Kilauea (Hawaii / Etats Unis)

drapeau francais.jpgLa lave en provenance de l’East Rift Zone a entraîné l’évacuation d’une maison occupée par un couple à Kalapana. Elle s’est arrêtée à moins de cent mètres de leur maison, après avoir traversé hier la route d’accès à Kalapana  et recouvert le carrefour des routes 130 et 137. Il y a quelques semaines, le point d’observation mis en place pour les touristes avait déjà été détruit par une coulée.

Le responsable de la Sécurité Civile de Big island n’a pas voulu se risquer à un pronostic sur le sort de la maison. Selon lui, « quand vous avez affaire à Madame Pélé, il faut s’attendre à tout ».

Il y a quatre autres maisons dans le secteur, mais elles ne sont pas menacées pour l’instant.

Au train où vont les choses, il n’est pas impossible que la lave arrive de nouveau dans l’océan dans les prochains jours.

Source : Star Advertiser.

 

drapeau anglais.jpgLava from the east Rift Zone forced the evacuation of a Kalapana couple and stopped within 100 yards of their house one day after the flow crossed the Kalapana access road and enveloped the intersection of Highways 130 and 137. A few weeks ago, a lava flow had already destroyed the public viewing point.

Big Island Civil Defense Director declined to speculate on whether the home would be lost. « When you’re dealing with Madame Pele, you don’t want to take anything for granted, »  

At least four other homes are in the area, but none is immediately threatened.

If lava keeps flowing as it currently does, it might reach again the ocean in the coming days.

Source: Star Advertiser.

 

Eyjafjallajökull (Islande)

drapeau francais.jpgLes nombreux touristes qui se sont rendus en Islande en juillet indiquent qu’un panache de vapeur s’élève au-dessus du cratère. Sa hauteur a parfois été estimée à 3 ou 4 km. Une fois encore, il faut rappeler que la densité du panache dépend en grande partie de la température et du degré d’hygrométrie de l’air ambiant. Elle varie donc de jour en jour, sans que ce soit un signe d’une évolution de l’activité volcanique. Le Met Office islandais indique que l’accumulation d’eau dans le cratère a pratiquement cessé dans la mesure où la glace n’est plus en contact avec des matériaux à haute température.

A noter que la quinzaine de secousses superficielles enregistrée il y a quelques jours sous le Myrdalsjökull n’a pas eu de suite et que le secteur est actuellement parfaitement calme d’un point de vue sismique.

 

drapeau anglais.jpgThe numerous tourists who visited Iceland in July indicate that a steam plume in rising above the crater. It can be as high as 3 or 4 km. One should bear in mind that the density of the plume largely depends on air temperature and hygrometry. It varies from day to day without being the sign of a change in volcanic activity. The Met Office indicates that water accumulation has stopped in the crater as the ice is no longer in contact with hot material.

The 15 or so shallow earthquakes that occurred a few days ago below Myrdalsjökull were followed by no others and the area is currently perfectly calm from a seismic viewpoint.