Etna (Sicile / Italie): Pas de quoi fouetter un chat! // Nothing to make a fuss about!

drapeau francaisPeut-être parce qu’il est pratiquement à portée de main (un vol d’à peine 3 heures suffit pour atteindre Catane depuis Paris), l’Etna fait frémir Internet dès qu’il montre un panache de gaz ou de cendre inhabituel.

Le 28 décembre, le Nouveau Cratère Sud-Est (NCSE) a cru bon fêter la fin de l’année 2014 par l’une de ces brèves crises éruptives dont il a le secret. Certains se sont alors précipités sur leurs claviers pour parler de « paroxysme », entrevoyant déjà une série de gerbes et de coulées, comme cela s’est produit il y a quelques mois. Malheureusement pour eux, l’Etna en a décidé autrement. Après deux heures d’activité – rendue invisible par les mauvaises conditions météo – le NCSE a retrouvé son calme. On peut raisonnablement penser qu’il s’agissait de la vidange d’une petite poche de magma superficielle, un événement qui n’a rien d’exceptionnel sur l’Etna.

Il faut toutefois noter que le retour au calme s’est fait progressivement et que des émissions de cendre relativement abondantes étaient observées au niveau du NCSE dans les jours qui ont suivi. Il s’agissait probablement de la fin du nettoyage de la poche de magma que je viens de mentionner. Par ailleurs, une petite activité strombolienne a été observée début janvier dans le Cratère Central qui ne s’était pas manifesté depuis pas mal de temps.

Au moment où j’écris ces lignes, tremor et sismicité montrent des niveaux qui n’ont rien d’inquiétant. Il faut toutefois rester vigilant car on sait que le Mongibello a plus d’un tour dans son sac et peut surprendre les scientifiques de l’INGV, en dépit de tous les instruments de mesure à leur disposition !

En y réfléchissant bien, les menaces occasionnées par les coulées de lave sur l’île de Fogo ou à Hawaii, ou par les coulées pyroclastiques du Sinabung sont autrement plus inquiétantes que les petites sautes d’humeur de l’Etna !

Vous trouverez un rapport détaillé de la crise éruptive du 28 décembre, ainsi que des photos et une carte des coulées à cette adresse:

http://www.ct.ingv.it/it/?option=com_content&view=article&id=1035

 —————————————–

drapeau anglaisPerhaps because it is so close to us (you reach Catania after a mere 3-hour flight from Paris), Etna causes a panic on the Internet as soon as it emits an unusual plume of gas or ash.
On December 28th, the New Southeast Crater (NSEC) saw fit to celebrate the end of 2014 with a brief eruptive crisis. Some volcano lovers then rushed to their keyboards and talked about « a paroxysm », already foreseeing a series of lava ejections and flows, as happened a few months ago. Unfortunately, Etna decided otherwise. After two hours of activity – that could not be seen because of the bad weather – the NCSE became quiet again. It is reasonable to think that it was the drainage of a small shallow pocket of magma, an event that is by no means exceptional on Mount Etna.
However, the return to a calm period happened gradually and voluminous ash emissions were observed at the NSEC in the days that followed. This was probably the end of the cleaning of the magma pocket I mentioned previously. Furthermore, a small Strombolian activity was observed in early January at the Central Crater that had not been active for quite a long time.
At the time I’m writing this note, the tremor and seismicity show levels that have nothing to worry about. However, one should remain vigilant because we know that Mongibello has more than one trick up its craters and can surprise INGV scientists despite all the measuring instruments at their disposal!
On reflection, the threats caused by the lava flows on Fogo Island or Hawaii, or the pyroclastic flows of Sinabung are far more disturbing than Mount Etna’s sudden changes of mood!

You will find a detailed report of the December 28th eruptive crisis, together with photos and a map of the lava flows at this address:

http://www.ct.ingv.it/it/?option=com_content&view=article&id=1035

Etna-neige-SE

Vue du Cratère Sud-Est le 1er janvier 2000!

Réveil de l’Etna (Sicile / Italie)? // Is Mount Etna waking up?

drapeau francaisL’Etna aurait-il envie de se réveiller. Un visiteur assidu de mon blog vient d’attirer mon attention sur un épisode d’activité qui a eu lieu aujourd’hui en fin d’après-midi. La webcam LAVE montre un rougeoiement à travers l’épais brouillard qui enveloppait le volcan. Les tracés sismiques ne laissent guère de doute sur l’épisode éruptif qui a, très probablement, secoué le Nouveau Cratère SE. Le journal La Sicilia fait état de retombées de cendre et de lapilli entre Milo, Giarre et Risposto. Ce soir, la sismicité a retrouvé un niveau beaucoup plus bas. S’agit-il d’un simple épisode éruptif ou le début d’un événement plus sérieux ? Nul ne le sait. Les prochaines heures ou les prochains jours nous le diront.

 —————————————-

drapeau anglaisDoes Mount Etna fell like waling up? A frequent visitor of my blog has drawn my attention to an episode of activity that took place today in the late afternoon. The LAVE webcam shows some glow through the thick fog that shrouded the volcano. The seismographs leave little doubt about the eruptive episode that, most likely, shook the New SE crater. The newspaper La Sicilia reports ashfall and lapilli between Milo and Giarre or Risposto. Tonight, seismicity has retrieved a much lower level. Is it a single eruptive episode or the beginning of a more serious event? No one knows. The next few hours or the next few days will give us the answer.

Etna-decembre-2014-01

La webcam L.A.V.E. ne laisse guère de doute sur l’épisode éruptif

Etna-decembre-2014-02

Les sismos confirment l’épisode éruptif