Des tunnels de lave au Vietnam // Lava tubes in Vietnam

drapeau-francaisSi vous voulez visiter un tunnel de lave, vous pouvez maintenant prévoir de passer vos vacances au Vietnam! Le plus long réseau de tunnels de lave du sud-est asiatique, situé dans les montagnes centrales du Vietnam, ouvrira aux touristes l’année prochaine sous la forme d’un parc géologique. Les agences de tourisme de la province de Dak Nong sont en train de mettre sur pied un projet visant à créer ce géoparc le long de la rivière Serepok dans le district de Krong No où les géologues ont découvert un réseau de tunnels à la fin de l’année dernière, après sept années de recherche. Le réseau s’étend sur environ 25 kilomètres sous la forme de 12 grottes tubulaires.

Une agence de voyage basée à Ho Chi Minh Ville a commencé à proposer des visites à deux des grottes en avril dernier. Le réseau de tunnels est le vestige d’une éruption volcanique qui a eu lieu il y a des millions d’années. La découverte de moulages de troncs d’arbres laisse supposer que la région était recouverte de forêts qui ont été balayées par cette éruption.
Des tunnels de lave peuvent être visités dans plusieurs zones volcaniques de la planète, comme sur l’Etna en Italie, sur l’île de la Réunion (France) ou à Hawaï, où le tunnel de lave Kazumura (65 km) est le plus long dans le monde.
Source: Thanh Nien News.

————————————————-

drapeau-anglaisIf you want to visit a lava tube, you may now plan your holidays in Vietnam! Southeast Asia’s longest lava cave system in Vietnam’s Central Highlands will open to tourists next year in form of a geological park. The tourism agencies of the Dak Nong Province are initiating a project to set up the geopark along the Serepok River in Krong No District where geologists discovered the tube system late last year after seven years of research. The system stretches about 25 kilometres through 12 tube-shape caves

A Ho Chi Minh City-based travel firm started offering tours to two of the caves last April. It is a vestige of a volcanic eruption that took place millions of years ago. The discovery of lava molds of trees in the system suggested that the area was forest which was wiped away by a volcano eruption.

Lava tubes can be visited in several volcanic areas of our planet, like Mount Etna in Italy, on Reunion Island (France) or in Hawaii where the Kazumura lava tube (65 km) is the longest in the world.

Source: Thanh Nien News.

Grottes Etna 04

Grotta dei Lamponi (Etna) [Photo: C. Grandpey]

Un lac s’est perdu… // A lake got lost…

drapeau francaisIl était une fois dans l’Oregon un lac où se déroule chaque année un phénomène unique qui lui vaut le surnom de Lac Perdu (Lost Lake).

Tous les ans, lorsque la température se réchauffe à la fin du printemps, les eaux du lac – situé dans la Forêt Nationale de Willamette – disparaissent par une profonde cavité (voir la vidéo ci-dessous).

Selon l’Office des Eaux et Forêts de la région, le lac se remplit pendant l’hiver parce que l’apport d’eau excède la quantité évacuée. Quand arrive l’été, le lac s’assèche et devient une prairie. Si quelqu’un décidait d’obstruer la cavité, il se produirait une inondation.

On vient enfin de comprendre pourquoi l’eau disparaît chaque année à la fin du printemps. Les scientifiques ont réalisé que la cavité par où se perd le lac appartient à un vieux tunnel de lave effondré. L’eau qui s’écoule du Lost Lake s’infiltre dans le sous-sol perméable par le tunnel de lave, remplit un réseau souterrain qui alimente les sources dans d’autres secteurs de la forêt et apporte de l’eau potable aux habitants des environs. Il faut plusieurs années à l’eau du lac pour atteindre le fond de la vallée.

https://www.youtube.com/watch?v=kpRRkXnRc0E

 —————————————–

drapeau anglaisOnce upon a time there was in Oregon a lake where a strange phenomenon is happening evey year. This is why it is called Lost Lake

Every year, when the weather gets warmer at the end of spring, the water of the lake located in Oregon’s Willamette National Forest.drains down a huge hole (see video below).

According to the local Forest Management Office explains the lake fills up in the winter, when input exceeds the rate of draining, and then it goes dry as the spring turns to summer and it becomes a meadow. If anyone were to plug the hole, it would cause flooding.

An explanation was recently revealed for the water’s disappearance. Scientists have understood that the hole is an old, collapsed lava tube. Lost Lake’s water seeps into Earth’s porous subsurface through the lava tube and refills the underground water supply that feeds springs in other areas of the forest and even provides drinking water for the community.

It takes several years for water to travel out into the valley floor.

https://www.youtube.com/watch?v=kpRRkXnRc0E

Inconscience hawaiienne ! // Hawaiian stupidity !

drapeau francaisAu cours de l’un de ses derniers bulletins d’information, la chaîne américaine FOX 19 a mis en évidence les risques courus par un certain nombre de touristes sur la Grande Ile d’Hawaii. Pour ce faire, la chaîne de télévision a diffusé les photos prises par un Hawaiien depuis un bateau. On y voit un groupe de touristes au-dessus d’un tunnel de lave dans le secteur  (en dehors du Parc des Volcans) où elle arrive dans le Pacifique.

http://www.fox19.com/story/22906771/close-call-for-lava-viewers-at-kilauea

De toute évidence, ces personnes n’ont pas réalisé le danger qui les menaçait. Quelques minutes après avoir quitté ce lieu, la banquette littorale s’effondrait, comme cela se produit périodiquement sur la plaine côtière. Si elles étaient restées sur place, elles seraient mortes aujourd’hui et auraient donc connu le même sort que quatre touristes disparus de cette façon sur le Kilauea. Les fractures qui parcourent le littoral sont pourtant de bons signes indicateurs du danger.

En plus de la fragilité de la banquette littorale, il faut insister sur celle des voûtes des tunnels de lave qui, si elles ne sont pas suffisamment épaisses, peuvent se rompre sous le poids d’un être humain. Dans ce cas, c’est la disparition fatale dans un gouffre où la température atteint quelque 1300°C !

D’autres dangers guettent guette les touristes imprudents. Les gaz qui s’échappent de la lave (SO2, H2S, entre autres) réagissent avec l’eau pour donner de l’acide sulfurique qui va rapidement poser des problèmes de vue et de respiration si le vent rabat le panache vers la côte. Je puis vous assurer que le masque à gaz n’est pas de trop quand on est confronté à une telle situation.

Comme je l’ai indiqué plus haut, la lave arrive actuellement en mer en dehors du Parc des Volcans. Les rangers ne peuvent donc pas intervenir. Les personnes présentes sur la photo ont dû traverser des propriétés privées pour arriver sur le site et je puis vous affirmer que les propriétaires n’apprécient pas du tout ce genre de comportement. Il ne faut pas oublier non plus l’attachement des Hawaiiens aux traditions et à Pele qui n’est pas une déesse pour touristes. Il est fréquent de voir des habitants de Kalapana prier devant la lave et demander à la déesse de les épargner.

Je ne me fais pas d’illusion : le reportage de FOX 19, cette note dans mon blog, celles rédigées par d’autres bloggeurs comme Erik Klemetti, n’auront aucun effet sur les visiteurs potentiels de Big Island. C’est bien connu : le danger, c’est seulement pour les autres !

 

drapeau anglaisDuring one of his last news bulletins, the American channel FOX 19 has highlighted the risks run by a number of tourists on  Hawaii Big Island. To do so, the TV channel has broadcast photos taken by a Hawaiian from a boat. It shows a group of tourists standing above a lava tube in the area (outside the National Park) where it enters the Pacific.
http://www.fox19.com/story/22906771/close-call-for-lava-viewers-at-kilauea

Obviously, these people did not realize the danger that threatened them. A few minutes after leaving this place, the coastal bench collapsed, as happens periodically on the coastal plain. If they had remained there, they would be dead today and would therefore suffer the same fate as four tourists who died similarly on Kilauea. The fractures that cross the coast are yet good telltale signs of the danger.
In addition to the fragility of the coastal bench, one should emphasize the fragility of the vaults of the lava tubes which, if they are not thick enough, can break under the weight of a human being. In this case, it means a fatal disappearance into an abyss where the temperature reaches about 1300 ° C!
The collapse of the coastal bench is not the only danger for unwary tourists. The gases escaping from the lava (SO2, H2S, etc.) react with the water to form sulfuric acid, which will quickly cause eye and respiratory problems if the wind blows the plume to the coast. I can assure you that the gas mask is not too much when you are confronted with such a situation.
As I mentioned above, the lava is currently flowing into the sea outside the National Park. The rangers can not therefore intervene. The persons on the photo had to cross private property to reach the site and I can tell you that the owners do not appreciate at all this kind of behaviour. Do not forget the commitment of Hawaiian to traditions and Pele is not a goddess for tourists. It is common to see the people of Kalapana praying before the lava and ask the goddess to spare their land and houses.
I am under no illusions: the  FOX 19 news report, this note in my blog, those written by other bloggers as Erik Klemetti, will have no effect on potential visitors to the Big Island. It is well known: the danger is only for the others!

Danger-Hawaii