Le nouvel aéroport de Yogyakarta (Indonésie) // Yogyakarta’s new airport (Indonesia)

Le nouvel aéroport international de Kulon Progo est en construction à Yogyakarta. Il devrait être opérationnel d’ici à mars 2019 et remplacera l’ancien aéroport international Adisutjipto qui est maintenant en surcapacité. Le nouvel aéroport devrait accueillir 50 millions de passagers par an. Dans un premier temps, la piste mesurera 3 250 mètres, avant d’être prolongée de 350 mètres. L’aéroport sera relié au centre-ville de Yogyakarta par une route à péage et une ligne de chemin de fer.
La pose de la première pierre a eu lieu en janvier 2017. L’aéroport est conçu pour résister aux séismes jusqu’à M 8,8. Les structures parasismiques étaient indispensables car la zone est sujette aux tremblements de terre. Il sera également équipé d’installations permettant de faire face aux tsunamis.
Le Ministre des Transports a déclaré qu’il n’y avait pas lieu de s’inquiéter des séismes et des tsunamis car Java ne connaît pas de séismes d’une magnitude de M 8,8. Il a également déclaré que l’aéroport était prêt à faire face aux tsunamis. Six scénarios possibles ont été imaginés. Le scénario choisi présente trois niveaux: un rempart de sable, une ceinture verte (mangrove et pins) et une tranchée située à 200 mètres du littoral. Selon le scénario, 1,1% seulement de l’impact d’un tsunami affecterait l’aéroport.
Tout le monde n’est pas d’accord avec le nouvel aéroport. Il y a eu des manifestations d’habitants de la région et d’étudiants qui protestent contre l’impact et les nuisances que le nouvel aéroport va générer.
Source: The Jakarta Post.

————————————-

Kulon Progo International Airport is an airport under construction in Yogyakarta. It is expected to commence operation by March 2019 and will replace Adisutjipto International Airport, which currently serves over capacity.The new airport is expected to accommodate 50 million passengers annually. In the first phase the runway will be 3,250 metres long and will later be extended by 350 metres. The airport will be connected to Yogyakarta city centre via a toll road and railway line.

The new airport’s groundbreaking ceremony was held in January 2017. The structure is designed to be resistant to earthquakes measuring up to M 8.8 as it was constructed in an earthquake-prone area. The airport will also be equipped with tsunami mitigation facilities.

The Transportation Minister said that there is no need to worry about earthquakes and tsunamis as Java does not experience earthquakes as strong as M 8.8. He also said that the airport is prepared to face tsunamis. Six possible scenarios have been imagined, with the chosen scenario consisting of three layers – sand mound, green belt (mangrove and pine trees) and a trench located 200 metres from the coastline. Under the scenario, only 1.1 percent of a tsunami’s impact would affect the airport.

Not everybody agrees with the new airport. There have been demonstrations of local residents and students who protest against the impact and the nuisances the new airport will generate.

Source: The Jakarta Post.

Plan de masse du nouvel aéroport de Yogyakarta

Un centre d’étude volcanique et archéologique bientôt à Yogyakarta (Indonésie) // A volcano archaeology study centre soon in Yogyakarta (Indonesia)

drapeau francaisLe gouvernement indonésien envisage de construire un centre d’étude volcanique et archéologique où les gens pourront obtenir des informations sur l’histoire des temples enfouis dans la région de Yogyakarta par les éruptions du Merapi. Le centre d’étude sera édifié sur le complexe du temple de Kedulan, dans la régence de Sleman.
Le Temple de Kedulan est un temple hindou construit vers l’an 9 de notre ère. Il mesure environ 7 mètres de haut et couvre une superficie de 144 mètres carrés. Il est situé à 25 kilomètres au sud du Merapi. Il était enfoui sous 15 couches de matériaux volcaniques à 5,50 mètres de profondeur quand un mineur qui extrayait du sable l’a découvert en 1993. Des morceaux de lave durcie ont été trouvés sur le site lorsque le temple a été mis à jour.
Grâce à ce nouveau centre d’étude volcanique et archéologique, les visiteurs pourront mieux connaître l’impact des éruptions du Merapi. Par exemple, ils verront une voiture et une moto détruites par les coulées ​​pyroclastiques qui ont englouti Kinahrejo, le village où vivait Mbah Maridjan, le gardien spirituel du  Merapi, victime de l’éruption de 2010.

La construction du centre volcanique et archéologique devrait commencer en 2019.
Source: The Jakarta Post

—————————————-

drapeau anglaisThe Indonesian government is planning to build a volcano archaeology study centre from where people will get information about the history of temples buried by Mount Merapi in the Yogyakarta area. The study centre will be built on the Kedulan Temple complex in Kedulan village, Tirtomartani, Sleman.

The Kedulan Temple is a Hindu temple built around 9 AD. It is about 7 metres high and covers an area of 144 square metres. It is located 25 kilometres south of Mt.Merapi. It was buried under 15 layers of volcanic materials around 5.5 metres deep when a sand miner discovered it in 1993. Chunks of hardened lava were found in the site after the temple was excavated.

Thanks to the new volcano archaeology study centre, visitors will learn about the impacts of Mt. Merapi’s eruptions. For example, they will see a car and motorcycle that were destroyed by pyroclastic clouds which engulfed Kinahrejo, the village where Mbah Maridjan, the spiritual guardian of Mt.Merapi, used to live until 2010 when he was killed by the last eruption.

Construction of the volcano archaeology centre is expected to start in 2019.

Source : The Jakarta Post

Borobodur

Temple de Borobodur  (Photo:  C. Grandpey)