Projet de téléphérique sur le Kawah Ijen (Indonésie) !! // A cable car soon on Kawah Ijen (Indonesia)?

Si l’information avait été diffusée le 1er avril, elle me ferait rire. Malheureusement, l’article a été publié par le Jakarta Post le 8 juin 2017. Nous y apprenons qu’un projet visant à améliorer l’infrastructure touristique du Kawah Ijen, avec l’implantation d’un téléphérique dans le secteur, est à l’ordre du jour au Ministère du Tourisme, car cette destination populaire dans l’est de l’île de Java a été incluse dans le plan national de développement du tourisme. Le responsable du tourisme pour le district de Bondowoso, là où se trouve le Kawah Ijen, indique que le développement du tourisme dans la région inclurait d’autres entités comme le Ministère de l’Environnement et des Forêts ainsi que des investisseurs privés. Il a déclaré: « Le site touristique du Kawah Ijen est en passe de devenir une destination internationale équipée d’un téléphérique entre Paluding et le cratère. Les visiteurs pourront ainsi dominer le cratère et la zone naturelle environnante grâce au téléphérique. »
Bien que situé entre Bondowoso et Banyuwangi, le Kawah Ijen était géré par l’Agence de conservation des ressources naturelles de Jember avant que le gouvernement répertorie le site dans son plan national de développement du tourisme.
Source: The Jakarta Post.

——————————————-

If the information had been published on April 1st, I would laugh. Unfortunately, the article was released by the Jakarta Post on June 8th 2017. We learn that plans to upgrade tourism facilities at Kawah Ijen crater, complete with a cable car across the area, are currently being discussed at the Tourism Ministry, as this popular destination in East Java has been included in the national strategic tourism plan. The head of Bondowoso Tourism says the development would include other related parties, including the Environment and Forestry Ministry and private investors. He said: « The Ijen crater tourist site is set to be an international destination that would be equipped with a cable car from Paluding to the crater. Visitors would also be able to enjoy the crater and the surrounding natural tourist area from above in the cable car. »

Although located between Bondowoso and Banyuwangi, the Ijen crater was managed by the Jember Natural Resource Conservation Agency (BKSDA) before the central government listed the site in its national plan.

Source: The Jakarta Post.

Photo: C. Grandpey

 

Publicités

5 réflexions au sujet de « Projet de téléphérique sur le Kawah Ijen (Indonésie) !! // A cable car soon on Kawah Ijen (Indonesia)? »

    1. Pas sûr que Nicolas Hulot (à qui j’avais prêté mon thermocouple pour aller sur le Kawah Ijen il y a quelques années) puisse s’opposer au projet de téléphérique. Si ce projet se réalise, ce sera un bon exemple de l’effet néfaste du tourisme de masse sur la Nature et sur les volcans en particulier. On le constate déjà en Islande où la Nature subit de plein fouet les effets de l’arrivée de hordes de touristes.

      J'aime

  1. Bonjour Claude,
    Prendre de la hauteur sans pour autant planer.
    Si je comprends tout à fait et cautionne absolument vos dénonciations des pollutions causées par le tourisme sauvage, je n’accepte pas du tout de répandre l’idée qu’il est nécessaire de rejeter le « tourisme de masse », ou de s’y opposer, sa définition la plus commune étant la suivante : « Le tourisme de masse est un mode de tourisme qui est apparu en raison de la généralisation des congés payés dans de nombreux pays industrialisés, dans les années 1960 permettant aux « masses » populaires, à la part la plus conséquente de la population, de voyager et de soutenir le secteur économique du tourisme. »
    Si, les joyaux de la planète doivent être d’urgence protégés afin s’assurer leur pérennité, et d’empêcher leur saccage, ils n’ont pas à être « réservé » à quelque uns ou quelques unes, privilégiés de la Terre. S’étonner, s’indigner ou s’opposer à ce que nous soyons quelques 7 milliards à peupler la Terre ne révèle pas, pour le moins, d’un état d’esprit réaliste et porteur d’avenir.
    Ce qui pour moi prime avant tout c’est la création, ou, et, l’adaptation des aménagements nécessaire à l’accueil d’un nombre important de Personnes. Si, et je vous l’accorde bien volontiers, le KAWAH IJEN n’est pas à mon sens une destination prioritaire au commun des mortel, compte tenu de sa dangerosité, pourquoi pas après tout l’aménager de la sorte, ce qui pourrait aussi et probablement améliorer la condition d’existence des pauvres porteurs de souffre, contrains à cette activité de forçat pour une simple raison de survie.(Pour ainsi se démolir les poumons à longueur de journée, nos pauvres Indonésiens mineurs, qui font les « beaux souvenirs » des touristes actuels, œuvrent néanmoins pour acquérir un salaires double du salaire moyen du pays) . Pour ce qui me concerne je préfèrerais les rencontrer comme guide du volcan ou accompagnateur de visiteur plutôt que de les voir s’esquinté de la sorte.
    Désolé Claude, mais oui il faut arrêter de souiller le Dallol et de faire fondre la banquise mais il n’est absolument pas humainement souhaitable d’en interdire l’accès.
    Le vrai scandale n’est pas pour moi d’aménager un site de visite, certes en lui diminuant fortement son authenticité, mais de laisser nos voyagistes sans scrupule et aux courtes vues, se limiter à se remplir les poches tout en se foutant pas mal du désordre qu’ils font par leur « débarquements » sauvages et insensés.
    Ma réaction vaut plus pour les commentaires que votre article suscite que pour l’article lui-même dont j’ai bien compris le sens.
    Bien amicalement
    Pierre Chabat

    J'aime

    1. Bonjour Pierre,
      Ce n’est pas le principe du tourisme de masse que je condamne. Comme vous le dites, il est très bien que notre société ait évolué dans le bon sens en permettant aux salariés d’avoir des congés payés et de voyager, ce qui était encore un luxe quand j’étais adolescent. Etant adulte, je profite aujourd’hui de cette possibilité de voyager à travers le monde. Ce qui me gêne, ce sont les dommages collatéraux induits par le tourisme de masse. Certaines infrastructures comme un observatoire de verre au-dessus du Grand Canyon (payant, bien sûr) ou ce projet de téléphérique sur le Kawah Ijen sont, à mes yeux, parfaitement inutiles et viennent polluer, voire saccager, des sites d’une grande beauté. Je ne suis pas certain que l’argent apporté par le téléphérique permettra d’améliorer les conditions de travail des mineurs de soufre. La corruption est rampante en Indonésie et le Kawah Ijen n’y échappera pas. Je pense que le plus urgent serait d’éduquer les touristes de masse (les Français en particulier) et leur apprendre à respecter les sites qu’ils visitent. Certains comportements stupides (comme aller se promener sur les icebergs du Jokulsarlon en Islande) entraînent l’apparition de nouvelles interdictions ou restrictions d’accès. L’accès au Stromboli ne peut se faire qu’avec des guides locaux et je dois faire des pieds et des mains pour être autorisé à travailler sur la zone sommitale du volcan alors qu’autrefois je pouvais y bivouaquer librement. L’afflux de touristes développe inévitablement le principe de précaution, ce qui est fort compréhensible. Les mises en examen arrivent très rapidement en cas de pépin! Je suis à 100% pour l’instauration des parcs nationaux à l’américaine. Ils sont entretenus, bien surveillés, ce qui limite les risques.
      Très amicalement,
      Claude Grandpey

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s