Catastrophe écologique au Kamchatka (Russie) // Environmental disaster in Kamchatka (Russia)

Lorsqu’on évoque le Kamtchatka, cette péninsule de 1 250 km de long dans l’Extrême-Orient russe, beaucoup de gens pensent aux nombreux volcans (Klyuchevskoi, Sheveluch, Bezymianny, etc.) qui dominent le paysage. Cependant, les dernières nouvelles en provenance du Kamtchatka ne concernent pas les volcans, mais une sévère pollution qui affecte une partie de la côte de la péninsule.
Un excellent article du Siberian Times explique ce qui se passe, avec des photos et des vidéos.
https://siberiantimes.com/other/others/news/eco-disaster-at-kamchatka-peninsula-with-mass-death-of-sea-animals-at-precious-pacific-beach/

Les surfeurs ont été les premiers à donner l’alarme après que l’eau de mer ait causé de graves problèmes oculaires, de la fièvre et des maux de gorge. Le simple fait de stationner près de l’eau a un effet toxique. Le sable noir de la plage de Khalaktyrsky – l’un des joyaux de la péninsule du Kamtchatka, près de la ville de Petropavlovsk-Kamchatsky – est jonché de cadavres de centaines d’animaux de mer tels que des poulpes, des phoques, des oursins, des étoiles de mer, des crabes et des poissons. En plus, les vagues dégagent une odeur nauséabonde et l’eau a pris une teinte jaune clair.
Les plongeurs font état de la catastrophe. La vie sous-marine autrefois florissante a disparu. Même les coquillages les plus robustes ont péri. Les phoques se comportent comme s’ils étaient en transe et refusent de plonger ; ils restent le plus longtemps possible à la surface.
Les contrôles effectués par le ministère régional des ressources naturelles ont montré qu’il y avait un pic dans les niveaux de phénols (2,5 fois plus que la normale) et de produits pétroliers (3,6 fois).
Une enquête urgente sur la cause de la contamination de l’eau a été ordonnée par l’envoyé de Vladimir Poutine au Kamtchatka. Deux hypothèses sont évoquées jusqu’à présent. Il se peut que la pollution ait été provoquée par de récentes manoeuvres militaires au Kamtchatka. Les images satellites montrent que la rivière qui se jette dans l’océan est de tout évidence la cause de la mort des animaux. En amont, il y a un terrain d’entraînement militaire, mais aucune communication n’a été faite sur ce qui s’est passé. Une autre hypothèse concerne la fuite de produits pétroliers et de phénol à partir des navires qui traversent le golfe d’Avacha. Greenpeace a exigé une enquête immédiate sur les raisons de la contamination. Son ampleur n’est pas encore évaluée mais le fait que des animaux morts aient été retrouvés sur toute la côte confirme la gravité de la pollution.
Source: The Siberian Times.

————————————————

When mentioning Kamchatka, the 1,250-kilometre-long  peninsula in the Russian Far East, many people think about the numerous volcanoes (Klyuchevskoi,Sheveluch, Bezymianny, etc.) that dot the landscape. However, the latest news from Kamchatka is not about volcanoes, but a very severe pollution that is affecting a portion of the peninsula’s coast.

An excellent article in The Siberian Times explains what is happening, illustrated by photos and videos.

https://siberiantimes.com/other/others/news/eco-disaster-at-kamchatka-peninsula-with-mass-death-of-sea-animals-at-precious-pacific-beach/

Surfers were the first to raise the alarm after the sea water caused major problems with eyesight, fevers and throat aches. Even staying close to the water makes a poisonous effect. The black volcanic sand of Khalaktyrsky beach – one of the gems of the Kamchatka peninsula near its largest city Petropavlovsk-Kamchatsky – is littered with hundreds of dead sea animals such as octopuses, seals, sea urchins, stars, crabs and fish. The waves have a strong toxic smell and water colour has a clear yellow tinge.

The divers bring devastating news that the once thriving underwater life is gone, with even the strongest shells lying open, dead. Seals behave as if in a trance, refusing to dive and spending as long as possible on the surface.

Checks by the regional Ministry of Natural Resources showed there was a spike in levels of phenols (2.5 times) and oil products (3.6 times).

Urgent investigation into the cause of water contamination was ordered by Vladimir Putin’s envoy to Kamchatka. Two versions are discussed so far, with one being recent military training at Kamchatka causing the ecological catastrophe. Satellite pictures show that the river that flows into the ocean evidently killed everything. Up the stream there is a military training ground with no leaks about what happened. Another hypothesis is about the leakage of oil products and phenol from ships passing through the Avacha Gulf. Greenpeace has demanded an immediate investigation into the reasons for the contamination. The scale is not yet determined but the fact that the dead animals are found all over the coast confirms the seriousness of the incident.

Source: The Siberian Times.

Le Kamchatka, da,s l’Extrême-Orient russe (Source : Wikipedia)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.