimentaires qui entouraient les roches magmatiques plus dures, exposant ainsi l’ancienne chambre magmatique du volcan. Ce phénomène de déchaussement s’observe sur de nombreux volcans du même type. Le Strombolicchio est en un bon exemple en Sicile.
Ailsa Craig comprend trois variétés de granit qui se différencient par leur teneur en minéraux : Ailsa Craig Common Green, Ailsa Craig Red Hone et Ailsa Craig Blue Hone. La coloration distinctive de cette dernière roche, un gris-blanc tacheté de points bleutés, résulte de la présence de riebeckite et d’arfvedsonite, deux amphiboles riches en sodium et en fer. Le granit riche en riebeckite  est une variété extrêmement rare et Ailsa Craig est le seul endroit de la planète où on le trouve. Avec les autres variétés de granit d’Ailsa Craig, Ailsa Craig Blue Hone est nécessaire pour la production des meilleures pierres de curling.
La texture uniforme et fine du granit riche en riebeckite lui confère une grande élasticité. Les pierres de curling fabriquées à partir d’Ailsa Craig Blue Hone et Common Green présentent donc une grande résistance aux impacts qui se produisent au cours de la pratique du sport. Les minéraux composant la roche, principalement le quartz et le feldspath, ont une faible conductivité thermique, une autre propriété appréciée dans une bonne pierre de curling. Une pierre trop froide ou trop chaude affecterait négativement le mince film d’eau sur lequel la pierre de curling glisse. Enfin, le tissu imperméable rend la roche hydrofuge et résistante à l’eau et à l’usure, des facteurs qui diminueraient les performances d’une pierre de curling.
En cliquant sur le lien suivant, vous obtiendrez plus de détails sur Ailsa Craig et ses pierres, des origines à nos jours. Vous verrez comment les pierres de curling sont fabriquées. Vous apprécierez sans aucun doute l’accent écossais des personnes interviewées!

 https://youtu.be/Mc7Nq63wGTQ

Source: Forbes.

—————————————

The Winter Olympics have opened in South Korea, with their competitions of skiing, skating and so on. One sport is far less popular, at least in France: curling. Players slide curling stones on the ice towards a target, called the house. There are two teams with four players on each team. Each team slides eight stone. The player sliding the stone can make it turn or curl slowly, hence the name of the sport. Two other players on the team sweep the ice in front of the stone with brooms. This is to make the stone stop in the right place.

Very few people know that the stones used in curling come from one single place in the world: Ailsa Craig, a small island in the Firth of Clyde, along the west coast of Scotland. Ailsa Craig has a troubled history. Claimed by the Scots, invaded by the Spanish Empire, it was once a hiding place for smugglers. The island became uninhabited in the 19th century. The photos and videos of the island show very nice volcanic columns whose only residents are the sea birds. The island might be of little interest nowadays, if not for its peculiar geology…. and curling.

Geologically, the island is the remains of a long extinct volcano. 60 million years ago, this volcano erupted so violently that Greenland became separated from Scotland and the primordial Atlantic Ocean formed. Pushed away from the mantle plume, the volcano was cut off from its magma source. After the eruption ended, millions of years of erosion removed the softer sedimentary rocks around the harder magmatic rocks, exposing the former magma chamber of the volcano.

Ailsa Craig comprises three granite varieties, characterized by their mineral content. The Ailsa Craig Common Green, the Ailsa Craig Red Hone, and the Ailsa Craig Blue Hone. The distinctive coloration of the latter rock, a grey-white spotted with bluish dots, results from the presence of riebeckite and arfvedsonite, two amphiboles rich in sodium and iron. Riebeckite-granite is an extremely rare granite variety and Ailsa Craig is the only spot worldwide where it can be found. Together with the other granite varieties from Ailsa Craig, Ailsa Craig Blue Hone is needed for the production of the best curling stones in the world.

The uniform, fine-grained texture of the riebeckite microgranite lends the rock a high elasticity. Curling stones made from Ailsa Craig Blue Hone and Common Green display therefore a high resistance to impacts, as experienced during a curling game. The minerals composing the rock, mostly quartz and feldspar, have a low thermal conductivity, another valued property for a good curling stone. A too cold or too hot stone would negatively affect the thin water film on which the curling stone slips. Finally, the impermeable fabric makes the rock water repellent and resistant towards water and weathering, further factors lowering the performance of a good curling stone.

If you click on the following link, you will get more details on Ailsa Craig and its stones, from the origins to today. You will see how curling stones are manufactured. You will no doubt appreciate the Scottish accent of the interviewees…

Video Scottish accent) + fabrication industrielle

https://youtu.be/Mc7Nq63wGTQ

Source: Forbes.

Colonnes basaltiques à Ailsa Craig (Crédit photo : Mary and Angus Hogg)

Pierres de curling

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s