Mayotte : Une possible activité volcanique ? // A possible volcanic activity ?

En lisant le Journal de Mayotte du 3 avril 2019, on apprend que « deux scientifiques de la mission de volcanologie ‘Tellus Mayotte’ sont sur le territoire du 3 au 10 avril afin de poursuivre la mission initiée en décembre 2018. Ils vont notamment s’intéresser aux émanations gazeuses observées en Petite Terre, et à l’activité éruptive. »

La mission ‘Tellus Mayotte’ de l’Institut Physique du Globe de Paris (IPGP) était venue fin février déposer 6 sismomètres sous-marins autour de la zone d’épicentre des séismes. Ils devraient être relevés vers le mois de septembre.

Une autre équipe de la mission ‘Tellus Mayotte’ est actuellement sur l’île, avec un chercheur de l’Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF) et une physicienne du Laboratoire Magmas et Volcans de Clermont-Ferrand.

Lors de la récupération des 6 sismomètres dans 6 mois, on devrait en savoir plus sur le phénomène qui secoue et angoisse les mahorais depuis prés de 10 mois.

Les deux scientifiques de la mission ‘Tellus Mayotte’ vont poursuivre les études en cours, avec en particulier le suivi de la composition et de la température des émissions gazeuses constatées en Petite Terre, notamment dans le secteur de la plage de l’aéroport et de la Vigie. L’objectif est d’identifier les sources de ces fluides et de détecter tout changement potentiel, notamment en relation avec l’activité sismique en cours.

Un autre objectif sera « la reconstruction de l’activité éruptive et de sa variabilité spatiale et temporelle. » Autrement dit, il s’agit de constater le volume de matière en fusion émise sur la période. On remarquera ici que, pour la première fois, on parle officiellement d’une activité volcanique, ce qui n’avait été jusqu’à présent qu’une hypothèse émise par la mission le mois dernier.

Affaire à suivre, mais il serait grand temps que l’on sache ce qui se passe au large de Mayotte.

Source : Journal de Mayotte

 ———————————————–

Reading the Journal de Mayotte of April 3rd, 2019, we learn that « two scientists from the volcanology mission ‘Tellus Mayotte’ are in the territory from April 3rd to 10th to continue the mission initiated in December 2018. They will focus on gaseous emissions observed in Petite Terre, and eruptive activity.  »
The ‘Tellus Mayotte’ mission of the Physical Institute of the Globe of Paris (IPGP) arrived at the end of February to install 6 underwater seismometers around the epicentre zone of the earthquakes. They are expected to be picked up around September.
Another team of the ‘Tellus Mayotte’ mission is currently on the island, with a researcher from the Volcanological Observatory of Piton de la Fournaise (OVPF) and a physicist from the Magmas and Volcanoes Laboratory of Clermont-Ferrand.
After the recovery of the 6 seismometers in 6 months, we should know more about the phenomenon that has shaken and worried the Maorais for nearly 10 months.
The two scientists of the ‘Tellus Mayotte’ mission will continue studies in progress, with in particular the monitoring of the composition and the temperature of the gaseous emissions observed in Petite Terre, in particular in the sector of the beach of the airport and La Vigie . The objective is to identify the sources of these fluids and to detect any potential changes, particularly in relation to the ongoing seismic activity.
Another objective will be « the reconstruction of eruptive activity and its spatial and temporal variability. In other words, it is necessary to note the volume of molten material emitted over the period. It will be noted here that, for the first time, there is officially talk of volcanic activity, which until now had only been a hypothesis emitted by the mission last month.
Well see what happens next, but it is high time we knew what is happening off Mayotte.
Source: Journal de Mayotte.

Carte montrant l’emplacement des six sismomètres sous-marins (petits carrés) autour de la zone d’épicentre (Source : IPGP)

Une réflexion au sujet de « Mayotte : Une possible activité volcanique ? // A possible volcanic activity ? »

  1. Bonjour Claude,
    « Premier rapport de mission Mahoraise ! »
    Nous l’avions bien pressenti, les séismes à Mayotte sont soit « tectoniques, soit volcaniques ». Il n’y a pas de doute, il se passe quelque chose là bas, il faut qu’on y aille pour voir. Mais d’abord, assurons-nous qu’il s’agit bien de séismes (méfions nous bien des fake news) et il nous faut impérativement installer des séismographes, et surtout des séismographes sous marins, car c’est bien là-dessous que ça se passe. Bien sur, il aura fallu laisser passer l’hiver, trop venteux et pas assez ensoleillé, « l’ATS »(*) nous ayant généreusement prévenus, pour aborder cette ile « rébarbative », et puis nous préparer à un long séjour et à pourvoir notre stock de crème solaire, nos palmes et tubas, tout en nous préparant psychologiquement à nous éloigner de la métropole. Mais voilà, il nous fallait du renfort, car à quelques uns, snifer l’air ambiant sous les tropiques était largement insuffisant, nous manquions de souffle. Bien sûr, préparer une telle expédition d’envergure, nous aura pris beaucoup de temps, presque une année entière, (premier séisme majeur le 15 mai 2018) mais nous sommes maintenant opérationnels pour localiser la prochaine vibration aussi imperceptible soit-elle, et avec un peu de patience et de persévérance nous y arriverons cela ne fait aucun doute, et prouverons notre supériorité scientifique au monde entier.
    En attendant notre maigre pitance quotidienne, Matsidza, Kakamoku et Rougail, arrosé au jus de Baobab ne nous motive pas vraiment, et il faut bien dire que nos forces s’épuisent, et je ne sais si nous pourrons tenir un an de plus dans ces circonstances, faudrait bien faire un break métropolitain à Noël par exemple, ou alors, en réconfort, accueillir notre famille bien pourvue en réserve alimentaire.
    Bref, la situation est plutôt pesante ici, nous espérons que chacun comprendra la pénibilité de nos travaux, tout entier orientés vers la valorisation de la science Française.
    C’est dur !
    Amicalement
    Pierre Chabat
    (*) ATS : Agence de Tourisme Scientifique

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.