Moins de restrictions d’accès dans le District de Puna (Hawaii) // Fewer access restrictions in the Puna District (Hawaii)

Voici un signe certain que l’éruption dans la Lower East Rift Zone du Kilauea est entrée dans sa phase terminale: l’ordre d’évacuation obligatoire des Leilani Estates a été levé et est entré en vigueur le samedi 8 septembre à 9h00. Le site était fermé depuis le 31 mai 2018 en raison des coulées de lave et des gaz volcaniques provenant de l’éruption.
L’accès aux Leilani Estates restera réservé aux résidents et aux personnes autorisées. L’ensemble du champ de lave, y compris un périmètre de sécurité de 50 mètres, reste interdit d’accès.

Les habitants qui regagnent leur domicile doivent «prendre des mesures de sécurité et être attentifs aux messages de la Protection Civile et du HVO, car l’éruption pourrait reprendre à tout moment». Ils doivent également «prévoir une protection des yeux et des voies respiratoires contre les particules volcaniques qui irritent les yeux, le système respiratoire et la peau». Ils doivent «prendre garde aux profondes fractures qui restent sur les routes et les terrains de la zone. »

L’accès au parc de MacKenzie (MacKenzie State Recreation Area) est également à nouveau autorisé à partir du samedi 8 septembre 2018. Le parc avait été fermé peu après le début de l’éruption au début du mois de mai.
Pendant la réouverture du parc, les personnes qui traversent les récentes coulées de lave doivent respecter des restrictions pour atteindre le rivage à Pohoiki. Une bande de sécurité de 50 mètres par rapport aux dernières coulées de lave est maintenue dans la réserve forestière jusqu’à nouvel ordre.
Les autorités s’attendent à ce qu’un nombre important de personnes viennent explorer les plages nouvellement créées. Les gens doivent faire preuve d’une extrême prudence lorsqu’ils s’approchent du littoral. En effet, en certains endroits, la lave a formé des falaises abruptes et instables, qui tombent directement  dans des eaux très profondes où les courants sont imprévisibles.
La rampe de mise à l’eau de Pohoiki n’a jamais été fermée pendant l’éruption mais elle est actuellement isolée de l’océan par une nouvelle plage de sable noir. Les autorités prévoient d’évaluer la situation la semaine prochaine pour déterminer si la rampe de mise à l’eau peut être réutilisée ou s’il faudra construire une nouvelle rampe à un autre endroit le long de la côte de Puna. La construction d’une nouvelle rampe dépendra des fonds disponibles et de l’accès routier au littoral.
Le Lava Tree State Monumentreste fermé et nécessitera des réparations importantes pour le sécuriser après les séismes qui ont accompagné l’activité volcanique. Ils ont fissuré les trottoirs et endommagé le système d’alimentation en eau du parc.
Les autorités encouragent fortement toute personne se rendant à la MacKenzie State Recreation Area à être « complètement autonome et bien préparée ».
Source: Protection Civile.

En ce qui concerne l’activité volcanique, le HVO indique dans sa dernière mise à jour qu’une certaine incandescence est observée à l’intérieur du cône de la Fracture n° 8 dans la Lower East Rift Zone du Kilauea. Cependant, la zone d’incandescente n’évolue pas, ce qui semble montrer des sources fixes. De petites coulées de lave ont été observées au fond du cône, mais elles ne vont jamais au-delà des parois du cône. Aucune évolution significative n’a été observée au cours des derniers jours.
Source: HVO.

—————————————————–

Here is a sure sign that the eruption in Kilauea’s Lower East Rift Zone is definitely coming to an end: The mandatory evacuation order for Leilani Estates has been lifted and came into effect on Saturday, September 8th at 9:00 a.m. The area had been closed since May 31st, 2018 due to lava flows and volcanic gases from the eruption.

Access to Leilani Estates will remain restricted to residents and authorized personnel only. The entire flow field, including a 50-metre perimeter, remains off limits.

Residents moving back into their homes should “take safety precautions and monitor messages from the Civil Defense and HVO as the eruption could resume at any time”. They should also “consider eye and breathing protection against volcanic particulates, which irritate the eyes, respiratory system and skin.” They should “be aware of large ground cracks which remain on roads and across land parcels, and be mindful while walking or driving in the area.”

MacKenzie State Recreation Area also reopened on Saturday, Sept. 8th, 2018. The park had been closed since shortly after the beginning of the East Rift Zone eruption in early May.

While the park is reopening, there are continuing restrictions for people travelling across recent lava flows to reach the shoreline at Pohoiki. A safety buffer of 50 metres from recent lava flows in the forest reserve will be maintained until further notice.

Authorities expect a significant number of people will be wanting to explore the newly created beaches. People need to use extreme caution when approaching the water. Indeed, in some locations, steep, unstable cliffs were formed by recent lava flows and they drop into very deep water where ocean currents are very unpredictable.”
The boat ramp at Pohoiki was never closed during the eruption but is currently cut off from the ocean by a new black sand beach. Officials plan to assess conditions at Pohoiki again next week to determine whether in the future the boat ramp can be used again or begin making plans to build a new ramp at another location along the lower Puna coast. The construction of a new ramp is dependent on funding and road access to the shoreline.

Lava Tree State Monument remains closed and will need significant repairs to make it safe after earthquakes associated with volcanic activity cracked sidewalks and potentially damaged the park’s water system.

Authorities strongly encourage anyone making the trip to MacKenzie State Recreation Area to be completely self-sufficient and well prepared.

Source: Civil Defense.

As far as volcanic activity is concerned, HVO indicates in its latest update that on Kilauea’s Lower East Rift Zone, small amounts of incandescence are visible within the Fissure 8 cone. However there are no changes to the glowing area, which suggests stationary sources. Small lava flows have been observed within the Fissure 8 cone, however none extend outside the walls of the cone. There is no change in overall activity from observations over the past several days.

Source: HVO.

Vue du cône de la Fracture n° 8 le 6 septembre 2018 (Crédit photo: HVO)

Publicités

2 réflexions au sujet de « Moins de restrictions d’accès dans le District de Puna (Hawaii) // Fewer access restrictions in the Puna District (Hawaii) »

  1. Bonjour Claude,
    Ne sachant pas où est implanté exactement l’observatoire du SCRIPPS à Hawaï, qui reste un instrument indispensable dans la communication régulière du taux de CO2 dans l’atmosphère, j’espère qu’il n’est pas menacé par le bouleversement volcanique de l’Ile. Par ailleurs une deuxième crainte, non moins importante concernant cet organisme, est les difficultés financières qu’il rencontre en ce moment qui pourraient bien menacer jusqu’à son maintien.
    S’il nous fallait choisir entre Mr. Keeling fils ou Mr. Trump, je n’aurais personnellement aucune hésitation à privilégier le « K » à l’heure du « T ».
    Auriez-vous quelques infos la dessus, qui puisse nous assurer que nous pouvons nous rassurer ?
    Un grand merci.
    Amitiés
    Pierre Chabat

    J'aime

    1. Bonjour Pierre,

      Le bâtiment du HVO sur la lèvre de l’Halema’uma’u est actuellement vide de ses occupants. Les secousses sismiques avaient trop endommagé le bâtiment et la sécurité des scientifiques était menacée. Dans un premier temps, le personnel (une trentaine de personnes) a été transféré dans les bâtiments de l’Université d’Hawaii à Hilo. Le problème, c’est que l’année universitaire va reprendre et les locaux ne seront plus disponibles. En conséquence, le personnel du HVO va se déplacer pour 6 mois dans les locaux des douanes (Customs and Border Protection) à proximité du port de Hilo. Il n’est pas du tout certain que l’observatoire au sommet du Kilauea soit réutilisé car les réparations sont coûteuses et l’argent manque. Les scientifiques continuent à surveiller le volcan, mais depuis Hilo, ce n’est pas pareil; il y a les instruments mais sans la vue sur le volcan!
      Bon dimanche,
      Claude Grandpey

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s