Stromboli (Sicile / Italie)

1b23acb6288ae018c473bbe6a0de880f.jpgLa situation demeure calme. Les caméras dirigées vers le sommet et le cratère étant désespérément en panne depuis plusieurs semaines, il n’est pas possible de se rendre compte visuellement de l’activité.
Néanmoins, les derniers bulletins de l’INGV indiquent que le tremor volcanique, même s’il se maintient à un niveau bas, montre une certaine tendance à la hausse. Il en va de même pour la température mesurée à 50 cm de profondeur sur le Pizzo sopra la Fossa ; elle atteignait 72°C le 26 juin, alors que le niveau habituel oscille entre 50 et 60°C. Par contre, les émissions de SO2 restent relativement faibles avec 190 à 210 tonnes par jour.
Il faudra surveiller attentivement l’évolution de ces différents paramètres au cours des prochains jours. Il n’est pas impossible que le volcan retrouve bientôt une nouvelle vigueur.

274a684acfd89655862ae41ea0fac352.jpgThe situation remains quiet. The summit webcams have been out of order for several weeks and it is impossible to see what is really happening.
However, the INGV’s latest updates indicate that the volcanic tremor is slightly on the rise, even if it is still at a low level. The temperature measured at a depth of 50 cm on the Pizzo sopra la Fossa is increasing too; it has now reached 72°C whereas the usual average is between 50 and 60°C. SO2 emissions are still rather low, between 190 and 210 tons/day.
The evolution of these different parameters should be watched closely over the next days. The volcano might soon regain a new strength.

Publicités

Taal (Philippines) [suite]

82550a7ca0471473055e2b99b5605395.jpgLe gouvernement philippin vient de suspendre la construction de la station thermale que devait construire une firme sud-coréenne sur l’île située au milieu du lac. L’argument donné par le gouvernement pour justifier sa décision est que le projet ne répond pas aux normes de protection de l’environnement.
En fait, les autorités ne font que suivre les recommandations du PHILVOCS qui avait mis en garde sur les dangers que présenterait une telle construction au moment où l’on observe un regain d’activité sur le volcan qui est en alerte 1 (sur une échelle de 5) depuis l’an dernier..

447f8bfd64164660a79df677f2a33068.jpgThe Philippine government has just suspended the construction of a resort spa by a South Korean firm on the island that lies in the middle of the lake. The official reason given by the government is that the project does not comply with environmental standards.
Actually, the authorities just follow PHILVOCS’ recommendations. Scientists had expressed concern over the construction of the resort spa on Taal, which has been showing increasing activity. Indeed, the alert level was raised to 1 (on a scale of 5) last year.

Mont St Helens (Etat de Washington / Etats Unis)

f6af8ac5e40a60726dc75b84ee06dac7.jpgSelon les scientifiques de l’USGS, l’éruption du Mont St Helens a perdu de la vigueur au cours des derniers mois pour atteindre son niveau le plus bas, mais il est encore trop tôt pour dire si le volcan va entrer dans une phase de repos.
La lave continue à percoler lentement sur le plancher du cratère et à faire grossir encore davantage le dôme imposant qui s’est formé au cours des 32 mois de l’éruption, mais le débit d’émission a faibli de manière spectaculaire. La sismicité est également en baisse, avec des secousses moins fortes et moins nombreuses.
Le niveau de l’éruption n’a rien à voir avec ce qu’il était il y a un an. Des aiguilles émergent toujours du dôme, mais la vitesse d’extrusion a bien diminué.

f0fb58ab493c7be23f579857556c4e4a.jpgAccording to USGS scientists, the ongoing eruption of Mount St. Helens has slowed in recent months to its lowest level yet, but it’s too early to determine whether the volcano is about to have a rest.
Lava continues to slowly ooze onto the crater floor and add to the massive dome that has emerged during the 32-month-old eruption, but volcanologists say the rate appears to have slowed dramatically. Earthquakes also have been decreasing, both in size and numbers.
The eruption is going on at a pretty low level compared to where it was a year ago. There are still active spines extruding, but not at the rate they had been.

Taal (Philippines)

84847d7ba231a3003b8e25e5da5d64a7.jpgLes scientifiques du PHILVOCS viennent de faire part de leur inquiétude après avoir appris qu’une firme sud coréenne avait l’intention de construire une station thermale sur l’île qui occupe le centre du volcan situé à une cinquantaine de kilomètres au sud de Manille. En effet, le Taal montre les signes d’une recrudescence d’activité depuis le mois de septembre 2006. Dimanche encore, deux séismes de M3 et M2 ont secoué le volcan qui est en train de gonfler, preuve que le magma exerce une pression.
Des milliers de personnes vivent sur l’île et des centaines de touristes viennent la visiter quotidiennement, bien que la zone soit déclarée dangereuse.
Le PHILVOCS a indiqué au Ministère de l’Environnement et des Ressources Naturelles – qui a donné le feu vert à ce projet – qu’il n’était pas prudent d’avoir des structures permanentes sur l’île et que ces structures pourraient représenter un risque pour les personnes. Suivant ces recommandations, le Ministère de l’Environnement a demandé de réexaminer l’autorisation donnée à la compagnie sud coréenne qui a l’intention de construire la station thermale sur l’île.
Le PHILVOCS fait remarquer que le Taal a été placé en alerte de niveau 1. La dernière éruption a eu lieu en octobre 1977. L’éruption la plus meurtrière s’est produite en 1911, avec 1334 victimes et des retombées de cendres jusqu’à Manille.
Source: Shanghai Daily.

472580fc45a88de3265e6012d4baa667.jpgPhilippine scientists of the Philippine Institute of Volcanology and Seismology (PHILVOCS) have just expressed concern over the construction of a resort spa by a South Korean firm on the volcano island which lies 50 km to the south of Manila, and which has been showing signs of increased activity since September 2006. On Sunday, two more earthquakes (M3 and M2) rocked the volcano which is also inflating, meaning pressure is building up.
Thousands of people live on the island and hundreds of tourists visit it everyday even though it has been declared a danger zone.
Phivolcs has told the Department of Environment and Natural Resources (DENR), which has given the go-ahead to the project, that it was not advisable to have permanent structures on the island and that it would put people at risk.
Following these recommendations, the DENR ordered a review of the permit given to the South Korean company that plans to build the resort spa on the island.
PHILVOCS has already raised the first of a five-level alert system on Taal. The volcano last erupted in October 1977 and its deadliest eruption was in 1911, when it killed 1,334 people and its ashes reached Manila.
Source : Shanghai Daily.

Kilauea (Hawaii / Etats Unis)

001e2e071e6205c1882a18a7f1cb54f4.jpgLa situation reste calme et stable sur le volcan. Aucune émission de lave ne se produit actuellement. Le tiltmètre installé sur le Pu ‘u o’o indique que le cône continue à s’affaisser, bien que la tendance soit moins flagrante depuis quelques jours. Le tiltmètre au niveau de la caldeira sommitale montre qu’une légère inflation est en train de se produire.
La fracture d’où s’est échappée une petite coulée de lave les 18 et 19 juin laisse encore échapper des gaz et de la vapeur mais l’activité sismique est faible dans le secteur. Les autorités redoutent cependant une nouvelle émission de lave à partir de cette fracture située au cœur de la forêt tropicale qui abrite des espèces rares. C’est pourquoi 13 pompiers californiens sont venus épauler leurs collègues hawaiiens au cas où des incendies se déclareraient.
Source: HVO.

6e831c5174771e1a03b52ad589deef79.jpgThe situation is quiet and stable on the volcano. No lava is visible at the moment. The tiltmeter on Pu’u O’o indicates tilt towards the centre of the cone, although the rate has been declining over the last few days. The tiltmeter on the summit caldeira shows that a slight inflation is currently taking place.
The fracture that was the site of the June 18/19 eruption is still emitting steam and fume but seismic activity is very low in the area. However, authorities fear a new lava emission from this fracture amidst the tropical forest that harbours rare species of plants. That’s why 13 Californian firemen have come to help their Hawaiian colleagues in case new fires should appear.
Source: HVO

Rabaul (Papouasie-Nouvelle-Guinée)

8209ae00f7ec7b2c87db73c8125503b4.jpgL’activité reste élevée sur le volcan. En début de semaine, quatre fortes explosions ont fait vibrer les vitres à Rabaul et dans les environs. Ces explosions ont envoyé des matériaux sur les flancs du Tavurvur. Dans le même temps, les émissions de cendres atteignaient près de 3 km de hauteur, avec des retombées sur plusieurs villages situés au NO vu volcan.
Source: Global Volcanism Network.

c00e099ecea416cc193fff70ed8fc047.jpgActivity remains high on the volcano. Early this week, four strong explosions rattled windows in Rabaul and the surroundings. These explosions sent materials onto the flanks of Tavurvur cone. Meantime, ash clouds reached a height of nearly 3 km, with moderate ashfall in the villages to the NW of the volcano.
Source: Global Volcanism Network.

Tungurahua (Equateur)

7940e60c327e911ea0d048c69e84d16b.jpgOn parle actuellement assez peu de ce volcan dont les 5023 mètres se dressent à environ à 140 km au sud de Quito, la capitale, mais il est particulièrement dangereux. Lorsqu’il est moins actif – comme en ce moment – les fortes pluies déstabilisent souvent les cendres émises auparavant et provoquent des lahars ou des glissements de terrain destructeurs. Ces derniers sont nombreux depuis le début du mois de juin ; ils coupent régulièrement les routes et entravent la circulation, comme ce fut le cas à plusieurs reprises entre Ambato et Baños. Dans le même temps, le volcan continue à émettre des panaches de cendres pouvant atteindre de 5 à 7 km d’altitude.
Source: Instituto Geofisico.

2b3769fe7d28fe9430a3d362dfe64011.jpgAlthough the volcano (5023 m high ; 140 km south of Quito) is not so often mentioned currently, it is really dangerous. When it is less active, the heavy rains often destabilize the layer of ash that was emitted before and cause destructive lahars or landslides. These have been numerous since the beginning of June; they often travel across the roads and disrupt the traffic, as happened several times between Ambato and Baños. Meantime, the volcano keeps emitting ash plumes that can reach 5 or 7 km a.s.l.
Source: Instituto Geofisico.