Réouverture du Parc National du Poás (Costa Rica) // Reopening of Poás Volcano National Park (Costa Rica)

Enfin une bonne nouvelle dans le monde des volcans. Après la plate-forme d’observation qui n’a jamais existé pour admirer l’éruption du Kilauea (Hawaii), le Costa Rica a de nouveau ouvert au public le Parc National du Volcan Poás qui était resté fermé pendant 16 mois en raison de l’activité volcanique. Il y a maintenant un nouveau système de sécurité pour les touristes. Il comprend des abris, des équipements de sécurité tels que des casques et des masques, ainsi que des systèmes de mesure des gaz en temps réel.
Les visiteurs seront autorisés à se rendre au point de vue sur le cratère en groupes, avec un maximum de 50 personnes et pour une durée de 20 minutes.
Source: Inside Costa Rica.

——————————————

At last a good piece of news in the world of volcanoes. After the observation platform that never existed to see the eruption of Kilauea (Hawaii), Costa Rica has reopened visits to the Poás  Volcano National Park that was closed for 16 months due to volcanic activity. There is now a new security system for tourists. It includes shelters, safety equipment such as helmets and masks, as well as gas meters in real time.

Visitors will be allowed to go to the crater viewpoint in groups, with of maximum 50 people and for a period of 20 minutes.

Source : Inside Costa Rica.

Crédit photo: Wikipedia

Publicités

Nouvelles du Poas (Costa Rica) // News of Poas Volcano (Costa Rica)

Voici quelques nouvelles du Poas dont l’accès reste interdit au public.
En décembre 2017, une pétition lancée par la population locale pour rouvrir le Parc National du Poás a été rejetée et le parc est resté fermé jusqu’à nouvel ordre.
En janvier 2018, l’absence d’indicateurs sismiques permettant de prévoir une éventuelle éruption empêcherait une évacuation rapide du Parc. Sa fermeture est donc confirmée. Le parc national du Turrialba avait été fermé pour des raisons similaires six ans auparavant et il n’a pas été rouvert depuis.
Le 3 mars 2018, le Sistema Nacional de Áreas de Conservación a annoncé les conditions d’une éventuelle réouverture du Parc National du Poas. Les estimations des dates possibles de réouverture vont du 24 mars 2018 au 1er janvier 2019.
– Mise en place d’un système de réservation obligatoire qui limite le nombre de visiteurs à 100 pour une durée de 20 minutes sur la lèvre du volcan et 45 minutes à l’intérieur du Parc
– Construction d’abris pour protéger les touristes en cas d’éruption soudaine..
– Installation de capteurs de gaz dans toutes les zones accessibles.
– Réparation des bâtiments existants et des infrastructures endommagées lors de l’éruption d’avril 2017
– Embauche et formation d’un nouveau personnel.

Source : Parc National du Poas.

Un article publié dans le Costa Rica Star le 8 mars 2018 indique que le lac qui s’est formé dans le cratère du Poas s’est à nouveau asséché. Au début de l’année 2018, les scientifiques ont annoncé la réapparition du lac à la suite des pluies dans la région et l’obstruction des conduits internes du volcan. Cependant, quelques semaines plus tard et en l’espace de 12 jours, le lac s’est asséché.
Les volcanologues ont commencé à remarquer les changements de niveau d’eau du lac à partir de la mi-février et, au 5 mars, ils ont confirmé qu’il ne restait que de petites flaques d’eau. Auparavant, le lac avait une couleur laiteuse bleu clair. Il n’était pas très profond mais atteignait jusqu’à 15 mètres de profondeur en certains points, avec des températures comprises entre 54 ° C et 97 ° C, selon les endroits.
Les scientifiques estiment que la baisse de niveau du lac s’est produite en raison de la diminution des précipitations dans la région avec le début de la saison sèche, une augmentation de la chaleur au fond du cratère et une faible alimentation en eau du système hydrothermal du volcan.

——————————————————-

Here is some news about Poas Volcano that is still closed to the public.

In December 2017, a petition launched by the local community to reopen Poás was rejected and the Park remained closed until further notice.

In January 2018, the lack of seismological indicators of a possible eruption meant the Park could not be evacuated in time and it remained closed.  Turrialba volcano national park had been closed for similar reasons six years before and had not reopened.

On March 3rd 2018, the Sistema Nacional de Áreas de Conservación announced the requirements and conditions for the possible re-opening of Poas National Park. Estimates of possible re-opening dates range from March 24th, 2018 to January 1st, 2019.

– Creation and implementation of an obligatory advanced reservation system that limits visitors numbers to 100 at a time restricted to 20 minutes at the volcano rim and 45 minutes total inside the park

– Design and construction of “volcano shelters” to protect tourists in case of an unexpected eruption.

– Installation of gas sensors in all accessible areas.

– Repair the existing buildings and infrastructure that were damaged in the April 2017 eruption

– Hire and train new staff.

Source: Poas National Park.

An article published in the Costa Rica Star on March 8th, 2018 indicated that the lake which formed at Poas Volcano has dried out again. At the beginning of 2018, scientists announced the reappearance of the lake as a result of the rainfall in the area and the closing of the internal ducts of the volcano. However, just a few weeks later and in a matter of 12 days the lake dried out.

The volcanologists started noticing the changes in the water level of the lake starting mid-February, and by March 5th they confirmed only small puddles of water were left. The lake, which had a light blue milky colour was superficial but was as much as 15 metres deep in some areas, and reached temperatures between 54°C and 97°C, depending on the areas.

Scientists consider that this phenomenon occurred due to the decreased rain in the area with the start of the dry season, an increase of the heat in the bottom of the crater and a low supply of water of the hydro-thermal system of the volcano.

Lac de cratère du Poas en 2005 (Crédit photo: Wikipédia)