San Cristobal (Nicaragua)

san cristobal,eruption,cendre,ash,evacuations,volcans,volcanoes,volcano newsLe San Cristobal a connu trois épisodes éruptifs successifs ce matin, avec l’émission de panaches de gaz et de cendre jusqu’à 1500 mètres de hauteur. Plusieurs milliers de familles ont dû être évacuées dans la province rurale de Chinandega. Il n’est fait état d’aucun dégât et d’aucune victime.

L’éruption du San Cristobal est contrôlée par les autorités gouvernementales qui indiquent que 20 000 personnes sont susceptibles d’être évacuées. Actuellement, 3 000 personnes appartenant à cinq villages sont affectées par les gaz et la cendre du volcan.

Le San Cristobal est l’un des volcans les plus actifs du Nicaragua. Les dernières éruptions ont eu lieu en 1999, 2006 et 2008.

Source : The Nicaragua Dispatch.

En cliquant sur ce lien, vous verrez une galerie de photos de l’éruption:

http://www.facebook.com/media/set/?set=a.433825200001058.115943.113540418696206&type=3

Quelques vidéos (de mauvaise qualité car réalisées sans pied) sont visibles à cette adresse:

http://globalvoicesonline.org/2012/09/09/video-san-cristobal-volcano-eruption-in-northern-nicaragua/

 

san cristobal,eruption,cendre,ash,evacuations,volcans,volcanoes,volcano newsSan Cristobal volcano erupted three times this morning, belching gas and ash 1,500 meters into the sky and forcing the evacuation of thousands of families in the rural department of Chinandega. No damages or injuries have been reported.

San Cristobal’s eruption is being monitored by the government officials that indicate it could result in the evacuation of 20,000 people. 3,000 people in five communities are being affected by gases and ash from the volcano.

San Cristobal is one of Nicaragua’s most active volcanos, registering recent eruptions in 1999, 2006 and 2008.

Source : The Nicaragua Dispatch.

By clicking on this link, you’ll see a gallery of photos of the eruption:

http://www.facebook.com/media/set/?set=a.433825200001058.115943.113540418696206&type=3

A few poor quality (no tripod!) videos can also be seen at this address:

http://globalvoicesonline.org/2012/09/09/video-san-cristobal-volcano-eruption-in-northern-nicaragua/

 

Eruption islandaise et problèmes respiratoires

eyjafjallajökull,health,santé,eruption,volcans,volcanoesTout le monde se souvient de l’éruption de l’Eyjafjallajökull en avril 2010 et des problèmes que les nuages de cendre ont posé au trafic aérien. Cette même cendre susceptible d’être absorbée par les avions a été inhalée par les Islandais qui vivaient à proximité du volcan. 

Des chercheurs de l’Université d’Islande ont procédé à une étude dans ce domaine et ont présenté leurs résultats à Vienne lors du congrès de l’European Respiratory Society (ERS).

Ils ont comparé, six mois après l’éruption, l’aptitude respiratoire de 1 148 sujets du sud de l’Islande, dans la région de l’Eyjafjoll, et 510 habitants du nord du pays, région peu touchée par l’éruption. On a demandé à ces Islandais de répondre à un questionnaire concernant leur santé dans les mois précédents.

Les résultats ont révélé qu’au sud de l’île, près du volcan, les sujets sont plus à risque de tousser (dans une proportion – odds ratio – de 2,6), cracher (OR : 2,1), avoir une irritation oculaire (OR : 2,9) et une irritation ou un écoulement nasal (OR : 2,0). Les chercheurs se sont rendus compte que ces symptômes coexistaient le plus souvent.

Selon Krage Carlsen, auteur principal du rapport, ces résultats « suggèrent que le fait de vivre près d’un volcan après une éruption majeure accroît sérieusement les symptômes respiratoires ».

Ce n’est certes pas un scoop, mais il était intéressant de savoir quelles conséquences l’éruption de 2010 avait pu avoir sur les Islandais. Tout le monde a encore en tête les effets dévastateurs, dans toute l’Europe du Nord, de l’éruption du Laki en 1783. Ce volcan est situé, lui aussi, dans le sud de l’Islande.

Source : Le Quotidien du Médecin.

 

eyjafjallajökull,health,santé,eruption,volcans,volcanoesEverybody remembers the eruption of Eyjafjallajökull in April 2010 and the disruption ash clouds caused to air traffic. This ash was also inhaled by Icelanders who lived close to the volcano.

Researchers from the University of Iceland performed research in this field and revealed the results in Vienna during the congress of the European respiratory Society (ERS). They compared, six months after the eruption, the respiratory health of 1,148 persons living in the south of Iceland, in the Eyjafjoll area, with 510 inhabitants living in the north of the country, far from the eruption site. These Icelanders were asked to answer questions about the previous months.

The results showed that in southern Iceland, close to the volcano, the exposed group reported more phlegm (odds ratio 2.1), eye irritation (odds ratio 2.9) and a runny or irritated nose (odds ratio 2.0). They also reported a higher level of cough than the control group (odds ratio 2.6). Researchers noticed that the symptoms often appeared together.

According to Krage Carlsen who led the study, the results “suggest that living close to a volcano after a major eruption seriously increases respiratory symptoms”.

This is not a great piece of news but it was interesting to know about the effects of the eruption of Eyjafjallajökull on people’s health in Iceland. We all remember the disastrous effects of the eruption of Laki (1783) all over Europe. Like Eyjafjoll, this volcano is located in southern Iceland.

Source: Le Quotidien du Médecin.

eyjafjallajökull,health,santé,eruption,volcans,volcanoes

Aperçu de la fracture du Laki, responsable de l’éruption de 1783.

(Photo: C. Grandpey