Eruption du Fuego (Guatemala)

Une nouvelle éruption a débuté sur le Fuego le 6 mars 2022. Elle a duré 26 heures. Même si l’activité éruptive a faibli, l’INSIVUMEH indique que les explosions et les émissions de cendres continuent. L’Institut conseille à la CONRED de rester en alerte car l’activité n’a pas cessé et il est nécessaire de protéger la population vivant à proximité du volcan.
L’éruption a commencé dans la nuit du 6 mars avec de fortes explosions, une activité strombolienne intense, avec des projections jusqu’à 200 mètres au-dessus du cratère. Des avalanches pyroclastiques et des nuages de cendres ont affecté plusieurs localités.
Cette forte activité a contraint les autorités à évacuer préventivement quelque 500 personnes de Panimaché 1 et Morelia vers Santa Lucía Cotzumalguapa, Escuintla, où elles resteront en sécurité dans un gymnase jusqu’à ce que les conditions soient propices à leur retour. .
Après ce paroxysme, l’activité éruptive a décliné progressivement, mais toujours avec des cendres et une odeur de soufre dans l’air ambiant.

Source: INSIVUMEH, Prensa Libre.

———————————————–

A new eruption began on Fuego on March 6th, 2022. It lasted 26 hours. Although eruptive activity has waned, INSIVUMEH indicates that explosions and ash emissions continue. The Institute advises CONRED to remain on alert because activity has not ceased and it is necessary to protect the population living near the volcano.
The eruption began on the night of March 6th with strong explosions, intense Strombolian activity, with projections up to 200 meters above the crater. Pyroclastic avalanches and ash clouds affected several municipalities.
This high activity has forced the authorities to preemptively evacuate some 500 people from Panimaché 1 and Morelia to Santa Lucía Cotzumalguapa, Escuintla, where they will remain safe in a gym until conditions are suitable for their return. .
After this paroxysm, the eruptive activity gradually declined, but still with ash and a smell of sulfur in the surrounding air.
Source: INSIVUMEH, Prensa Libre.


Le graphique reflète la diminution de l’amplitude sismique sur le Fuego vers 3 heures du matin le 8 mars.

(Source: INSIVUMEH))

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.