Nyiragongo (République Démocratique du Congo)

e430cb362dcbbc4696c13d5c74f268d8.jpg12 heures: Hier vendredi, une touriste chinoise a fait une chute de plus de 100 mètres le long de la paroi interne du volcan et son corps se trouve actuellement sur une saillie à plusieurs centaines de mètres au-dessus du lac de lave. Il semble cependant que la femme ait survécu à sa chute car son corps n’est pas inerte. Les sauveteurs (parmi lesquels le volcanologue français Jacques Durieux) ont essayé de l’atteindre hier soir, mais la visibilité était trop mauvaise et une nouvelle opération de secours devait être lancée tôt ce matin. C’est la deuxième fois qu’un touriste connaît une telle mésaventure sur le volcan.
19 heures: La touriste chinoise n’a finalement pas survécu à ses blessures, mais son corps n’a pu encore être remonté. Voulant prendre une photo du lac de lave, la jeune femme s’est approchée trop près de la paroi, malgré les mises en garde des guides qui l’accompagnaient. Une imprudence qui lui a coûté la vie.
Je n’insisterai jamais assez sur la prudence nécessaire dans ce genre d’environnement. En effet, les rebords d’un « pit crater » comme celui du Nyiragongo sont souvent fracturés et donc très instables. Le moindre faux-pas peut être fatal. Actuellement, les abords du cratère du Pu’u O’o à Hawaii sont dans la même situation, avec un lac de lave en formation en dessous. Là encore, toute erreur peut être dramatique!

f0e4bcc71956b97c7b0c2440bb722e96.jpgA Chinese tourist, a woman, fell more than 100 metres down the steep interior crater wall of the volcano yesterday and came to rest on a ledge several hundred metres above the lake of lava. It seems the woman survived the fall as she was lying inside the crater, but she was still moving. Rescuers (among whom French volcanologist Jacques Durieux) were trying to save her last night, but the visibility was too bad. A new rescue operation was due to start early today. Friday’s victim was the second visitor to have fallen into the crater.
19:00: The Chinese tourist could not survive her wounds and finally died. The corpse has not been recovered yet. The young woman wanted to take a photo of the lava lake but walked too close to the wall, ignoring the guides’warning.
One should be extremely careful in such an environment. Indeed, the rim of a « pit crater » like Nyiragongo is fractured and so highly unstable. Any mistake can be fatal. Today, the crater of Pu’u O’o in Hawaii is in the same situation, with a lava pond below. Any false step can be deadly there too!

Kliuchevskoi (Kamchatka / Russie)

4b1c1c07ff97f99eda1f1d7690fefcc0.jpgLe nuage de cendres que l’on pouvait voir dimanche dernier sur la webcam pendant une phase éruptive du volcan s’est étiré sur 2000 kilomètres, jusqu’en Alaska. La colonne de cendres au-dessus du cratère est montée jusqu’à 8,5 km de hauteur. Les stations sismiques ont enregistré un tremor éruptif élevé, ainsi que plusieurs séismes locaux. Des coulées de lave continuent à descendre le flanc du volcan, faisant fondre la glace, ce qui peut déclencher d’importants lahars. Cependant, les zones habitées ne sont pas menacées. Par contre, ces émissions de cendres peuvent présenter un danger pour les avions, avec le risque que la cendre vienne s’engouffrer dans les réacteurs des aéronefs.
Depuis lundi, le volcan joue les timides et se cache en permanence derrière un épais voile de brume ou de nuages.

2f90bf669843e1f879940f4886993823.jpgThe tail of ash from the eruption of the volcano that could be seen last Sunday on the webcam spread for two thousand kilometres and reached the coast of Alaska. Above the crater, the ash column rose up to 8.5 km. Seismic stations registered an elevated volcanic tremor as well as several local earthquakes. Lava-streams are still flowing down the slope of the volcano. At the same time, the melting of glaciers can trigger powerful lahars. However, there is no danger to settlements of the peninsula. Emissions and tails of ash may present a danger to aviation when volcanic ashes get into the turbines of the planes.
Since Monday, the volcano has been rather shy, hiding itself all the time behind a thick veil of mist or clouds.